avril 2015 (début des traductions en bon français)

women writing8SS164CRmalamulele dance

Pour d’autres textes francais sur ce site, regardez ici

 notez bien: les notes seront désormais traduites en français plusieurs fois par semaine

30 avril 2015 :

Israël (Jerusalem) : Des juifs Falashas d’Éthiopie contre les flics voir vidéo (ici)

France (Lille) : des commercants décident de s’armer suite à une prétendue hausse du nombre de vols et d’agressions 

États-Unis (Philadelphie, Pennsylvanie) : quelques affrontements dans un rassemblent de solidarité avec Baltimore

Pérou (La Pampilla) : forces de l’ordre contre surfeurs

 

29 avril 2015 :

Tunisie (Tozeur, sud-ouest du pays) : des manifestants contre l’arrestation de 5 personnes pour tentative de meurtre sur un flic bloquent une route, brûlent un poste de volice et vandalisent un véhicule administratif (voir aussi ce lien)

Brésil (Curitiba, État du Paraná) :  des profs en grève repoussés par les flics alors qu’ils tentaient de pénétrer dans le bâtiment du Congrès du Paraná

Népal (Katmandou) : des survivants du tremblement de terre en colère combattent les flics, alors que l’État fait son travail habituel de désinformation et se révèle presque inutile dans la distribution des produits de base (vidéo en francais sur ce lien) Plus d’infos ici 

États-Unis (Baltimore) : rapport sur le couvre-feuincendiemanifs à New-York, Washington DC et Ferguson

Palestine (Gaza) : les flics du Hamas contre des manifestants

 

28 avril 2015 :

États-Unis (Baltimore) : La Garde nationale met en place un couvre-feu d’une semaine  Les  Bloods et les Crips (gangs de rue) semblent être revenus sur leur résolution récente et appellent au calme dans une conférence de presse. Voir aussi ce lien

BALTIMORE-POLICE274

….Ferguson: des voitures de flics attaquées à coups de pierres, quelques incendies dans la ville

ferguson 28 4 15

28 avril 2015 :

États-Unis (Seattle) : un camion de chantier d’une nouvelle prison pour jeunes incendié en solidarité avec Baltimore

Côte d’Ivoire : la grève nationale des enseignant-e-s prend un tournant agressif lorsque les élèves décident de s’y joindre Plusieurs scènes d’affrontements à Ferkessédougou et Korhogo (nord du pays), Bouaké (centre) et Aboisso (sud-est).

Grèce (Athènes) : le ministre des finances, qui souhaite sauver le capitalisme (en essayant de vendre aux grecs le paiement de la dette de la Troika) sauvé par sa femme d’une attaque menée par des anarchistes

 

lundi 27 avril 2015 :

États-Unis (Baltimore) : des voitures de flics et des bâtiments incendiés après les funérailles de Freddie Gray, le jeune assassiné par les flics  Voir également ce lien “…selon la police, les gangs des Bloods, des Crips et de la Black Guerilla Family se sont rencontré et juré de tuer chacun un agent de police.” On peut se remémorer les émeutes de 1992 à Los Angeles, ou la trève entre gangs a joué un rôle fondamental dans le soulèvementou, voir par exemple la partie 5 de ce texte d’Aufheben (sans forcément adhérer à l’utilisation régulière de citations de Mike Davis, l’ex-prolo devenu universitaire, qu’on peut probablement voir comme une manifestation de l’ambigüité d’Aufheben (forte hésitation entre la révolte et la carrière), qui a finalement débouché sur  l’absurdité du comportement schizophrène de John Drury)

Et une autre vidéo sur ce lien

Inde (Madurai, État du Tamil Nadu, sud) : des flics attaquent une manifestation de non-voyants qui bloquaient une route et demandaient des logements

 

dimanche 26 avril 2015 :

Mexique (Chilpancingo, État de Guerrero) : plusieurs voitures cramées et brève occupation du Congrès de l’État de Guerrero Il s’agit d’une nouvelle action dans le mouvement consécutif à la disparition des 43 étudiants d’Ayotzinapa. Des étudiant(e)s de l’École normale d’Ayotzinapa, des parents des disparus et des profs membres de la CETEG, une importante coordination indépendante des travailleurs de l’Éducation, ont forcé les portes des bâtiments du Congrès, y ont déposé des voitures brûlées, ont détruit un monument en l’honneur du dirigeant historique Morelos et combattu les flics. Ils protestent également contre la tenue des prochaines élections et la corruption du pouvoir politique de l’État, l’un des plus pauvres du pays avec le Chiapas.

Burundi (Bujumbura) : des heurts contre les mercenaires d’État défenseurs de la marchandise et de la société de classe (les flics) dans un mouvement de protestation contre la troisième candidature présidentielle du chef de l’État actuel

 

samedi 25 avril 2015 :

États-Unis (Baltimore, État du Maryland) : cinquième jour de manifs contre le flic assassin et intensification des actions  Voitures de flics et commerces endommagés, bagarres avec des supporters de baseball etc. Voir ici

Et une vidéo disponible sur ce lien

Tchad, (Kyabe) : une foule brûle 2 voitures de flics et attaque un poste de police de flics après une mort en garde à vue ; deux autres meurtres policiers

France (Gard) : des teufeurs ripostent à une saisie de matos lors d’une free-party “Intervention de 85 flics, 18 gendarmes blessés…

Afrique du Sud, (Le Cap) : des habitant(e)s expulsé(e)s d’un bidonville reviennent sur place déterminé(e)s à reconstruire leurs barraques, et attaquent les flics, des bus et les journalistes dépêchés sur place

Croatie (Zagreb) : 1000s manifestants contre la gestion publique des cas d’endettement

 

24 avril 2015 :

Afrique du Sud (Gauteng) : les flics tirent des balles en caoutchouc, des tuyaux d’égout sont brûlés dans le mouvement pour des services publics de base

France (Corbeil-Essonnes) : une voiture de la bac attaquée par des jeunes masqués, pas d’arrestation

 

23 avril 2015 :

Liban (Sidon) : des chauffeurs de taxi bloquent des routes dans mouvement contre amendes sur la route

États-Unis (Baltimore, Etat du Maryland) : nouvelles manif contre les flics assassins d’un jeune afro-américain voir des vidéos sur ce lien

États-Unis (Hawaï) : manifestations contre un télescope et occupation

Guinée (Conakry) : quatrième jour d’affrontements dans 2 villes du pays. Un manifestant assassiné par les forces de sécurité

Afrique du Sud (Cap-Occidental) : des manifestant(e)s brûlent un bureau de tickets de métro dans un mouvement réclamant des services publics de base Plus d’informations sur ce lien Affrontements, barricades, etc.

 

22 avril 2015 :

Australie (Perth) : rassemblement prétendument “violent ” devant le Parlement après l’annonce par l’État de coupe dans les aides aux régions aborigènes Il semble presque superflu de préciser que cette déclaration nous renseigne surtout sur l’utilisation du terme “violent” par la presse : dans la fonction normale de manipulation des médias, quelque chose d’assez inoffensif est qualifié de “violent” afin de provoquer l’hostilité des spectateurs vis-à-vis de celles et ceux qui expriment leur rage, même de façon minimale, et de désigner l’événement comme une menace justifiant la violence de l’État.

Afrique du Sud : un rapport sur les problèmes malheureux que rencontrent les patrons d’Eksom et l’ingratitude des grossiers personnages qui ont le privilège de travailler pour eux Se reporter à l’entrée du 14 avril.

Allemagne : sixième grève du rail en 10 mois Il n’y a bien sur rien d’autonome dans ce type de grèves, mais le fait qu’elles soient inhabituelles dans un pays où les travailleur-se-s sont notoirement dociles indique un léger changement d’ambiance.

France (Yvelines) : 2 flics attaqués par un groupe lors d’un barrage

Pérou (Cocachara, province d’Arequipa) : affrontements contre les flics après le meurtre d’un homme de 61 ans dans des manifestations contre un projet de mine (voir une vidéo sur ce lien) Les manifestations contre le projet de mine de cuivre américain Tia Maria durent depuis plusieurs années. Elles impliquent actuellement des dizaines de milliers de personnes. Le projet est bloqué depuis la mort de 3 manifestants en 2011, mais l’entreprise Southern Copper persiste. Sur place, des grèves et manifestations sont annoncées.

États-Unis (Baltimore, État du Maryland) : une réponse pour encore relativement légère à ce qui semble être un nouveau meurtre policier dans un quartier afro-américain (ici West Baltimore)

Colombie (Tunja) : des étudiers combattent la police anti-émeute, dans un mouvement contre la visite du viceprésident et en soutien à une grève nationale d’enseignant(e)s Pi écrit : “On apercoit des drapeaux du mouvement du 19 mai, un ancien mouvement de guérilla devenu un parti politique (voir ce lien). Certaines différences regionales peuvent aussi entrer en ligne de compte, car la région concernée est celle où vit une population afro-colombienne importante.

Argentine : 700 enseignant(e)s bloquent l’autoroute Panaméricaine pour l’obtention de salaires impayés

 

21 avril 2015 :

France (Yvelines) : 15 jeunes attaquent la BAC à coups de projectiles Il semble que des jeunes de certaines banlieues aient décidé de former la BAK (Brigade Anti-Keuf) !

Côte d’Ivoire (Bouaflé) : des lycéen-ne-s affrontent les flics durant une grève d’enseignant-e-s

 

20 avril 2015 :

Inde, Bihar : les décès de cinq étudiants dans un accident de la route déclenchent fureur contre différentes cibles “…des centaines de personnes ont bloqué les routes, saccagé l’hôpital Siwan Sadar et également incendié une demi-douzaine de véhicules, dont six ambulances. Les manifestants ont aussi attaqué la police et lui a jeté des pierres, alors qu’ils tentaient de les disperser, un officier de police du district dit. “Les manifestants, pour la plupart des jeunes, sont devenus violents quand ils ont trouvé que les médecins manquaient à leur devoir et que d’autres membres du personnel présents semblaient indifférents dans le traitement des blessés admis à l’hôpital. Ils ont pillé l’hôpital et mis le feu à des véhicules dans les locaux 

Italie (Carinaro, Campanie) : des travailleurs de Whirlpool bloauent une autoroute pour protester contre des coupes dans le recrutement

France (Bastia, Corse) : des CRS attaquent une manifestation de paysans (voir vidéo)

19 avril 2015 :

Liban (Beyrouth) : émeute dans une prison “…Interrogé sur ce que a déclenché les émeutes, il a répondu: “La surpopulation inhumaine au bloc est l’une des raisons “Le bloc héberge 1100 prisonniers, alors qu’il ne dispose que d’une capacité de 400”, il a révélé . …. “L’émeute est terminée et il ne se reproduira pas,” at-il promis. La première émeute au bloc D a eu lieu le vendredi où les détenus ont saisi la clé principale de l’établissement et ouvert toutes les portes du bâtiment. Ils ont également brièvement pris en otage un certain nombre d’officiers. Roumieh, la plus ancienne et la plus grande des prisons surpeuplées du Liban, a été témoin de bris de prison et l’escalade des émeutes sporadiques au cours des dernières années que les détenus vivent dans des conditions pauvres et exigent un meilleur traitement.”

États-Unis (Fingerlakes, État de New York) : émeutes dans une prison pour jeunes

Canada (Montréal) : des locaux d’une université occupés dans le cadre d’un mouvement contre l’austérité

Inde (Bangalore) : des villageois réagissent à une agression et attaquent plusieurs péages

Israël/Palestine (Cisjordanie) : un enfant de cinq ans combat une armée de cinquante ans

palestine april2015

 

17 avril 2015:

Afrique du Sud : grand vague d’agressions xénophobes déclenchée par des défenseurs de la société de classe

Sénégal, Ziguinchor: étudiants en gréve séquestrent deux flics en représailles à l’arrestation de trois étudiants “…en grève depuis trois semaines pour exiger l’achèvement des infrastructures par les autorités, les étudiants se sont affrontés avec la police qui tentait de les disperser le vendredi. Les résidents malheureux et en colère de l’Université de Assane Seck ont ​​brûlé des pneus, bloquant la circulation pendant plusieurs heures de la route principale à l’université. En fin de compte, trois étudiants ont été arrêtés et emmenés au siège de la police dans la capitale du sud. […] deux membres des forces de sécurité ont été séquestrés par des étudiants … La médiation finalement porté ses fruits et la situation est revenue à la normale”.

Grèce, Athènes: les flics de Syriza arrêtent des anarchistes qui occupent une université

 

16 avril 2015:

Mexique (Mexico) : une association de vendeurs de rues aveugles manifestent et blessent 13 flics

 

15 avril 2015 :

Canada (Colombie-Britannique) : des autochtones en lutte sur la question des eaux d’égoût occupent le bureau du Premier ministre local

France : au Mans, un commissariat ferme après une attaqueà Brest, des adolescents conséquents attaquent une voiture de keufsà Aulnay (93), 30 jeunes attaquent des flics durant une arrestation

Chili (Santiago) : affrontements autour de la question du financement du secteur de l’éducation et de la corruption

Corée du Sud (Séoul) : des manifestants font un deuil réussi pour l’anniveraire d’un accident de ferry, et attaquent lourdement les flics

Grèce (Athènes) : affrontements contre les flics dans une manifestation contre une mine d’orquelques désaccords entre opposants et travailleurs

 

14 avril 2015 :

Vietnam (Thanh An) : 20 flics brûlés à l’acide et poignardés dans la résistance contre l’expulsion de villageois près d’Hi Chi Minh

Palestine (Gaza) : un millier de travailleurs en grève

Afrique du Sud (Limpopo) : des travailleurs en grève érigent des barricades pour demander la réintégration de plusieurs licenciés

Rio (Brésil) : les flics venus déloger les squatteurs d’un immeuble d’un quartier riche ont l’accueil qu’ils méritent

13 avril 2015

Royaume-Uni (Faslane) : reprise de la routine des blocages anti-nucléaires Voir une critique d’il y a trente ans déjà sur ce lien

Guinée (Conakry) : manifestations violentes. Bien que placées sous le signe du parti d’opposition, il existe certainement des aspects intéressants à ce qui se passe

Irlande (Dublin) : affrontements durant une manifestation autour de la question de l’eau

 

12 avril 2015

Inde (Tamil Nadu) : 6 hôtels attaqués au quatrième jour d’émeutes suite à la mort de 20 trafiquants

Gabon (Libreville) : grosse émeute après la mort d’un politicien

Afrique du Sud (Western Cape) : église brûlée dans le mouvement d’occupation de terres(Johannesburg) : statue de Gandhi aspergée de peinture

 

11 avril 2015

Émirats Arabes Unis (Ras Al Khaimah) : émeute de travailleurs après la mort de l’un d’entre eux sur un chantier

 

10 avril 2015

République Centrafricaine (Kaga-Bandoro): des troupes des Nations Unies assassinent un manifestant, durant tentative de mise à feu d’une base militaire

Afrique du Sud (Le Cap): un mouvement étudiant qui promet d’être intéressant “…Plus d’informations sur la page en anglais (News of Opposition).

Inde (Guwahati): 10 flics blessés dans une manifestation contre les violences sexuelles et le siège d’une base militaire

Zambie (Lusaka) : confrontations entre des chômeurs et les flics

Allemagne: des migrants occupent le siège du SPD dans deux villes

République Dominicaine (Santo Domingo) : violentes manifs d’étudiant(e)s

Colombie (Cauca) : jeune indien assassiné dans le mouvement d’occupation de terres

France (aéroport Orly) : un officier de sécurité se prend un marron dans la tronche, pas d’arrestations

 

9 avril 2015

France: blocages de lycées et d’universités largement menés par la CGT (video)

USA (Arizona): occupations de terres par des Apaches

Mexique (Guerrero): Vidéo de manifestants dégageant les flics d’un village en soutien à des grévistes

Canada (Montréal): des flics tentent de virer des manifestants ayant organisé un sit-in contre les arrestations

 

8 avril 2015

Royaume-Uni (Derry): Flics attaqués dans une émeute

Algérie (Kais): échauffourée après blocage suite à refus de revendications sur le logement

Pérou (Talara): grève de chômeurs, barricades et affrontements

Chine (Guangdong): participation d’écoliers participent à un mouvement continu de protestations contre un incinérateur

Afrique du Sud: pillages, incendies et affrontements après l’expulsion de squatteurs par les flics

Grèce (Athènes): les anarchistes continuent à affronter les flics Un ami grec écrit : Les anarchistes grecs ont joué un bon jeu avec les limites de la stratégie de réformes douces de l’État. Je ne sais pas s’ils auront finalement gagné quelque chose car la nouvelle loi sur les prisons passera certainement la semaine prochaine. Malheuresement, à cause de leur mentalité avant-gardiste, ils n’ont pas été capables de créer des liens en-dehors du milieu anarchiste. TPlusieurs des prisonniers anarchistes pour lesquels les émeutiers se sont battu font partie de l’organisation Lutte Révolutionnaire, qui a exprimé  à plusieurs reprises son opposition aux pillages (voir plus d’infos sur les News of Opposition en anglais).

 

7 avril 2015:

Afrique du Sud : Début de grève dans une mine de charbon anglo-américaine

Inde (Tamil Nadu) : attaques de bus après l’arrestation de vingt trafiquants

Brésil (Rio) : futur hôtel pour les JO squatté

Grèce (Athènes): des anarchistes combattent les flics (voir vidéo ici)

Angleterre (Londres) : politicin “anarchiste” arrêté: “La police n’est pas sympa”

 

Moanday, 6/4/15:

France, Chanteloup-les-Vignes: cops prevented from arresting  guy in car during chase, by motorbike rider and 10 others; cops fire 2 flashballs, but no-one hurt and no arrestsVal-de-Marne: over a dozen youths attack cops with stones etc. during routine control of motorbike rider

South Africa, Western Cape: 250 people seize land belonging to state arms manufacturer

China, Guangdong: police station vandalised as tens of thousands rise up against incinerator project “Following the armed suppression of a protest against the building of an incinerator, tens of thousands of villagers in Luoding in southern China’s Guangdong province took to the streets… with iron bars and sticks in hand, descending on the police station. They vandalized the property and smashed squad cars while police officers stood in formation and watched. Villagers told the press that the concrete plant has been burning waste every day for the last two years, severely polluting the surrounding environment.” ….Inner Mongolia: riot cops crush 3 week protest against chemical refinery pollution; 1 person killed Tensions have been rising in Inner Mongolia in recent months, as herders protest pollution and land grabs by mining and mineral resources industries, the mainstay of the region’s economy. Herders say that their grasslands and livestock have been poisoned and that little compensation has been paid for losses and land seizures. Villagers said more than 2,000 riot police officers were deployed over the weekend near Daqintala village in Naiman county in the eastern part of Inner Mongolia, to break up a protest involving about 1,000 locals over pollution originating from the Naiman Chemical Refinery Zone….the government issued a notice saying it would respond to the villagers’ demands, carry out environmental testing and stop the companies from operating until the villagers were satisfied. However, on Saturday afternoon, people blocking the industrial park were “cleared up forcibly” and dispersed…. Protesters later regrouped to block a road …Video and photographs posted on social media and on the SMHRIC Web site showed large numbers of riot police, carrying shields and batons, blocking a highway and chasing protesters away. On Monday, the government issued a notice ordering the industrial park to shut down and telling the companies in it that they would be relocated. It also said people who had “blocked roads, smashed up cars, stirred up trouble and made up rumors” would be held legally responsible….Villagers wrote on social media and told SMHRIC that they were defending their rights to their grazing land and to clean air and water. One wrote that they have complained about the pollution for years and that the local government had frequently promised to fix the problem but had never done so. Others told Radio Free Asia that the government had responded to previous protests by closing the refinery complex and then reopening it within weeks. The complex has been in existence for more than a decade, but the pollution has intensified since 2012…“Every day when we wake up in early morning, the smell of the chemical plant would drift by…There are fruit trees in several villages around here, but the trees have all died. The water discharged from the plant is all red and goes straight underground, without treatment. People in many villages dare not drink the tap water or water from the well because the underground water has been so polluted….An increasing number of villagers have become sick, and the miscarriage rate is soaring among pregnant women here…Our livestock is being poisoned to death, and crops and vegetables are inedible.”…sporadic protests still occur almost every day.”

US, Dallas:  proletarian death-threats

Stunday, 5/4/15:

France, Marseille: clashes between cops and football fans after cop car gets its lights smashed; teargas chokes large area, flashballs fired

South Africa, Durban: “vagrants” squat plush 2.5m rand (about £250,000) home

Shatterday, 4/4/15:

Burkina Faso: wildcat strikers foment anarchy in Burkina Faso.“Burkina Faso’s prime minister has accused groups involved in labour strikes rocking the landlocked west African country of creating “a climate of anarchy”. Isaac Zida, who became prime minister soon after a 2014 uprising, lashed out at the strikers in a television interview broadcast late on Wednesday. Strikes have been frequent in recent months in Burkina Faso, where a popular movement last year overthrew former president Blaise Compaore after 27 years in power. In the interview, Zida branded the activists as “disorganised strike movements… [who] clearly want to stop the government from working and holding an election” in October.’
SK writes:
I wanted to point out two exemplary aspects of the movement in Burkina Faso.
First, the practical refusal by ordinary proletarians of false dialogue organised by the political spectacle, a dialogue which in fact excludes them and is presented to them as a monologue relating decisions already taken and the opinions they are allowed to reproduce regarding these decisions: As Burkina’s national assembly was due to debate extending Campaoré’s presidential term, protesters took to the streets and set fire to the assembly building; they also stormed Compaoré’s presidential palace and the state broadcaster’s headquarters, among other locations. This was a practical refusal that South Africans, despite the impressive movement of the 70s & 80s, did not even attempt during the identical ‘debate’ between bureacrats concerning their own future. It should be noted that the Burkinabe movement itself has also been going on for some time: in 2011 there the death of a student from a severe police beating provoked with angry youth demonstrations; the unrest persisted for months with a cascading series of labor marches, merchants’ protests, judges’ strikes, army and police mutinies, farmers’ boycotts, and attacks on mining sites; the house of Koudougou towns’s mayor and its police station were burned; students also protested in the cities of Gaoua and Bobo-Dioulasso in support of a teachers’ strike, torching ruling party offices Gaoua; the dictator was forced to flee the presidential palace. The protests had no central direction, however, and opposition parties’ attempts to mobilize failed miserably. (See more at: http://forums.ssrc.org/african-futures/2014/12/09/citizens-revolt-in-burkina-faso/#sthash.Mlh4QxGH.dpuf)
Second, when faced with the choice of self-satisfaction, demobilisation and passive contemplation in the face of the ‘victory’ presented to them as an accomplished fact to be managed by benevolent specialists, or continued struggle to impose the execution of whatever goals they have set themselves, many Burkinabe have chosen the latter option. ‘The popular movements that took to the streets have been neither defeated nor diverted, and recent protests forced a further resignation, this time from the interim government.’ (http://www.redpepper.org.uk/burkina-faso-liberation-not-looting) It seems that the resignation referred to was that of the very prime minister who now complains about anarchist strikers. Apparently he first grabbed the Presidency but was forced to back off but was later appointed Prime Minister.  It is not clear just how ‘disorganised’ the anarchic strikers currently are. The general strike begun today seems to be entirely a product of the unions, as is usually the case. The disorganised actions remain decentralised and fragmented.

Afghanistan, Bamyan: students on strike against lousy facilities and high rent & energy costs

Tunisia, Douz: confrontations with cops and burning-tyre road blockades after cops evict sit-in by unemployed demanding working in petrol company

South Africa: report that 85 cops have been killed over the last year

croc tearsI could tell similar stories from my own life, which most political activists wouldn’t even believe (e.g. as a teenager or in my very early 20s I was threatened by a social security official with being locked up for not seeking work keenly enough), being thickheaded as they are and not having the sheerest clue about such stuff or any interest in finding out. I thought I wouldn’t like her because she’s a university fellow, but…got to give credit where it’s due.

As for Ian Bone, I’ve posted a few times to his blog to ask him how he squares his respect for Christopher Hill with his hatred of Oxbridge, given that Hill was Master of Balliol (which surprised me when I learnt it), but he won’t publish such posts and presumably sends them straight to the bin. The question’s too hard for him to deal with. Which isn’t to say I could answer the question myself. I’m not sure what the answer is.

  1. Neil F says:

    What I mean is, I’m not sure how to square whatever respect *I* have for Christopher Hill with his mastership of Balliol. I suspect that the right answer might be: DROP THE RESPECT FOR CHRISTOPHER HILL.

Leave a Reply

Logged in as Sam FantoSamotnaf. Log out?

 

6/4/15:

France, Chanteloup les Vignes: flics caillassés

Afrique du Sud, Western Cape: 250 personnes occupent un terrain appartenant au fabricant d’armes national

La Chine, la Mongolie intérieure: flics anti-émeutes écrasent trois semaines de protestation contre la pollution de la raffinerie chimique; une personne tuée “”Les tensions ont augmenté en Mongolie intérieure en mois récents, comme les éleveurs protestent pollution et accaparement des terres par les industries minières et des ressources minérales, le pilier de l’économie de la région. Leur Say éleveurs qui ont été les prairies et le bétail empoisonné et que peu a été versée-compensation pour les pertes et les confiscations de terres. Les villageois ont dit plus de 2 000 policiers antiémeutes déployés au cours du week-end étaient Daqintala près du village dans le comté de Naiman dans la partie orientale de la Mongolie intérieure, de briser un acerca de protestation impliquant plus de 1000 habitants pollution provenant de la raffinerie de Zone Naiman chimique … le gouvernement a publié un avis disant qu’il répondre à la demande des villageois, effectuent des essais de l’environnement et d’arrêter les entreprises de fonctionner Jusqu’à ce que les villageois étaient satisfaits. Cependant, samedi après-midi, les gens industrielle bloquant le parc ont été “effacé de force» et dispersé …. Les manifestants regroupés plus tard pour bloquer une route … Vidéo et photos affichées sur les médias sociaux et sur le site Web SMHRIC A montré un grand nombre de policiers anti-émeutes, portant des boucliers et des matraques, bloquant une autoroute et chasser les manifestants de suite. Lundi, le gouvernement a émis un avis ordonnant l’industrie du parc d’arrêter et de dire les sociétés dans ce qu’ils seraient relocalisés. Les gens qui ont dit qu’il avait aussi “bloqué des routes, des voitures écrasées, on agite le trouble et constitués rumeurs» serait tenue légalement responsable … .Villagers écrivent sur les médias sociaux et SMHRIC qu’on leur a dit leur défense de leurs droits aux pâturages et à nettoyer l’air et l’eau. Un écrit se ils se plaignent de la pollution pendant des années et le gouvernement avait cette faq locale souvent promis de régler le problème, mais ne avait jamais fait. Autres Radio Free Asia a dit que le gouvernement avait Répondre aux manifestations précédentes par la fermeture du complexe de la raffinerie, puis une réouverture de quelques semaines il. Le complexe a-existe depuis plus d’une décennie, mais la pollution se est intensifiée depuis 2012 … »Chaque jour, quand nous nous réveillons tôt le matin, l’odeur de l’usine chimique serait la dérive par … Il y a des arbres fruitiers dans plusieurs villages autour d’ici , mais les arbres sont tous morts. L’eau rejetée par la plante est tout rouge et va directement souterraine, sans traitement. Les gens dans de nombreux villages vous donnent pas boire l’eau du robinet ou de l’eau du puits parce que l’eau souterraine a-été tellement polluée … augmentation .Un nombre croissant de villageois sont devenus malades, et le taux de fausse couche est en plein essor Parmi les femmes enceintes ici … Notre élevage est empoisonné à la mort, et les cultures et les légumes ne sont pas comestibles. “… protestations sporadiques se produisent encore presque tous les jours

États-Unis, Dallas: menaces de mort prolétariennes

5/4/15:

France, Marseille: affrontements entre flics et les fans de football après les feus d’une voiture de flic est cassé; gaz lacrymogènes étouffent grande aire, flashball tiré

Afrique du Sud, Durban: «vagabonds» en peluche squat une maison de luxe de 2.5m de rands (environ  300 000€)

 4/4/15:

Afghanistan, Bamyan:les étudiants en grève contre plusieurs choses (inclus les coûts de locati0n et d’éléctricite élevés)

Tunisie, Douz: des affrontements avec flics et barrage avec des pneus brûles après flics expulsent sit-in par des chomeurs  exigeant  à travailler en compagnie de l’essence

Afrique du Sud: rapport qui ont été 85 flics tués au cours de la dernière année

croc tears

 

3/4/15:

Chine, Guangdong: les manifestants contre corruption envahissent la gare, arrêtent les trains  “Certains villageois ont envahi la gare ferroviaire à grande vitesse et de se asseoir sur les pistes” … Plus de 40 villageois ont couru sur le quai de la gare de chemin de fer après la démolition de la clôture autour de la station … Le chemin de fer sit-in intervient après des mois de plaintes de résidents Mashan plus de présumées pratiques de corruption par des responsables locaux liés à leurs transactions immobilières locales, les finances du village, l’allocation de logement et l’accès aux ressources en eau “..”

Brésil, Rio: des affrontements avec  flics quand flics assassinent garçon de 10 ans (plus ici)

Népal, Gaur:  grévistes affrontent les flics au 2ème jour de grève “Au moins 10 personnes, des friandises dont huit manifestants et deux membres de la police, blessés lors d’un affrontement étaient en Gaur, le siège du district de Rautahat, comme une grève illimitée cherchant à abolir un gouvernement la décision de mettre en place des centres de services dans Chandrapur entré dans la deuxième journée d’aujourd’hui. L’affrontement a éclaté après que la police a essayé de contenir la situation après que les manifestants ont lancé des pierres. Les agitateurs brûlé des pneus à un certain nombre d’endroits sur la route depuis tôt le matin et ont scandé des slogans contre le gouvernement … .Les agitateurs appellent à la casse une décision du gouvernement de mettre en place revenus fonciers et des centres de services d’arpentage dans Chandranigahapur. Locaux partis politiques, hommes d’affaires et Lekhapadi Kanun Byabasayi Sangh ont également exprimé avec la solidarité de protestation. … Le ministère de la Réforme et de la gestion des terres la semaine dernière a envoyé une lettre avait au bureau de l’administration du district avertir acerca décision STI pour arrêter la décision. Les manifestants, mais je, ont refusé de mettre fin à la protestation exigeant que la décision soit révoquée complètement. Pendant ce temps, les mouvements de véhicules ont été perturbées et les marchés restaient fermées en raison de la grève.

2/4/15:

Vietnam, Ho Chi Minh-Ville: les grévistes sauvages gagnent

Royaume-Uni, Londres: cinq anarchistes occupent Admiralty Arch près de Buckingham Palace

squatters-admiralty-arch-568015

…and in et dans Southwark, sud de Londres: clôtures démolies au Aylesbury Cité (more here)…camion de flic  vandalisé

all cops are targets

 

Canada, Montréal: manifestants anti-austérité affrontement avec les flics; des gaz lacrymogènes, des matraques, la merde méchante habituelle  “… en fin d’après un petit groupe de manifestants qui se étaient pas rentrés chez eux a commencé Face police, la mise en place des barricades sur Un certaines rues et projeter des objets sur les agents … Y 135,000 étudiants en grève de leurs cours pour dénoncer le récent budget du gouvernement ”

Colombie, Mocoa: flics expulsent de force 500 accroupi terres; deux flics poignardés 

1/4/15:

Chili, Providencia: jeunes cagoulés mettent des  barricades, jettent des cocktails Molotov sur  flics, en dehors de l’université Académie d’Humanisme Chrétien

Grèce: bâtiments publics divers occupés par des anarchistes dans différentes parties du pays “Environ 20 personnes est entré dans la cour de l’immeuble du parlement sur la place centrale Syntagma …. ils sont partis après environ cinq minutes, ils dispersés dépliants et ont scandé des slogans, y compris dans l’immédiat sortie de “Xiros”. Savas Xiros purge plusieurs peines à perpétuité pour son rôle dans le groupe Novembre 17, qui a tué grecque, les diplomates américains et britanniques avant d’être démantelé en 2002. … Les manifestants ont également appelé à la fin des prisons de haute sécurité, que le nouveau gouvernement Syriza du Premier ministre Alexis Tsipras a promis de ferraille. De petits groupes ont repris bureaux Syriza dans la ville du sud de Patras, le bureau d’un député au pouvoir dans la capitale crétoise Héraklion ainsi que l’hôtel de ville dans une banlieue d’Athènes … Les manifestants ont également occupé une partie d’une université à Thessalonique, la deuxième ville de Grèce, et ont occupé les bureaux de l’une des principales universités d’Athènes depuis lundi. (vidéo ici) Il convient de souligner qu’il y a beaucoup de courants de “l’anarchisme” en Grèce, y compris des connards types-Leninoide  qui s’opposent totalement les pillages.

Inde, Allahabad: de violents affrontements avec les flics pour protester contre commision de service public régional et des irrégularités dans les examens “…des centaines d’aspirants et les étudiants en cours saccage battante des pierres sur les policiers, vandalisé des dizaines de véhicules, y compris un provincial Arms Constabulary (PAC), la mise en bus bus de la ville en feu et d’élever des slogans contre la commission et le gouvernement de l’Etat …… force policière a été déployé et barricader adéquate érigé … les jeunes se livrant à sporadiques pierre pelleterie et véhicules dommageables …. étudiants a tenté de briser le barricades à hindoue Hostel passage mais ont été canne chargée et chassé. Les flics tard pénétré dans les locaux de l’Hindu Hostel et frappé les étudiants. Dix à douze balles en caoutchouc ont été tirés trop pour disperser la foule agitant détenus …. Auberge de jeunesse hindoue alléguaient ” Cops intentionnellement battre étudiants assis ou étudient dans les chambres de l’auberge et ne avait rien à voir avec la manifestation “. Des manifestations violentes ont également été signalés près KPUC Hostel et Sir Sundar Lal Hostel ainsi. Ils ont fait valoir également que les flics endommagés leurs véhicules garés dans les locaux de l’auberge sans des raisons. Bien que la police a affirmé avoir tourné toute la zone en une forteresse, mais les étudiants ont continué à jouer jeu de cache-cache avec les flics “

Brésil, Rio: les habitants des favelas bloquer des routes dans la résistance aux Olympiques axée expulsions “Les Jeux Olympiques crachent au visage.”

Turquie, Istanbul: deux démos de quartier en solidarité avec les militants de gauche tués par l’état; flics empêchent une atteignant la commissariat de police

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*