septembre – decembre 2014

Decembre 2014

SS169BR

30/12/14:

États-Unis, Ferguson: flics reçoivent un traitement de beauté “… les agents de police ont été abattus au mardi soir, alors qu’ils tentaient d’enquêter sur un appel de cambriolage dans un des nombreux bâtiments de la ville que était  brûlés en émeutes anti-flic. Les agents ont été appelés à la coquille de l’ancien magasin de Beauté Ville sur West Florissant Avenue mardi soir autour de 18 heures, et ont trouvé plusieurs suspects en train de voler produits capillaires de la cave de l’immeuble. Tout en essayant d’arrêter les suspects, les policiers ont entendu des coups de feu en provenance du parc Ridge Apartments situés derrière le magasin. Ils plongèrent pour la couverture et ont ensuite entendu un autre tour de feu provenant d’un autre emplacement dans la rue. … Ils ont appelé à la sauvegarde et de 15 à 20 minutes plus tard, la zone a été autorisé à sortir et personne n’a été blessé “.

… Les réflexions suivantes sur les attaques armées contre les forces de l’Etat, d’un gars en Afrique du Sud, semblent pertinentes et devraient certainement stimuler la réflexion et la discussion consécutifs (Je ne suis pas d’accord avec tout ce que dit ici, mais je vais laisser ce que plus tard, quand je ne suis pas si fatigué  ou occupé):

“… il serait bon pour tous les intéressés de commencer à payer une attention sérieuse à ces questions avant que les événements imposent des décisions difficiles sans offrir aucune chance à une préparation adéquate. En 1977, lorsque la lutte italienne a commencé à conduire beaucoup plus de gens dans le sens de Brinsley [le gars qui a tué les deux flics de New York le 20 Décembre], Sanguinetti a mis en garde: «le manque de clarté dans la théorie et la pratique sur les questions stratégiques, tels que la question des armes, est susceptible de produire des effets très graves si le mouvement radical ne peut pas surmonter rapidement il. Les armes ne doivent pas être utilisés jusqu’à ce que chacun est prêt à les utiliser. Ils seront disponibles pour une utilisation lorsque leur utilisation est devenue essentielle. La question ne est pas tactique mais stratégique. Ceux qui jouent avec des armes aujourd’hui jouent avec le pouvoir, et la puissance est beaucoup mieux armés que nous sommes Quand il arrive au pouvoir, vous ne jouez pas avec elle;.. vous détruisez ce

Alors que le ci-dessus certainement ne fournit aucune sécurité ouvert recette pour la conduite (et n’a certainement jamais été destiné comme base de dénonciations plus radicaux-que-tu d’actes qui, cependant erronée, ne peut pas être condamné par tous ceux qui veulent encore faire semblant un semblant de sérieux lorsqu’il se agit de renverser le violence quotidienne contre laquelle l’acte «terroristes de la légitime défense), il convient de le répéter.

Il est intéressant de noter, toutefois, que le développement historique de la lutte des classes a eu tendance vers une nette réduction de la violence de classe au cours des années – en particulier aux États-Unis. Considérant que, par exemple, il ne était pas rare pour les grévistes et briseurs de grève américains à se engager dans des fusillades au cours du 19ème siècle, et les situations les plus radicales du début du 20e siècle a eu tendance à être précipitée par les crises impliquant des massacres de masse (Tout ce qui a suivi la modèle de la commune de Paris en éruption de la guerre franco-prussienne: WW1 qui précipite les révolutions et les soulèvements près-révolutionnaire à travers l’Europe; l’accumulation de WW2, plus violente en Espagne que partout ailleurs, qui a précipité la révolution espagnole, la Hongrie 1956 qui a commencé quelque chose comme une guerre nationaliste d’indépendance) celles de la seconde moitié du 20e siècle, alors que certainement pas pacifiste, vu le rôle de la lutte armée diminuer de façon significative (France 1968, l’Italie tout au long des années 70, la chute du fascisme au Portugal et en Espagne, les mouvements en Pologne et en Afrique du Sud) au point où il était souvent plus d’une distraction spectaculaire, aider dans le travail de la répression – tout d’abord la répression des formes de violence prolétarienne dont l’organisation est en fait appelé par les circonstances de la moment, d’autre part comme une justification et l’obscurcissement de la répression d’Etat dirigé contre prolétaires au nom de la lutte contre le terrorisme et la répression parapublic qui, dans ces conditions constitue presque toujours le terrorisme lui-même. Même en Italie, il est possible de retracer comment au cours de la décennie de la guerre sociale implique la lutte armée fait radicale au début, pendant les soulèvements à Battipaglia et Reggio de Calabre en 1970 où l’auto-organisation prolétarienne était qu’à ses balbutiements, et localisée mal coordonnés, tandis qu’en 1977, lorsque ces conseils embryonnaires avaient obtenu au point où dans Milan, pour la première fois, 3000 délégués de 350 conseils d’usine rassemblés dans un ensemble commun », ce ne était pas prolétaires qui tiraient sur les flics , mais les spécialistes de la lutte armée qui sans doute serait retourner leurs armes contre les prolétaires – qui, même quand ils ont fait battre la police serait piller magasins d’armes, puis jeter les armes dans la rivière – le moment où ils ont pris le pouvoir. La situation en Afrique du Sud, où Mandela et ses copains de prestige a été presque entièrement basée sur l’image d’une lutte armée qui n’a jamais existé réellement, sauf lorsque, au cours de la transition démocratique, il a été menée par toutes les fractions concurrentes de la classe dirigeante (et ruling- classe en attente) contre le prolétariat et son violente auto-activité dans son ensemble. Enfin, la révolution albanaise 1997 a confirmé tout ce que dit Sanguinetti l’utilisation des armes à feu est devenu révolutionnaire précisément au moment où tout le monde les siezed des flics et les a transformés à partir d’outils d’oppression hiérarchique en jouets de subversion ludique – la population de faire des exercices de tir en prenant canarder dans les ambassades des Etats étrangers et les croix des églises, et ainsi de suite. Une fois que le prolétariat se leva en masse avec la volonté de saisir les armes pour son propre usage, les flics ne peut pas les arrêter et, une fois armés, il y avait très peu besoin d’utiliser leurs armes, car il n’y avait plus personne pour s’y opposer . Le soulèvement en Irak du Sud pendant la guerre du Golfe a de nouveau été initié spontanément par des masses de prolétaires – les désertions massives dans l’armée de prendre sur un tel caractère révolutionnaire précisément parce qu’ils ont menacé de dissoudre une partie importante des forces de la violence spécialisée, la fusion dans le généralisée révolte à leur retour et de mettre des armes dans les mains d’un peuple déjà dans les bras.

Le triste record des révolutions manquées dans le siècle présent ne fait que confirmer cette tendance. De la révolte 2001 en Algérie à la révolution en Ukraine cette année, pas une situation unique insurrectionnelle a été initié ou même assistée par des groupes spécialement organisées autour de la lutte armée. Au contraire, les objectifs immédiats de ces rébellions ont toujours été précisément ces groupes, à savoir, les forces de sécurité de l’Etat. Où les rebelles ont cherché l’aide de ces groupes, comme dans les manifestations égyptiennes 2011 lorsque l’armée a été accueilli comme un allié contre le régime de Moubarak, soit ils restèrent neutres (comme ce était le cas jusqu’à ce que Moubarak était déjà mort dans l’eau) ou imposé leurs propres dictatures, comme ce est arrivé en Egypte après la chute de Moubarak et de nouveau quand les Frères musulmans a été renversé, comme ce fut le cas avec la Libye dans la même année, et en Syrie et en Thaïlande cette année. Il semble donc clair que le mouvement révolutionnaire mondiale doit lutter avec des armes qui sont disponibles à tout le monde, mais cela ne veut pas dire qu’il doit recourir au pacifisme jusqu’au moment insurrection matérialise par magie de l’éther. Mouvements d’opposition à travers le monde, qui sont comme je écris dessin millions au combat en plus féroce contre l’ordre établi, démontrent éloquemment ce que les armes sont disponibles à tout le monde: essence, des allumettes, des bâtons et des pierres, barricades et professions, les grèves et le sabotage, le courage et la communication, la fureur et l’auto-organisation. Ce est précisément à partir de la mise en place effective de ces que d’autres formes plus sophistiquées de bras deviennent à la fois possible et nécessaire.

Curieusement, dans le même temps Brinsley glacé les porcs, je lisais un essai de Hilaire Belloc sur la façon dont, en l’absence d’une prise socialement réglementé pour la libération de la pression mentale et les passions sauvages à travers des épisodes réguliers de l’irrévérence festive imprudente car une fois eu lieu lorsque les Seigneurs de l’Anarchie présidé les Saturnales, cette même pression et les mêmes passions ont tendance à se exprimer individuellement dans diverses formes beaucoup plus malignes. Il me semble que, malgré tout ce qui précède, il ya certainement un besoin pour une sorte de combat collectif qui permettra à ceux à l’extrémité pointue pour relâcher la pression et les passions constamment accumulée par leur position d’une manière socialement réglementé efficace. Probablement, comme vous le dites, cela leur «besoin de se connecter à d’autres luttes et de blanc les gens de la classe ouvrière qui résistent d’une manière ou une autre, mais pas avec ne importe quelle compréhension de la question de la race (ce est à dire sans doute soutenir Wilson et l’Etat dans cette situation) et à penser de nouvelles intitiatives impliquant non seulement les attaques contre la police, banques, etc., peut-être quelque chose qui implique des émeutes et des professions ainsi que des explications théoriques des contradictions que nous nous sommes fixés contre ». Il peut aussi avoir besoin d’impliquer, comme un moyen par lequel ces initiatives pourraient être médiés et soutenue, le développement de formes en cours d’auto-défense collective qui sera en mesure d’exploiter la colère, de la frustration et de désespoir pour qui lutte contre les agents directs de l’oppression est évidemment débouché le plus immédiat. “ [traduction automatique]

Hitler  se plaint de maux de bras après d’avoir fait son propre salutHawaii: une critique de Walmart

29/12/14:

Birmanie, Yangon: affrontements avec les flics à l’ambassade chinoise sur le meurtre de femme de 50 ans au cours de la résistance à projet de la mine

27/12/14:

Espagne, Barcelone: manifestants cassent les fenêtres des banques, magasins, hôtels et font des barricades dans manif contre l’arrestation des anarchistes; plusieurs manifs dans autres villes – inclus  Madrid, Zaragoza, Burgos, Castellón et Segovia

Malaisie, Petaling Jaya: supermarchés pillés en raison de terribles inondations

Afrique du Sud, Western Cape: boutique entièrement pillé par les habitants après propriétaire coupe oreille du voleur à l’étalage 

26/12/14:

Soudan: 2e jour d’affrontements entre une section de l’armée et les villageois

Chine, Hong Kong: encore des affrontements

25/12/14:

Soudan, Khartoum: les étudiants brûlent bureaux universitaires en mouvement contre les frais de scolarité

Congo, Yakusu: jeunes brûlent bureaux de police de la navigation et de la force navale dans émeute contre le manque de sécurité sur les bateaux après  30 personnes meurent lorsque bateau a coulé

Nigeria, Ushongo:  jeune tué par les flics, quatre grièvement blessé, quand les flics se affrontent avec les jeunes pour les empêcher d’aller à leur pique-nique annuel “plus de 2.000 jeunes de partout Ushongo avait convergé dans la ville de Lessel pour une procession à la populaire Ushongo Hills pour leur pique-nique annuel de Noël. Selon le témoin, …. “D’après ce que nous avons entendu, le chef de district a agi sur les ordres du chef suprême du conseil de l’administration locale, le Ter Ushongo, chef Ambrose Iortyer, qui a cité la situation de sécurité dans le pays et l’immoral actes qui ont lieu habituellement à la fête annuelle de sa décision”

États-Unis, St.Louis: nouvelle manifestation contre meurtriers-flics bloque l’autoroute brièvement….Noël en Oakland….manif tourne belle : “Une “Black Lives Matter” manif contre la brutalité policière à Oakland tourné laide, avec des manifestants auraient attaquer un journaliste, brisant des devantures, ont jeté des bouteilles, et défiguré la principale sapin de Noël dans le coeur de la ville … .À travers 30 vitrines ont été brisées et liqueur pillés. Le Chronicle a rapporté l’un de ses photographes reçu une blessure à la main après un manifestant a lobé une bouteille sur elle. L’arbre de Noël sur la place a aussi été une cible facile pour certains des manifestants plus indisciplinés, qui ont déchiré les lumières et les ornements hors de ses branches ”

24/12/14

Nicaragua, Rio San Juan:  deux morts après des affrontements entre les agriculteurs et l’Etat à cause de la construction du canal / destruction de la terre et de la vie “Une répression policière sur des centaines de paysans nicaraguayens qui protestaient contre la construction d’un US canal $ 50000000000 … à travers leurs terres a laissé deux morts, un leader de l’opposition militante et dire … .Protests suivi l’inauguration du canal lundi par le président Daniel Ortega et milliardaire chinois Wang Jing. Wang a remporté un contrat de 100 ans pour construire le canal en 2013. Les études environnementales, techniques et financiers de la route 280 kilomètres de long ont été gardés secrets ” Plus ici“ Des dizaines de manifestants nicaraguayens ont été arrêtés et des dizaines de blessés alors que la police du Nicaragua rompu les barrages routiers mis en place par des manifestants qui protestaient contre cette semaine possible expulsion de leurs terres en raison de la construction d’un canal interocéanique dans le pays. Les manifestants à Rivas bloqué la route panaméricaine peu après la marquant le début des travaux de construction cérémonie officielle. Un autre barrage routier sur la route de Managua-San Carlos a été mis en place par les manifestants de la communauté d’El Tule et la municipalité de Nueva Guinée, qui sont aussi sur le tracé du canal proposé. Bien que dans une récente conférence de presse, homme d’affaires chinois Wang Jing, le président de HKND Groupe, l’entreprise de construction du canal, a promis de payer “compensation selon les principes du marché d’une manière équitable, ouvert et transparent”, de nombreux paysans se sont plaints d’un manque de informations lorsque les travailleurs se sont présentés pour mesurer leurs terres accompagnés par des policiers et des soldats. … .Au Une réunion de manifestants en Novembre, un agriculteur a déclaré au Guardian: «Nous allons utiliser des machettes, des pierres, tout pour protéger notre terre. Mes grands-parents sont nés ici. Ils disent qu’ils vont me payer, mais je ne ai jamais mis la terre en vente. “… Le bloc de la route à El Tule a été brisé au milieu de scènes violentes dans le tôt le matin du réveillon de Noël, avec La Prensa déclaré initialement plus de 50 paysans blessés dans des affrontements avec la police. … [Chef de la police] Granera a déclaré que les manifestants violaient les droits des personnes de se déplacer librement dans le pays, affectant le commerce et le tourisme. Elle a déclaré que la police avait agi avec “la tolérance et de la paix … Face à l’utilisation des armes à feu, des machettes, des pierres et des bâtons par les manifestants, les forces spéciales ont répondu avec des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc”, a déclaré Granera. Quinze policiers ont été blessés, dont trois grièvement blessé, dit-elle. L’un des trois a été abattu dans le poumon et est dans un état critique … Les critiques ont mis en évidence le manque d’information dans un projet accéléré par le parlement du Nicaragua avec peu de débat – des choses comme des conséquences environnementales, en particulier dans le lac Nicaragua, et le fait que il sera coupé à travers les terres appartenant à des communautés créoles et la communauté indigène Rama ”  [traduction automatique]

Tunisie, Sidi Bouzid: manifestation contre le résultat de l’élection – route principale bloquée pendant une nuit avec des pneus brûlants, dépôt pillébureau régional municipal de QH agricole incendiéSouk Lahad: poste de la Garde nationale, et deux autres bâtiments de l’Etat, incendiés

États-Unis, St.Louis: affrontements avec les flics quand un autre jeune homme noir est tué par un flic

Chine, Hong Kong: flics utilisent des gaz lacrymogènes contre les manifestations poursuivies par plusieurs centaines de personnes

23/12/14:

Zambie, Serenje: agriculteurs font émeute sur non-paiement de la Food Reserve Agency (un agence de l’état)

Sénégal, Rufisque:  les commerçants du marché aux puces résistent  l’expulsion et le vol par la mairie de marchandises en brûlant des pneus, poubelles et d’attaquant la mairie avec des pierres

Royaume-Uni, Londres: banque vide à Trafalgar Square occupé à nourrir pauvres et / ou sans-abri (rapport de l’explusion ici; plus ici)

Côte-d’Ivoire, Abidjan: manifestants handicapés exigeants possibilités d’emploi égales libèrent trois d’entre eux arrêtés par les flics dans des affrontements lourds “… les manifestants ont été attaqués en réponse à leur progression en direction des forces de l’ordre, par des bombes lacrymogènes qui, dès leurs explosions à leur niveau étaient attrapées puis lRechercher handicapés ancées en retour en direction des policiers dont certains ont usé de cannes des handicapés arrachées pour ensuite servir de bâton comme constaté.
Trois des manifestants ont été amenés dans le fourgon après avoir été passés à tabac mais la pression de leurs camarades repoussés dans un premier temps mais revenus à la charge en direction du fourgon, aura raison des forces de l’ordre qui se retireront sans « prisonniers », libérés par l’intervention de leurs camarades. A aucun moment la police n’a usé d’arme à feu, seuls les poings, les lacrymo et autres bâtons ont été utilisés pour faire face aux manifestants et les repousser.”

Inde, Visakhapatnam: jet de poudre de piment par les travailleurs portuaires aux  flics pendant qu’ils luttent pour la régularisation des contrats, salaire minimum, etc.

22/12/14:

Tunisie: plusieurs émeutes en réponse à des élections (poursuivies dans le 23 décembre) “De nombreuses émeutes ont éclaté dans nombre de régions et de villes après l’annonce des résultats des élections annonçant la victoire de Béji Caïd Essebsi. Le bilan des dégâts à la ville d’El Hamma à Gabès est le plus lourd de tout le pays. Seize agents de sécurité ont été blessés, les postes de Police et de la Garde nationale ainsi que le district de sûreté ont été incendiés…”

Pérou, Lima: «vandalisme» sur manif contre les nouveaux droits de loi restreignant pour les travailleurs de 18-24 ans “…les cinq détenus avaient le visage couvert et sacs à dos dans lequel les armes tranchantes, des pierres, des cocktails Molotov ont été trouvés, entre autres armes. … Un policier a été blessé au cours de la confrontation. La mobilisation lundi, dans laquelle plus de 10 000 jeunes, à la fois de l’université et les travailleurs, ont participé a été organisée par les réseaux sociaux pour exiger l’abrogation d’une nouvelle main … une loi, soutenue par le gouvernement d’Ollanta Humala, qui élimine les prestations de travail de personnes âgées 18-24, avec le paiement de primes et de l’assurance-vie, afin d’encourager les entreprises à embaucher du personnel que l’âge.”

Madagascar, Toamasina: émeutes plus de coupures d’électricité; réponse policière brutale comme d’habitude “Des centaines de jeunes sont descendus dans les rues lundi, marchant tard dans la nuit contre les périodiques” délestages “- interruptions contrôlées du pouvoir – qui ont affecté la nation d’île dans les quelques derniers mois. Selon la presse locale, les manifestants ont pillé les magasins et ont tenté de prendre d’assaut le siège de la Jirama, l’électricité et les services d’eau l’entreprise de Madagascar. Les manifestations, qui ont amené la ville à un arrêt et contraint les marchés et les magasins à fermer, ont repris mardi après-midi. “Plus ici” Des centaines de personnes ont tenté de saccager les bureaux de l’électricité et des services d’eau de la compagnie de Madagascar Jirama à des manifestations qui ont débuté vendredi, brûlant le porte d’entrée et brisant les vitres avec des pierres.”

Maroc, Oujda: affrontements pendant que les flics anti-émeute invahissent étudiant sit-in  “…  La police anti-émeute a utilisé des gaz lacrymogènes et un canon à eau pour repousser une foule de jets de pierres des manifestants, principalement des étudiants. Les affrontements ont duré plus de deux heures et laissé plus de 40 policiers blessés et plusieurs voitures de police endommagées. Le nombre de blessures d’étudiants, d’autre part, demeure inconnue, puisque la plupart d’entre eux ont refusé d’aller à hôpital Al Farabi d’Oujda, sur la crainte d’être pris par la police … … .Seriously blessés, deux policiers ont été hospitalisés “dans intensive soins »… .le étudiant sit-in a été pris d’assaut sur son 30e jour … étudiants ont décidé d’aller à la sit-in plutôt que leurs examens.”

La Birmanie, Myanmar: flics tuent femme de 50 ans manifestant contre le projet minier 

burma bulldozerLatpadaung villageois protestent contre la poursuite du projet de mine de cuivre en se couchant devant un bulldozer

21/12/14:

Algérie, Baraki: affrontements très lourds avec les flics pendant des expulsions de masse et la démolition de la vieille partie de la ville commencent 

20/12/14:

États-Unis, Minnesota: pendant que environ 2000 personnes manifestent à propos de flic brutalité des flics dans une centre commerciale sur la plus grande journée de shopping de l’année, les flics empêchent travailleurs de se mettre debout en solidarité (plus ici et  ici) “Le problème pratique … objectivement posée aux travailleurs n’est pas le problème de désarmer la police, mais celle de l’armement du prolétariat.”  (d’ ici)

Colombie, Carthagène: environ 100 commerçants ambulants attaquent flics anti-émeute avec des bâtons et des pierres quand les flics viennent de les expulser

Turquie, Ankara: flics attaquent les enseignants lors d’une manifestation contre la dé-sécularisation de l’éducation

19/12/14:

États-Unis, Milwaukee: 74 arrêtés pendant que le trafic aux heures de pointe sur l’autoroute est bloquée par manif contre les tueurs-flics

France, Rennes:  hôtel où le Premier ministre Valls reste est attaqué; fenêtres cassées, peinture jeté 

degradations-lhotel-de-rennes-metropole

hôtel métropole de Rennes

18/12/14:

Congo, Goma: les lycéens jetent des pierres à l’école et aux flics après fille est tuée par le superviseur de l’école; écoles fermées pendant deux jours au même temps que  les manifestants exigent fin aux châtiments violents dans les écoles

17/12/14:

Indonésie, Jakarta: affrontements avec les flics quand des résidents résistent mouvements afin de les expulser de leurs terres qu’ils ont visité des décennies

Gabon, Libreville: etudiants font emeute

16/12/14:

Haiti, Port-au-Prince: encore des affrontements  violents avec les flics

Colombie, Medellin: violents affrontements entre la communauté et les flics quand flics tentent d’arrêter jeune homme  ” Il y avait plusieurs policiers en essayant d’attraper un délinquant mais la communauté ne le permettrait pas “

États-Unis, New York: bloquage  de l’entreprise de stockage de gaz méthane provoquant pollution du  lac  

Inde, Bankura: travailleurs bloquent usine  et  la route dans la lutte contre la chomage 

Brésil: des affrontements avec les flics quand des tribus indigènes essaient de percer dans l’Assemblè “La police ont été appelés à arrêter le groupe et l’orteil d’un policier a été blessé après son chaussure a été transpercé par une flèche lors de la confrontation. Le groupe protestait un projet de loi qui assouplir la réglementation pour. délimiter les terres autochtones, et un deuxième projet de loi qui transférer le pouvoir de délimiter les terres de l’exécutif au pouvoir législatif .”

Indigenous-protesters-clash-with-Brazil-police-inside-National-Congress

Manifestants  indigènes armés d’arcs et de flèches tentent de prendre d’assaut une session du comité Congrès National en train de discuter un projet de loi qui autoriserait le congrès de délimiter les terres autochtones

Espagne: rapport sur les nouvelles lois répressivesBarcelone: anarchistes dans   affrontements avec les flics “Les manifestants ont brisé les vitrines des banques et d’une agence immobilière, les conteneurs mis le feu et les objets lancés sur la police anti-émeute lorsque celui-ci les a empêchés d’atteindre du gouvernement central bureaux de la délégation … le rassemblement a commencé à 19 heures sous le slogan “liberté pour les anarchistes arrêtés,” attirant plus de 1000 sympathizers. Quelques heures  plus tôt, la police catalane avaient arrêté 11 personnes soupçonnées de planter des bombes artisanales dans les banques et les églises en 2012 et 2013

15/12/14:

États-Unis, Oakland: blocage temporaire de services   de police … des manifestants montent pôles pour remplacer drapeaux OPD [services de police d’Oakland] avec ceux commémoration des noirs non armés tués par la police. Pendant ce temps, d’autres ont bloqué une importante intersection menant à une grande autoroute à proximité.”

14/12/14:

Mexique, Guerrero: affrontements violents avec les flics sur les étudiants disparus (vidéo ici) More ici “”Un responsable de la police a déclaré à l’Associated Press que huit policiers ont été blessés, dont cinq qui ont été renversé par un véhicule. Trois autres ont été battus par les enseignants qui protestaient, laissant un officier avec «de graves lésions cérébrales.» Le fonctionnaire ne était pas autorisé à parler à la presse et a parlé sous couvert d’anonymat. Le groupe des droits humains Tlachinollan, qui soutient les parents des élèves manquants, dit que la violence a fait au moins 13 blessés, dont des étudiants, des enseignants, des parents d’élèves manquants et deux journalistes, dont un photographe qui travaillait avec l’AP “.

Un officier avec «de graves lésions cérébrales.”? Comme l’a dit Dorothy Parker quand elle a entendu de la mort du président américain Calvin Coolidge, “Comment peuvent-ils savoir?”

Bahreïn: affrontements avec les flics aux funérailles (vidéo)

13/12/14:

Royaume-Uni, Londres: de belles affiches monter autour de la ville (plusieurs détournements des affiches officielles)

police-spoof-posters-charlotte-england-acab-1312-body-image-1418655513

Nouvelle-Zélande, Auckland: émeute ferroviaire   “… des dizaines de jeunes de Coca Cola de Noël dans le parc et d’autres événements ont occupées ses plates-formes et lancés des missiles  … aux gardes de sécurité et les gardiens maoris qui étaient moins nombreux que les émeutiers … combats entre groupes rivaux ont commencé dès 22 heures, lorsque les roches de ballast ont été éjectés de voies ferrées aux voitures “. Juste pour énoncer une évidence – je ne pense pas que jeter des pierres sur des wagons remplies avec des passagers est un moyen utile pour avancer, mais les contradictions de nihilisme signalent dans deux directions contradictoires – attaquent les gardiens de la marchandise et attaquant prolétaires sans bonne raison.

États-Unis, New York: manif passive pacifique gache le bloquage du pont de Brooklyn et l’hospitalisation de deux flics “Les manifestants ont pris le pont de Brooklyn samedi soir, et rassuré la fermeture de la circulation dans les deux sens pendant près d’une heure. Débris, y compris une poubelle, a été jeté au trottoir du pont. sur des policiers qui escortaient les manifestants sur la chaussée ci-dessous … les fenêtres d’une voiture de police ont été brisées par les manifestants”

La Birmanie, Myanmar: affrontements avec les flics à cause de projet d’exploitation minière

12/12/14:

France, Nice: flics attaqués avec des pierres en banlieu

États-Unis, Hollywood: Sunset Boulevard bloqué par des manifestants anti- tueurs-flics

Switzerland, Zurich:émeute anti-flic “Les émeutiers, portant des masques et des vêtements de protection, et armés de barres de fer, se sont réunis le vendredi soir Ils ont lancé une provocation au forces de l’ordre, une déclaration de la police a dit …. Une voiture de police a été mis sur le feu et l’équipement des agents a été volé avant que la police sont arrivés sur la scène …. les délinquants puis ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur la police, la mise en plus de voitures et poubelles en feu. Ils ont également brisé des vitrines et ont attaqué un restaurant … Sept policiers ont été hospitalisés après l’ “attaque délibérée”, ont indiqué des gens officiels dans un constat publié samedi …. les troubles dans un    Zurich qui est généralement calme –   le plus grand ville en Suisse et l’un des villes les plus riches d’Europe – fait des centaines de milliers d’euros de dégâts “.(communique here)

Chilli: plusieurs villes côtières ont émeutes anti-gouvernementales à cause des quotas de pêches

Chile-fishermen-protest  12 dec 14

 “…un certain nombre de pêcheurs a bloqué une route principale menant à l’aéroport dans la ville de Temuco, dans la province Cautín. La police a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants. Plusieurs personnes ont été blessées. Les manifestants renversé une voiture de police et mis sur pneus feu pour éviter l’odeur de gaz lacrymogène. “

Haiti: gardiens de «paix» de l’ONU jettent des gaz lacrymogènes sur les manifestants anti-gouvernementaux (plus ici)

Italie: affrontements avec les flics pendant grève générale nationale

itally father christmasDes pères Noëls trouvent la cheminée bloqué – ils les ont donc sauter la clôture (entourant le bâtiment Lombardie région de gouvernement)

11/12/14:

Chili, Santiago: émeutes,   des barricades érigés, les flics confrontés et 2 bus brûlés dans la mémoire d’une fille qui est morte en tentant de voler une banque il y a un an 

10/12/14:

Italie, Rome: six policiers militaires hospitalisés quand les immigrants résistent contrôle de l’Etat

rome-policiers-blesses

 

Rome

Madagascar, Morondava:   émeutiers attaquent la gendarmerie après sept travailleurs en grève sont arrêtés pour participation à une émeute en Novembre  “…une foule de grévistes furieux armés de bâtons et de pierres, ont envahi l’enceinte menant une véritable Intifada Le. bâtiment a été la cible de jets de pierres, fenêtres ont volé en éclats et cinq tracteurs, quatre camions, une pelle rétrocaveuse, une niveleuse, une pompe-tonne van, minibus et trois camions ont été endommagés …. “… la foule enragée que envahi le camp avait des lances, des pierres, des bâtons, des couteaux et même des fusils. Les assaillants étaient très dangereux. … “, a déclaré un officier supérieur” Plus ici“La travailiste a commencé quand les travailleurs saisonniers de la plante exigé contrats qui offrent de meilleurs salaires et de meilleures conditions, selon les rapports. L’ambassade de Chine a déclaré que les demandes étaient déraisonnables et que les travailleurs ont commencé. pour bloquer l’usine début du mois dernier, couper les services publics, harcelant d’autres employés et saboter équipes.La confrontation a dégénéré après que les forces de sécurité malgaches ont arrêté deux leaders. En grève mercredi, environ 500 travailleurs se sont précipités à une base des forces de sécurité pour demander la libération de leurs collègues et la police a tiré des gaz lacrymogènes et des balles réelles, le Madagascar Tribune. Deux personnes sont mortes. la police a déclaré qu’ils agissaient en légitime défense parce que certains travailleurs avaient des fusils et des machettes. Nouvelles Service Chine officielle de Pékin a déclaré que les travailleurs étaient armés de haches, lance-pierres et de rochers. les émeutiers ont ensuite convergé vers l’usine, ont pillé son approvisionnement en sucre et mis le feu à un bâtiment. certains sacs menées de sucre sur le dos ou dans des charrettes et brouettes et certaines d’entre elles a été rapidement vendues sur le marché illégal, selon des reportages. “

Afrique du Sud, Gauteng: histoire d’évasion bien conçu 

Irlande, Dublin: jusqu’à 100 000 manifestent contre les redevances d’eau – affrontements mineurs avec les flics quand le trafic est bloqué pendant des heures… vidéo ici …ce mouvement a été en cours depuis un certain temps – par exemple ceci: la voiture du Premier ministre était attaqué  mi-Novembre

dublin water

États-Unis, Berkeley: 5e nuit des protestations fachés “… les numéros des manifestants avaient chuté à environ 50 personnes, selon le communiqué, dont certains ont brisé des fenêtres dans un magasin T-Mobile et une banque Chase pillage a également été rapporté dans un. domaine des petites entreprises à une intersection du centre-ville, il a dit. “un officier à l’extérieur du département de la police d’Oakland a été agressé et une arrestation a été faite,” a indiqué le communiqué. un photographe de Reuters a vu un policier en civil, qui avait été en marche avec les manifestants, pointant son pistolet sur les manifestants après que lui et son partenaire ont été attaqués ” (plus icila misère en milieu policier ” Agents disent que de nombreux manifestants tentent de les provoquer à faire quelque chose de mal en leur criant ou même lancer bouteilles pleines de liqueur aux eux, bouteilles qui avaient été pillés dans les magasins à proximité “.

Voir aussi ceci: From Ferguson to Oakland: 17 Days of Riots and Revolt in the Bay Area / CrimethInc. Ex-Workers’ Collective (“De Ferguson à Oakland: 17 jours d’émeutes et de révolte dans la Bay Area / CrimethInc. Ex-travailleurs “collective”:  ” Je ne peux pas respirer “- les derniers mots de Eric Garner tout en étant étouffé à mort par des officiers du NYPD. “Il n’a jamais été comme ça avant Il n’y a pas d’espace pour respirer.” – un agent de police d’Oakland sans nom déplorant la vague actuelle de protestations.

Royaume-Uni, Londres: affrontements avec les flics quand les manifestants défilent dans centre commerçial en solidarité avec manifestations anti-tueur-flics aux États-Unis (vidéo)76 arrestations “La police a été obligée d’utiliser des tactiques d’encerclement quand la violence a éclaté lorsque des membres du groupe ont agressé le personnel de sécurité et causé des dommages à la propriété”

9/12/14:

États-Unis, Berkeley: rapport du 3e et 4e nuit de manifs et la chaussée bloquages des routes Un ami m’a dit que le fait que ces barrages / d’autoroutes  se produisent sur une base régulière dans tous les sens est un changement majeur, une énorme rupture avec l’époque précédente de la normalité déprimant; dans le passé, permettrait d’éviter de faire de telles choses parce que, pour l’un, ce est un crime majeur, mais aussi parce que les pilotes ne ont pas donné une merde et conduirait directement dans les gens parce que la liberté de la voiture est sacro-sainte. Il m’a dit d’une situation “Reclaim the Streets” [“Reclamons les rues”] dans les années 90 où quelqu’un a été accroché en haut sur certains engin bloquant la route et qu’un chauffeur de camion a été dit que se il poussait le gars était sûr de mourir; le pilote juste conduit dans la chose; heureusement, au dernier moment, le manifestant a réussi à accrocher rapidement sur une caténaire, et a été sauvé, mais cet incident a mis un terme à ce genre d’actons. Tout cela est en train de changerle conseil Berkeley annule réunion...eailleurs en Californie: 300 élèves du secondaire sortent en grèvesimpliste, mais dans une sorte de façon émouvant, appellent de saisir toutes partout (vidéo)MTV recupère le mouvement (vidéo)

Grèce: la victoire pour le mouvement de solidarité avec anarchiste gréviste de la faim

Russie, Chelyabinsk: 100 prisonniers font émeute

8/12/14:

États-Unis, Berkeley: train Amtrak bloqué, 1500 bloquent l’autoroute, dans le cadre du mouvement anti-flic

usa freeway 8 dec2014

Autoroute 80

Papouasie-Nouvelle-Guinée: des manifestants attaquent militaires et des postes de police, incendiées des bureau des élections – flics tuent quatre ou cinq adolescents

Burkina Faso: 4e jour de la grève des mineurs illégaux

7/12/14:

UÉtats-Unis, Seattle: pierres lancées aux flics au cours de manifestations contre tueurs-flicsVermont: maison de flic vandaliséeMiami: manif anti-flic après graffiti artiste-tagueur est tué par une voiture de flic 

Hollande, Amsterdam: l’immeuble de spéculateur immobilier squatté

Colombie, Santander: petite émeute des commerçants de la rue «illégaux» quand les flics sévir sur leur droit de survivre

Argentina, Cordoba: 6 flics blessés par des émeutes des fans de football

6/12/14:

Suède, Stockholm: des cocktails Molotov et des pierres jeté aux flics “Ce qui est assez inhabituel, ce est que ce était apparemment peu planifiée à l’avance “, a déclaré le porte-parole de la police Kjell Lindgren Il a dit des bombes incendiaires et des tas de pavés étaient déjà préparés arrivée de la police et de l’approximatif. 30 personnes derrière les émeutes auraient été masqués. Aucun peuple n’a été blessé, mais autour de 10 voitures ont été incendiées. des voitures de police ont été endommagés et un bureau de police Rågsved datés également vu des dégâts.” (vidéos ici)

Italie, Milan: version tumultueuse de  Karl Marx Brothers “Une nuit à l’opéra” 

la scala dec 2014La Scala

Kenya, Nakuru: étudiants pillent des magasins, brûlent des bâtiments, brisent les choses dans la colère contre les coupures d’électricité et d’autres choses

Grèce: des émeutes dans quatre villes sur 6ième anniversaire de flic meurtre de Alexandros Grigoropoulos à l’age de 15 ans

France, Paris:  60 arrêtés en essayant de percer dans le cours de Parti socialiste lors de manif pour les précaires et chômeurs

Royaume-Uni, Brighton: affrontements mineurs avec les flics sur les frais de scolarité et l’évasion fiscale par le riche (l’idéologie libérale typique qui manque le point: comme si la taxe ne est pas souvent utilisé pour construire un système qui échappe totalement à notre contrôle, qui domine et nous humilie )

États-Unis, Berkeley: magasins pillés, flic blessé, pendant qu’une manif se met en colère; balles en caoutchouc tirées par les flics   ( ….article par des pacifistes ajoute délibérément à la confusion en blâmer COINTELPRO pour la violence )

5/12/14:

Suisse, Bâle: affrontements avec les flics lors d’une manifestation contre la plus grande organisation intergouvernementale axée sur la “sécurité” au monde “Bouteilles, pétards et autres objets ont été projetés contre les policiers, qui ont riposté par des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes….Des poubelles ont été incendiées et les transports publics ont été bloqués un long moment”

Haïti, Port-au-Prince:  manifestation anti-gouvernement, largement dominée par des considérations politico-electorales, pén Palais National  “Manifestants à Port-au-Prince ont brûlé des pneus et lancé des pierres sur les policiers, qui ont répondu avec des gaz lacrymogènes..”

États-Unis, Colorado: 6 lycées font   grèves à cause des tueurs-flicsNew York: Apple store de la 5e Avenue occupé par des manifestants

4/12/14:

États-Unis, New York: Brooklyn Bridge fermé par des manifestants après un autre tueur-flic pas été inculpémanif sur ce sujet au  Oakland…Massachussetts: des centaines de lycéens font grève  sur des assassinats par la police

Royaume-Uni, Warwick: sit-in contre l’utilisation par les  flics  de tasers et de gaz CS contre des étudiants  le jour  précédent Le gaz CS   n’est pas des gaz lacrymogènes ordinaire. Je savais une femme française à la fin des années 70 qui avait été soumis (ainsi que des dizaines de milliers d’autres) au gaz CS mai 1968 à Paris, et 10 ans plus tard avait encore des problèmes avec sa vue (une légère irritabilité des yeux, besoin de lentilles de contact et et se confondait souvent à regarder les gens fixement  quand elle était juste en train de regarder le monde sans fixer rien/personne).

Colombie, Medellin:  émeute après que les flics aient expulsé des commerçants ambulants

Italie, Bologne: 280 personnes, dont 103 enfants, occupent un grand bâtiment abandonné de Bologne Telecom en face de  l’édifice  administratif de la mairie  

3/12/14:

Afrique du Sud: les manifestants contre coupures d’électricité bloquent des routes avec des pneus et des roches, jetant pierres aux   voitures

Bangladesh, Barisal: les flics battent  des étudiants après un blocage de routes 

États-Unis, Denver: lycéens sortent et bloquent les routes dans une autre manifestation à cause de Ferguson

2/12/14:

États-Unis, Missouri: lycéens font grève, se manifestent, à cause de Ferguson 

Un ami écrit: « Crispé. Ce est comment je décrirais les choses ici maintenant La tempête est passée, mais tellement n’a pas réglé hors week-end dernier six Rams (l’équipe de football américain) joueurs ont fait la…” Geste mains en l’air “à la jeu. causé tout un émoi. le syndicat de la police locale a exigé la ligue fines les joueurs et l’équipe apologize. la ligue a refusé de leur imposer une amende, se ils avaient clairement rompu Rules- je soupçonne se ils les avaient infligé des amendes aux protestations auraient propagé à d’autres équipes, et la NFL savaient que. ces joueurs peuvent être des millionnaires, mais la plupart d’entre eux que ne ont pas grandi de cette façon. la faiblesse de l’utilisation de ces événements sportifs spectaculaires comme un moyen de «fournir une distraction» et «aider à guérir la ville “(deux citations réelles des joueurs et la gestion avant le match), ce est qu’il se appuie sur les athlètes à se sentir en dehors du monde autour d’eux, pour actualiser leurs expériences en tant que jeunes enfants noirs voient le ventre de paillettes américain. Quoi qu’il en soit, l’équipe a même refusé de présenter des excuses. Et plus tard, la Société éthique de la police (!), une organisation de flic plupart en noir, a soutenu les Rams “__gVirt_NP_NN_NNPS<__ expression liberté d’expression.” Pendant ce temps, au cours du jeu, la police antiémeute ont rencontré les manifestants à l’extérieur du Dôme. Plus tard, une barre de flic dans la ville sud déclaré qu’ils ne allaient pas à montrer jeux Rams plus. Les prochaines manifestants de nuit (qui sont encore remarquablement décentralisée) ont montré comme Rams et les fans se sont vu refuser l’entrée suscitant une protestation vivante.

Au début de cette semaine, dans la partie bosniaque de la ville, un gars de Bosnie a été battu à mort à coups de marteau par un groupe d’enfants. Certains signes montrent que ce était un groupe d’enfants de dire quelque chose à propos de “Fuck les personnes de race blanche, Tuez les personnes de race blanche.” Mais le maire et le chef de la police jouent en bas de la dynamique raciale. Cette nuit-là cependant, la communauté bosniaque dans ce quartier, a bloqué la rue principale pour protester contre la violence contre eux. La police a répondu avec les négociateurs, mais autour du coin était une colonne de policiers anti-émeute prêt à aller. La nuit suivante a vu une mars encore plus bas que la rue principale, avec des appels pour une plus grande protection de la police. Des trucs vraiment dégueu racialisée. La ville semble vraiment sur le bord.

Une dizaine de lycées avaient médias sociaux débrayages organisés. Chaque école secondaire de North County Je pense que, dans une chic Clayton, certains dans la ville et même une dans le comté du Sud. Un couple de ceux dans le comté du Nord avait mini-affrontements avec la police (à taper sur une voiture, hurlant …). L’une South County est intéressant parce que son une partie de la classe pour la plupart blancs, de travail et milieu de la région, avec une population de plus en plus de Bosnie. Écoles encore bus des étudiants de partout ville comme une partie des politiques de desgregtion des jours d’antan. Mais la vidéo du débrayage Comté Sud a montré que ce était une foule mélangée. Il ya aussi des rapports non confirmés qu’il y avait une grosse bagarre entre étudiants bosniaques et noir ce jour-là. Mais ce est alimentée par-droite locales. Certains postes de facebook ont confirmé que certains enfants de Bosnie ont pris part à la grève si.

Une barre de flic différente a été volé dans la ville sud profonde dans ce qui semblait une fusillade Wild West entre les clients et les voleurs, 6 coups, une mort.

Au milieu de tout cela, le maire appelle à augmenter le nombre de policiers de la ville de 15%. Tant est en mouvement dès maintenant.

La NAACP a été marchait au Capitole à Jefferson City pour la semaine passée. Récemment, dans une petite ville, ils ont été accueillis avec une contre-manifestation méchant dans les scènes qui rappellent 1960 Mississippi.

Je ne peux pas me empêcher de penser à la racialisation de la lutte obsessionnelle par certains grandes gueules a contribué à créer cette nervosité retrouvée raciale à la ville (et peut-être le pays). Comme vous l’avez dit lors des émeutes de citrouille dans le New Hampshire, certaines personnes ici ont choisi de se séparer de ce qui est arrivé, au lieu d’identifier avec elle et l’élargissement de la lutte. Peut-être que ce est le résultat?

Les manifestations se poursuivent ici, comme je l’ai dit plus tôt, dans une forme essentiellement décentralisée. Une manifestation à l’extérieur du service de police de Ferguson hier après-midi relié la lutte contre le massacre des étudiants mexicains à la lutte qui se déroulent ici. Plus tard, quand les choses NYC Eric Garner est sorti, les protestations ont frappé le Fergusn PD, le centre-ville de St. Louis Bâtiment fédéral, la fantaisie Central West End (où des manifestants ont été frappés par une camionnette dont le conducteur flashé un pistolet, frapper plus tard, sa fenêtre arrière et ils ont également occupé le hall de l’hôtel le plus joli), puis centre-ville de l’intérieur du casino et sur la rue commerçante principale.

Dans Ferguson, un groupe privé controversé de bénévoles actuels et ex-militaires vêtus de camoflauge continuer à protéger les entreprises en se tenant debout dessus d’eux avec des fusils.

Rien que je ai dit ici était à distance normale avant Août. Je n’ avais pas vu la police anti-émeute dans la ville depuis 2004 et la fin du mini-émeute sur le meurtre de Trayvon Martin  de l’année dernière, maintenant ils semblent prêts sur la notification d’un moment”  [traduction automatique]

Grèce, Athènes: manif en solidarité  pour prisonnier anarchiste en grève de la faim – bus renversé ,   des voitures brûlantes utilisées comme des barricades, la Banque Nationale   attaqué, etc. etc.

athens dec 2 14Athènes

Afrique du Sud, Kimberley: 5ème semaine de protestations contre gestionnaire municipal et la corruption de la mairie    “protestations en cours par un groupe des résidents, qui réclament la suppression de la gestion du municipal de Dikgatlong , le maire et plusieurs conseillers, ont transformé la ville en une zone de guerre, avec des pierres, des bâtons et des restes de pneus brûlés obstruant plusieurs rues, tandis que les maisons ont été  bombardé par des molotovs et brûlé au sol depuis les manifestations ont commencé en Octobre”...Eastern Cape: 2 tués par les flics pendant un pillage  des choses qui ont tombé de la derrière d’un camion    “Deux membres de la communauté ont été mortellement blessés par des membres du Service de police SA dans Mbizana, tout en essayant d’apporter une foule violente sous contrôle “, a déclaré le Brigadier Marinda Mills … un camion de transport du sucre et du riz se est coincé sur une pente raide mardi matin. Le conducteur a alors renversé le véhicule sur le côté de la route pour empêcher un embouteillage. “Cela a causé une partie des produits de tomber à l’arrière du camion et membres de la communauté est venu et se servaient avec le camion tombé», a déclaré Mills. Police ont ensuite été appelés sur les lieux et ont réussi à empêcher les gens de piller les marchandises du camion. Toutefois, les membres de la communauté sont devenus «volatile» lorsque le gérant de la société de camion est arrivé sur les lieux et a commencé à récupérer les biens qui étaient tombés du camion. … “Les membres du public sont devenus violents et ont attrapé le gestionnaire, menaçant de le tuer comme ils l’ont tiré de force.” Cependant, lorsque la police est intervenue et a libéré le gestionnaire de l’emprise du groupe, ils ont commencé à jeter des pierres. “Le groupe est devenu de plus en plus agressive et a commencé à bombarder le gestionnaire et les membres de la police avec des pierres tout en faisant progresser à nouveau vers la direction du camion et de sa charge”, a déclaré Mills. “Les membres de la police ont tiré des coups de semonce, mais il ne semblait pas avoir l’impact souhaité pour effrayer la foule loin.” La police a ensuite ouvert le feu. Onze autres personnes ont été blessées et ont été prises à l’hôpital Bizana dans la zone Mbizana …. Un agent de police et le directeur de la société de camion également légèrement blessés lors de l’incident. Mills a nié les allégations que la police ont été impliqués dans le pillage des marchandises du camion ”  [traduction automatique]

Chine, à Hong Kong: les manifestants rejettent l’appel de leurs leaders/dirigeants de se rendre

1/12/14:

Mexique, Guerrero: 23 véhicules incendiés, dont trois appartenant à la procureur de la République

Turquie, Mugla: les travailleurs occupent l’entrée de centrale au charbon,  bloquent l’autoroute  , dans le mouvement anti-privatisation

Chine, Hong Kong: des affrontements avec les flics s’intensifient

France, Seine-St-Denis: fenêtres de locale de PS brisées

novembre 2014

SS163BL

11/30/14:

 
 
 
 
11/29/14:

 

 

 

 
 

 

11/28/14:

 

 
 
 

 

 
 

Algérie, Touggourt: 2 tué pendant que des manifestants attaquent commissariat “La violence a éclaté après que des habitants ont protesté contre le retard par les autorités” dans l’attribution des parcelles de terrain, la construction et le raccordement à l’eau potable “… manifestants ont bloqué une route principale menant à l’immense Hassi champ de pétrole Messaoud à proximité. les forces de sécurité sont intervenues avec des gaz et des matraques pour disperser les manifestants, qui se sont ensuite dirigés vers le poste de police de la déchirure, en essayant de la saisir. ce est à ce moment que les deux manifestants sont morts ……”

 
 
 
 

Côte-d’Ivoire, Odienné: 2e nuit d’émeutes après flics tuent un jeune  “”Ils ont érigé des barricades dans la ville et pillé la gendarmerie, le siège de la police et le commissariat jusqu’au début de vendredi après-midi.”

 

Je viens de recevoir ce d’un ami sur les événements au début de cette semaine:
“Les expériences et les informations sont purement et simplement écrasante. Je suis incapable de synthétiser tout cela ou comprendre la gravité de ce que je suis vivant grâce à vraiment. Et je pense que ce est le cas de tout le monde je sais. Il ne nous paralyse pas du tout . Nous sommes seulement dans ce chaudron tourbillonnant et nous avons une petite idée de ce que cela ressemble à de l’extérieur. quel que soit le plan, les gauchistes avaient ce jour-là et tout planifier la police avait pour la journée était perdu pour moi.
 
Petites bouchées pour vous:

– Cette fois, elle se est répandue. Il y avait trois points chauds et beaucoup de Smash-n-bennes périphériques majeurs et fires.- Je ai lu quelques personnes ont été tuées à nouveau, un a été tué. Et peut-être un ou deux car-jacking. Mais dans l’ensemble, la mentalité de la foule était d’attaquer la police ou de l’entreprise tout related.- Il semble que beaucoup de ces incendies ont été mis en avant que les gens ont eu la chance de piller adéquatement. La clôture autour de la station QuikTrip érigée pour empêcher les gens de là la collecte de l’été a été démoli. Une dizaine de voitures chez un concessionnaire de voitures ont été incendiées. Une église et une camionnette de l’église ont même mis le feu (le pasteur semble être le porte-parole de Sharpton à St. Louis, bien que certains qui ne veulent pas croire à la “communauté” de noir est plein de gens furieux sur le rôle de l’église dans le maintien de la paix avec les suprémacistes blancs Etat, revendiquent des droits l’ont fait). La voiture d’un journaliste a également été brûlé au mémorial. Le pillage était surtout festive et les gens semblait partager ce qu’ils ont avec des étrangers.-… En dehors de la station de police dans la plus belle partie de Ferguson …. l’annonce venait, beau-père de Mike Brown vient de perdre il. “Graver cette salope bas!” dit-il en montrant le poste de police. “Brûlez cet enculé!” Il se est approché et a essayé d’amener les gens à chanter “incendiez!”

ferg if we burn

“Si nous brûlons vous brûlez avec vous”
(Slogan de “Hunger Games”, écrit sur la passerelle au quartier huppé le 23 Novembre, la nuit avant le verdict Grand Jury)

Une des premières choses jetés à la police était un mégaphone. Enfin une véritable utilisation pour ces choses, oui?

Après un calme précaire, l’escalade a été rapide et la foule diversifiée muré les flics et leurs voitures et certaines entreprises. Ce quartier ne avait pas vu tout acte de vandalisme de la foule ou de lourds affrontements même de retour en Août. Ils reponded avec un barrage de gaz. Lourd, gaz lourd. Une femme a perdu un oeil à l’une des boîtes. Il se éclaircit la rue principale. Ceux repoussé vers le nord a commencé le pillage et les incendies. Je ai vu des gens piller le dos d’une entreprise tout en flics anti-émeute marchaient passé l’avant de celui-ci. D’une certaine manière, la station de police a échappé au vandalisme, mais deux voitures de police ont été incendiés (pas avant un AR-15 [une mitrailleuse flic] a été volé à l’un d’eux).

– Deux sur cette bande et W. Florissant, il n’a pas d’importance si une entreprise était noir ou blanc appartenant. Toutes ces absurdités des nationalistes noirs et gauchistes au cours des derniers mois est tombé dans l’oreille d’un sourd.

ferg take w y n

“Prenez ce que vous avez besoin – brûlez le reste”

– L’autre côté de la ville, sur le côté sud de la ville de Saint-Louis, près de la ville où les flics ont tué un homme en Octobre, des centaines ont bloquée de l’autoroute. Plus tard, ils marchèrent vers le sud et 20 afin que les entreprises ou sur le Grand Sud … bande avait des fenêtres brisées. Certains pillages dans un magasin de la pharmacie et de pion, y compris une arbalète (!).

– Sporadique vandalisme, pillage et les incendies survenus dans d’autres parties de la ville sud (y compris une banque), centre-ville de Saint-Louis, et d’East St. Louis, et certaines des banlieues juste autour Ferguson. La portée et l’intensité a dépassé la nuit du 10 Août.

– Certaines personnes gardées référant à lui comme «lundi noir», non pas à l’égard de la race, mais en ce qui concerne tout ce qui est “en vente.”
– Quelqu’un griffonné “Téléphones” extérieur d’un magasin de téléphone cellulaire pillés

Comme je le disais, il est difficile de donner un sens à tout cela (voir ses limites, sa direction, etc.), car si rapidement qu’il a labouré à travers toute la rhétorique et les efforts des politiciens “sympathique”, des pasteurs, des militants qui avaient tout le temps le monde de se préparer pour cela.
Aucune idée de ce que l’avenir réserve.

ferg go CardinalsPasse-temps favori de l’Amérique: Allez Cardinals!

class war cardinals

 

 
 
11/27/14:
 
 
 
 
 
11/26/14:

 

 
 
 
États-Unis, Californie:. À Oakland et LA – une 3ème nuit de la colère du public à cause de tueur-flic relacher “porte-parole de la police de Oakland, Johnna Watson, a déclaré 33 manifestants ont été arrêtés après une manif par environ 100 personnes dans les rues de la ville, bloquant la circulation. elle a dit  que, plus tard, de petits groupes ont commencé à déplacer dans les rues, avec quelques fenêtres brisées et de propriété  vandalisé .”
 
 
 
 

11/25/14:

 

États-Unis: les autoroutes de Los Angeles et San Diego brièvement bloquées  Un ami m’a dit que presque toutes les grandes villes des Etats-Unis avaient au moins un “interstate” – autoroute – bloqué par des manifestants pendant  des périodes de temps divers…Minneapolis: rapport de grèves des lycées et d’autoroute bloquée

 
 
 
11/24/14:
 
 
 
 

États-Unis, St.Louis: flux en direct “Le chef de la police, Jon Belmar, a dit: ” Dès que l’annonce du grand jury a été annoncé, la police a commencé d’être attaqué par des pierres  ” ….seulement 30 jours de pillages avant Noël!lycées fermésjournaliste de CNN frappé par un pierre

Ferg v sign copcar voiture de flic brûlant
 

émeutes propagent à d’autres régions de Saint-Louis ” Dans Dellwood, une rangée de voitures garées ont été incendiées à côté d’une station de gaz qui était en feu. Par les premières heures de la matinée il y avait des rapports que l’Hôtel de Ville de Dellwood était également en flammes.”…dmanifestations de solidarité en New York et ailleurs… protestations en Los AngelesOakland: diverses entreprises brisées, flics blessés “Pillards ont brisé toutes les fenêtres de la Starbucks au 8e Rue et de Broadway, et l’entreprise a été coffrés mardi matin …. Moins d’un demi-pâté de maisons de la rue, presque toutes les fenêtres à l’intelligent et stocker final avait été brisée par des pillards et a été arraisonné jusqu’à mardi matin. Graffiti a été griffonné sur plusieurs entreprises du centre-ville, y compris le Fargo Bank et Wells boisé fondu Marriott City Center. les portes d’entrée à la Banque Chase subi des dommages importants après émeutiers eux brisées. à un moment donné au cours de la mêlée, un policier a été frappé au visage avec une brique près de 7e et de Broadway. L’agent de sexe masculin a été prise à un hôpital pour être traitée et a été plus tard relaché. Les fenêtres au bureau Oakland Tribune dans Uptown Oakland ont peint à la bombe des graffitis et un fourgon de nouvelles a été vandalisée près de l’Interstate 580 … à un moment donné, lundi soir, manifestants ont défilé en direction ouest sur l’autoroute 580, ce qui porte le trafic à l’arrêt avant de monter le centre diviseur et l’arrêt de voitures dans la direction de l’est. divers ponts de New York fermés par des manifestants….couverture sur les flux en direct de manifestations à Baltimore, Boston, Chicago, Dallas, Denver, Durham (NC), Los Angeles, Minneapolis, New York, Oakland, Philadelphia, Portland, & Washington DC grève de lycées en MinneapolisObama fait l’éloge de sit-in pacifique de l’hôtel de ville de Chicago

atlanta cops

le monde tourné dans le bon sens 

title max nov 24 11 14
Titlemax prêteurs sur gage brûlant (ci-dessus)
 
Carte de récents incendies dans Ferguson, 06h30 heure locale, le 25 Novembre (ci-dessous)
map ferguson fires
“Émeute n’est pas un outil. Nous n’avons pas« recours »à l’émeute. Émeute est un moment où les pauvres combat sans direction, et sans la médiation de l’État, de la marchandise et de l’information dominante, et souvent contre eux. Les conditions pour combattre sans médiation de l’ennemi sont extrêmement rares dans notre société, et ils ont la particularité de libérer une certaine pensée: ceux qui sont là sont obligés de construire leurs propres médiations par eux-mêmes Ce est par manque de vouloir, d’être ou d’oser font que la plupart des émeutes sont vaincus. Personne ne peut appeler à l’émeute, pas parce que ce est interdit par la loi, mais parce qu’une émeute est une rencontre entre les gens au dépourvu pauvres qui sont précisément sortir d’organisations et de gestions existants. il ne est pas la conscience qui commande . émeutes, mais l’émotion, l’inconscient, occasion qui commande la conscience, dans l’émeute ce est pourquoi ce est une forme extrêmement intéressant de la lutte: il a le potentiel d’un début d’un débat libre … ce est un début d’un. éventuel débat, mais le début d’un débat libre, claire de la crasse habituelle que font les pauvres incapables de débattre, à laquelle appartiennent aussi les idéologies …. Ce moment de début de débat est exceptionnel, parce que les révolutions, qui sont les débats de l’humanité sur elle-même, les moments où l’humanité se prend pour objet, les moments où la totalité est l’objet de l’histoire, sont toujours les remplacements de insurrections; et parce que les insurrections sont toujours suppressions d’émeutes. Ou, en d’autres termes: pas de révolution connue est arrivé sans une insurrection; aucune insurrection connue est arrivé sans une émeute”
(d’ ici)
atlanta 2
Version nouvelle ligne de  poupées de Barbie pour Noël: flics à Atlanta

 

 

Petite brochure courte intitulée  “Pourquoi brûler Little Caesars?

 
 
 
 
 
11/23/14:
 
 
11/22/14:
 
 
 
 
 
 

États-Unis, New York: nouvelle assassination par un flic – Al Sharpton dédiabolise les diables “Nous ne  diabolise pas la police”, a déclaré Sharpton, mais “ce jeune homme ne devrait pas être mort.”

 
11/21/14:
 
 
 

Royaume-Uni, Londres: triste petite démo en dehors du Parlement “Près d’une centaine de manifestants ont formé un blocus autour de la place, tenant des banderoles” démocratie réelle maintenant “et scandant ” la police devrait nous aider ” bla bla etc etcCardiff: un succès, même si purement juridique et temporaire, pour la résistance à l’expulsion et la criminalisation des  squatters

 

États-Unis, St.Louis: la mode anti-émeute bricolage  “”Vous  n’avez pas un gilet pare-balles, mais vous voulez encore faire face aux flics (ou aller au supermarché) Voici d’excellentes recettes à la maison pour tous les accoutrements dont vous avez besoin pour protéger votre corps “

 
 
 
 
 
11/20/14:
 
 
États-Unis, Saint-Louis: de nouveaux affrontements à l’extérieur du QG des flics du Ferguson  ….Anonymous allègue que le flic qui a tué Brown est liée à  KKK (bien que ce ne vraiment d’importance … il y a beaucoup de flics meurtriers qui ne sont pas liées à la KKK; sont leurs meurtres moins vicieux que celle de Darren Wilson?)
 
 

Mexique, Mexico: des cocktails Molotov et des pierres lancés aux flics, routes barricadées, voiture de police incendiées pendant que le  mouvement  se chauffent… 

mexico cop onfire nov 2014 “La police antiémeute a des centaines de manifestants cagoulés de la fermeture de l’aéroport international de Mexico. Les manifestants quelques pâtés de maisons mis une voiture de police en feu et les rues barricadées. Journaux télévisés ont montré des images de manifestants jetant des cocktails Molotov sur la police anti-émeute. Dans une image, un officier a été enveloppé par les flammes. … Peña Nieto a annulé un défilé militaire à l’occasion de l’anniversaire du début de 1910 Révolution mexicaine, contourner une éventuelle confrontation avec les manifestants dans la place centrale de la capitale. Il a exhorté les citoyens à manifester pacifiquement. “les Mexicains disent non à la violence “, Peña Nieto, a déclaré lors d’une cérémonie en l’honneur de l’armée.” la société et le gouvernement rejette catégoriquement toute tentative de provoquer ou encourager …. »« Les gens sont totalement marre. Ils veulent quelque chose se passe “, a déclaré Gilberto Lopez y Rivas, un ancien législateur qui dit maintenant tous les partis politiques sont corrompus … Mais même alors que les manifestations poussée, et la sympathie se développe pour les parents des élèves manquants, aucun groupe ou chef de l’opposition a exploité la colère. … Les manifestants portaient des pancartes qui disaient “état meurtrier narco», «faire tous les faire disparaître” … La plupart étaient dispersés autour de 20h30, mais le site du journal La Jornada a dit des centaines sont restés derrière et lançaient des bouteilles à le Palais national et la pyromanie. Selon les organisateurs, les étudiants provenant de 114 universités et instituts à travers le pays ont participé à la journée de protestation, un des plus importants au cours des dernières décennies. … Les passagers se dirigea vers l’aéroport international plus tôt dans la journée ont trouvé leur chemin bloqué par des manifestants, beaucoup d’entre eux portant des masques ou des foulards. Cordons de policiers fédéraux en tenue antiémeute dirigé les manifestants à l’autre des rues, et utilisés pour transporter des passagers micros barricades dernières pour rejoindre l’aéroport. Les autorités ont exhorté les passagers à arriver quatre heures au début de leurs vols. En Chilpancingo, la capitale de l’État de Guerrero, des milliers de manifestants inondé sur la principale route de Mexico à la côte du Pacifique et bloqué pendant deux heures. Des manifestations ont également eu lieu à Guadalajara, Hermosillo, Monterrey, Cuernavaca et d’autres villes …. PRI adjoint Manuel Añorve Baños a déclaré que certains manifestants ont essayé de détourner la question des étudiants disparus et l’utiliser pour des actes de violence.He dit barrages routiers et autres actions avait dévasté le tourisme dans l’État de Guerrero, qui abrite les stations touristiques de Taxco, Acapulco et Zihuatanejo. “Il ne passe pas par des barrages routiers et en étranglant l’économie de Guerrero qu’ils atteindront leurs objectifs”, a déclaré un service de nouvelles législatif. Lors d’une cérémonie militaire jeudi Peña Nieto a offert une défense pleine gorge de l’armée contre les accusations de violations des droits de l’homme » Chiapas: des pillages “Le contingent de trois mille personnes a été menée par des étudiants de la normale bilingue interculturelle école, entre autres institutions, ainsi que les enseignants de la coordonnatrice de l’éducation nationale (CNTE) et les organisations sociales comme le Front national de lutte pour le socialisme (FNLS) … Après avoir marché sur l’avenue Calzada de la Raza, pour atteindre un magasin OXXO [chaîne de supermarchés], un groupe d’hommes masqués ont jeté des pierres et brisé les fenêtres avec les chauves-souris, brisant l’entreprise …. Plus tard, ils ont déménagé à un centre commercial, où ils ont mis le feu à un Soriana … les journalistes et spectateurs qui filmaient ou prendre des photos des dégâts aux bâtiments ont été agressés avec bousculades et menaces de retirer leurs caméras ou des téléphones cellulaires. Après les émeutes, ceux qui étaient à capuche re-joint le rallye, où certains contingents menacé de ne pas continuer si la violence a continué. … Des dizaines d’entreprises et les entreprises fermées par crainte d’une attaque, alors que le contingent de personnes se dirigea vers la place de la cathédrale, où, après un rassemblement, les cagoulés sont revenus pour piller deux magasins OXXO “.

[traduction automatique]

Afrique du Sud, Cape Town: les chauffeurs de taxi rejoindrent les manifestants anti-expulsion pour bloquer grande partie du centre-ville

11/19/14:

Equateur, Quito: les étudiants et les travailleurs en conflit avec les flics sur les nouvelles lois sur le travail et les coûts de transport

Chypre, Nicosie: jets de pierres pendant que les manifestants contre les banques qui ont volé les déposants affrontent les flics

Inde, Pendjab: les étudiants et les flics se heurtent dans le mouvement contre la hausse des frais

Haiti:vidéo de manifestations anti-gouvernementales au cours des derniers jours

Royaume-Uni, Londres: les étudiants bagarre avec les flics a cause des frais et les coupures…  pas tout à fait   Millbank 2010,

mais … La critique principale pourrait faire de l’étudiant / mouvement lycéen de 2010, excellent car il était très certainement, est qu’il reste un en grande partie affaire de l’élève – si elles avaient connexions établies avec bureau de poste ou les travailleurs du NHS – la service nationale de santé (par exemple), il aurait pu aller au-delà de ses limites en quelque chose de magnifique.

Si seulement si seulement, si seulement ….. Connexions, solidarité, contact, communauté, communication, connectionsconnectionsconnections … La solution est à travers la porte. Le problème est de l’ouvrir.

États-Unis, Berkeley:  étudiants occupent hall de bâtiment d’administration dans le mouvement contre la hausse des fraisSt.Louis: route bloquée à l’extérieur du  QG de la police a Ferguson

Chine, Hong Kong: les manifestants pro-démocratie dans un affrontement avec les flics pendant qu’ ils se cassent dans le bâtiment du gouvernement “Un petit groupe de manifestants accusés vers le bâtiment et utilisés des barrières métalliques et carreaux de béton à enfoncer une porte latérale en verre Ils ont finalement brisé par, avec plusieurs de gestion. à pénétrer à l’intérieur, selon des témoins. La police se précipita, en utilisant du gaz poivré et de matraques pour empêcher d’autres manifestants de briser également leur manière. Quatre personnes ont été arrêtées alors que trois policiers ont été traités à l’hôpital pour des blessures, a indiqué la police dans un communiqué. … ce sont les premiers manifestants de temps avaient fait irruption dans un bâtiment public clé, défiant les attentes de nombreux analystes politiques qui avaient prédit que le mouvement de protestation le plus tenace et prolongée de Hong Kong lentement se détendre. un député démocratique à la scène, Fernando Cheung, dit-il et d’autres manifestants avaient tenté d’empêcher les militants de percer. “Ceci est un incident très, très isolé. Je pense qu’il est très malheureux et ce quelque chose que nous ne voulons pas voir se produire parce que le mouvement a été jusqu’ici très pacifique “, at-il dit.” Plus  ici

hk demonstrators nove 19 2014

11/18/14:

Colombie, près de Bogota: émeute dans une prison – au moins 27 policiers et matons blessés, 23 jeunes délinquants échappent   (video)

France, Paris: toutes les fenêtres du commissariat de police du 11ème arrondissement cassés

11/17/14:

Nigeria, Onitsha: membre de l’exécutif syndical tué par les flics “Sans l’intervention de responsables syndicaux dirigée par le Dr Jim Okonkwo du conseil d’administration de président, Moto Union des transports du Nigeria (MTUN / Owan), les membres du syndicat ont pris lois dans leur mains et brûlent les bus de la station et de sécurité police sur les lieux 

Sénégal, Dakar: route bloqué dans une émeute au cours de factures d’électricité à payer dans les 3 jours suivant la réception

Grèce, Athènes: des affrontements avec les flics comme au moins 40.000 manifestent contre l’austérité

Afrique du Sud, Johannesburg: ville paralysée pendant que deux autoroutes sont bloquées par la suppression de chauffeurs de taxis L’article est un bon exemple d’une pièce typique de manipulation journalistique et la confusion: il commence par “Terreur et chaos harcelées dans les rues de Johannesburg lundi matin comme une grève des chauffeurs de taxi se laid. une association de taxi qui se fait appeler l’Association front uni Taxi (Utaf) a non seulement apporté de la ville à l’arrêt en bloquant les autoroutes M1 et M2, mais terrorisé les automobilistes en tirant passagers de véhicules qui passent. “et nous pouvons lire un peu plus loin: «Les banlieusards qui se sont réunis à la station de taxi Bree Street, dans le centre-ville ont essayé d’entrer dans les véhicules de personnes qui ont cessé de les aider, pour être forcé par les grévistes.” mais ceci est suivi par: “Au début, les navetteurs avaient emballé ces véhicules privés de la capacité de payer plus que d’habitude pour le voyage, mais quand un homme a commencé à taper sur les bonnets, ordonnant aux navetteurs de sortir, les automobilistes quitté le rang.». En d’autres termes, les «véhicules qui passent … qui se sont arrêtés pour les aider» étaient, en fait, des briseurs de grève, des jaunes, qui se aident en faisant payer plus que ce que les grévistes avaient chargé avant. Et la «terreur» ne comportait pas «tirer sur les passagers des véhicules.” mais on vient de grévistes “taper sur les bonnets, ordonnant aux navetteurs de sortir”.

«De tous les principes du journalisme, le plus important est de compliquer les choses simples et de simplifier les choses compliquées” – Judy Polumbaum

«Les journalistes – pas d’idées et la capacité à les exprimer” – Karl Kraus

“Autrefois, les hommes avaient le chevalet. Maintenant, ils ont la presse. »– Oscar Wilde

“La vie d’un journaliste est pauvre, désagréable, brutale et courte. Il en est de son style”– Stella Gibbons

États-Unis, Saint-Louis: protestation en prévision de Grand Jury verdict libérant le tueur Darren Wilson ferme brièvement les rues et bloque la circulation; gouverneur à ordonner à la Garde nationale de nouveau

Police Shooting Missouri

“anarchie prémédité” du marché

11/16/14:

États-Unis: Anonymous hacker  et saisit le compte twitter du KKK a cause de leurs menaces d’utiliser la force meurtrière contre les manifestations Ferguson / Mike Brown

Turquie, Ankara: université à être fermé pendant 3 jours après l’émeute

France, Montpellier: 3ème nuit de mini-émeutes autour appauvri groupe de lotissements (en francais) 

11/15/14:

Mexique, Veracruz: manifestants ont mis le feu à une partie de  QG du parti du gouvernement “”Un groupe de manifestants cagoulés a attaqué le siège … du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) à Xalapa, Veracruz, dans une protestation contre les Jeux d’Amérique centrale a joué dans l’état . une dizaine de manifestants ont quitté le paisible mars … pour aller au siège régional du parti, où ils ont jeté des pierres, incendié et détruit des fenêtres d’un bureau. “Nous voulons la justice, nous ne voulons pas des Jeux,” lire l’une des bannières porté par les manifestants, qui a également peint les murs de certains bâtiments publics, des magasins et des hôtels de la ville, sans présence policière visible. … les protestations sont “contre les Jeux d’Amérique centrale, ils ne sont pas contre les athlètes. Cela doit être bien clair, on n’a rien contre les délégations “, a déclaré Ariel Segura, l’un des enseignants de la manifestation. Le mercredi, les manifestants ont réussi à éteindre la flamme de” centrocaribeña justes »pendant un des relais entre les porteurs de flambeau à Xalapa . La crainte d’un boycott des jeux de Mexico signifiait environ 7.000 policiers et 500 soldats pour 800 événements sportifs qui se tiendra du 30 Novembre dans les cinq sites des Jeux – Xalapa, Coatzacoalcos, Córdoba, Tuxpan et Veracruz – ont été déployées sur. vendredi, des milliers d’enseignants et d’étudiants à Guerrero ont repris leurs protestations puissantes contre le gouvernement de Peña Nieto, qui rentre chez lui samedi après une tournée en Asie avant la date prévue en raison de la crise au Mexique “.  Commentaire intéressant  ici.

Hollande, Gouda: des dizaines d’arrestations à  une manifestation anti-raciste interdite

Australie, Perth: encore une fois, pas de classes aujourd’hui – pas de société de classe demain

11/14/14:

Italie:  grève massif, circulation bloqué, affrontement avec les flics, etc dans les dernières manifss contre l’austérité (plus ici)

Grèce, Thessalonique: faculté d’administration de l’Université Aristote occupé

États-Unis, Pennsylvanie: notion auto-destructeur et individualiste de façon à déclencher une révolution  La route à l’incarcération permanente est pavé de bonnes intentions (pas que beaucoup d’entre nous ne l’ont pas eu ces fantasmes, mais …)  St.Louis: rapport que la forme locale de la marchandise-spectaculaire est en crise

11/13/14:

Indonésie, Makassar: chef adjoint de la police est tiré dans la jambe avec une flèche pendant que les étudiants continuent à se heurter avec les flics sur les hausses de carburant (plus ici)

Grèce, Athènes: flics lancent gaz lacrymogènes pendant que les autorités interdisent sit-in célébrant 1973 soulèvement anti-colonel  (plus ici)

États-Unis, Saint-Louis: la transformation de la protection de la criminalité de business dans la défense contre les protecteurs de ce crime

11/12/14:

Colombie, Bogota: émeute de 3 heures à l’Universidad Pedagogica; bus brûlé avec “bombe de pommes de terre”

Pakistan, Bannu: au moins 2 “personnes déplacées” tués par les flics en émeute; 17 policiers blessés

Zambie, Lusaka: émeute des étudiants  

France, Seine-Saint-Denis, near Paris: quelques incidents devant des lycées en mémoire de  Rémi Fraisse (en français)

Mexique: Guerrero – législature de l’État a mis le feu par des manifestants, des manifestations violentes dans d’autres Etats, l’aéroport bloqué, les bureaux locaux du parti au pouvoir endommagés en protestations contre le meurtre des 43 étudiants  “Dans l’État voisin de Michoacan, qui a également été un point focal de  la violence des gangs de drogues, les étudiants ont bloqué l’entrée principale de la l’aéroport de capitale de l’Etat …. Un autre groupe de manifestants a brisé des fenêtres, des meubles et des ordinateurs dans les bureaux locaux du PRI dans la capitale de Morelia …. les médias locaux ont également montré des images de personnes masquées, soi-disant professeurs stagiaires,  pillaient des camions dans l’état de Oaxaca , tandis qu’un autre groupe a pris un poste de péage dans l’État du Chiapas et brûlé plusieurs voitures”

11/10/14:

Mexique, Acapulco: flics blessés par des manifestants armés de machettes; blocage de l’aéroport pendant 3 heures

France, Seine-Saint-Denis: manif pour le mémoire du Remi Fraisse attaque supermarché; 5 écoles bloqués; poubelles et  facade de l’lécole brûlés

Colombie, Arjona (Bolivar): émeute pendant que les habitants pillent des bijoux de 7millions de dollars, cassent banque et  voiture de flic après flics attaquent résident lors d’un incendie

11/9/14:

Israël: beaucoup de secteur arabe de pays en grève, les étudiants protestent, les affrontements se poursuivent, après l’assassinat d’un jeune Arabe israélien par les flics …plus ici…et ici “leaders communautaires de la minorité arabe ont déclarés que 24 heures de grève générale commerciale  dimanche a été plus fidèlement observé dans les villes arabes dans le Nord que dans les villes arabes centraux, où les écoles ont également fermé ….  …. Amnon Beéri-Sulitzeanu, co-directeur exécutif de l’Initiative Fonds Abraham, a déclaré que son organisation a travaillé avec la police au cours de la dernière décennie sur les moyens d’améliorer son travail dans le secteur arabe. le Fonds Abraham a poussé la police à travailler avec les dirigeants arabes et a exigé que le public arabe reçoivent des services de police efficaces et l’égalité …. “le danger”, at-il dit, est que de tels incidents “seront simplement détruire les résultats limités qui ont été faites et aura le niveau de confiance entre les deux parties de nombreux miles en arrière. “… Yaniv SAGEE, PDG de Givat Haviva, une ONG dédiée à la promotion de la responsabilité mutuelle, l’égalité civique et la coopération entre les groupes divisés en Israël , a déclaré … la police a besoin de montrer qu’il est un droit pour tous les Israéliens et la police a besoin d’ouvrir une enquête qui va calmer l’opinion publique arabe, il dit …. «Le travail de la police est de ne pas tuer, il est à neutraliser le danger, »dit-il, …« La police dans une démocratie ont à traiter également tous les citoyens », at-il dit, ajoutant que les Arabes devraient être considérés comme des citoyens par la police et non comme des terroristes.” [traduction automatique]

11/8/14:

Belgique, Charleroi: Belgacom (equivalent de France Telecom) sabotagé

Italie, Toscane: les victimes des inondations, furieux de l’échec de défendre la ville, occupent mairie au milieu des tensions croissantes “L’urgence liées aux inondations a, en effet, devenu un véritable urgence démocratique, parce que la confiance du public dans les institutions ne tient plus, il est comme un fleuve qui a rompu ses banques et se répand dans des formes préoccupantes. le pacte qui lie l’État et ses citoyens est basée sur la sécurité des personnes et des biens, que l’Etat doit garantir. “Plus ici” … comme deux mille personnes, après la inondations de ces derniers jours, est arrivé en face de l’hôtel de ville pour exiger la démission du conseil d’administration, la police ont réagi aux cris et bousculades par intervning avec frais d’intervention rapide afin de prévenir le vol d’entrer en contact avec le maire. Deux officiers blessé, Zubbani subi une maladie bénigne. en Carrara, la tension reste vive. Il ya trois jours une partie de la rive de la rivière Carrione a cédé, provoquant l’inondation de la ville. en 2003 et il ya deux ans la même chose. Les citoyens sont à la limite de leur endurance. Ce matin, ils se sont retrouvés devant la mairie pour protester contre la junte de conseil. … Après 2003, la région a financé des projets pour reconstruire la banque, qui ont été contractées par la province, ont été réalisées en 2006-2007 et ont été testés en 2010. En Carrara, cependant, les gens naccused la ville de ne pas vérifier que le travaux avaient été bien fait. Le maire a tenté de minimiser ce qui est arrivé aujourd’hui: “. Il n’a pas été quelque chose de sérieux, je sentais que légèrement faible je sentais la tension, je ne l’ai pas dormi pendant deux jours mais maintenant je suis de retour au travail…” Dans la mêlée, il était blessé à la jambe. “Peut-être un objet a été jeté, peut-être un ballon de football … dans les moments de tension de choses comme cela peut arriver.” Les manifestants, cependant, réussi à entrer dans l’hôtel de ville, occupant une chambre … Leur intention est de rester dans le bâtiment toute la nuit. Pour éviter de nouvelles tensions, l’administration leur a donné la permission de le faire. “Aujourd’hui est le temps de montrer notre proximité avec les gens et d’être parmi les citoyens – a dit le Secrétaire à la justice, Cosimo Maria Ferri, visite de Carrare Mais aujourd’hui, ils ne contribuent pas de combats ou de nourrir la controverse, mais par le dialogue pour essayer de. apporter des réponses concrètes “ [traduction automatique]

Israël, la Galilée: des milliers d’Arabes israéliens font émeute après les flics tuent jeune arabegrève générale du villagevidéo exposant les mensonges des flics    Normalement, je ne poste pas de nouvelles des émeutes en Israël / Palestine parce qu’ils sont si fréquentes, et presque tous les jours – mais le fait que ce soit sur une si grande échelle et ne sont pas directement liés à la nettoyage ethnique de la Palestine semble, peut-être d’une lecture superficielle assez immédiate, implique un développement relativement nouveau.

France, Toulouse:  au moins 2 flics blessés au cours de manifestation “non autorisé” sur l’assassinat de Remi Fraisse et la  brutalité des flics générales Un email dit:  “…à Toulouse, il y avait une réelle volonté de coincer les manifestants et de leur en faire baver pour les dissuader de revenir manifester. La manifestation avait été interdite la veille au soir, mais le NPA nous a assuré qu’il avait négocié avec la police la possibilité de défiler sur l’avenue Jean-Jaures, jusqu’à la médiathèque. En fait c’était un piège car au bout d’1km environ, nous nous sommes retrouvés bloqués face à des grilles accrochées à des camions de flics. La plupart des rues adjacentes étaient aussi bloquées par des CRS et finalement quand on a voulu s’échapper, on s’est aperçu qu’à l’arrière de la manif ils avaient aussi bloqué tout échappatoire. Sur les côtés de l’avenue, partout des groupes de CRS et de la BAC. Puis ils ont commencé à balancer lacrymos et autres grenades (1) et à avancer avec les grilles accrochées aux camions pour resserrer petit à petit la nasse. D’un côté du boulevard, il y avait une ou deux rues, je ne sais pas, qui n’étaient pas bloquées et certains manifestants se sont échappés par là, mais comme par hasard, c’est la BAC (c’est la BAC la pire) qui les attendait et les a poursuivis jusque dans les immeubles, elle a poursuivi les gens jusque dans les appartements de personnes qui avaient bien voulu les protéger. J’ai un copain qui a réussi à se réfugier avec sa femme chez une vieille dame qui a refusée de laisser entrer les flics en faisant celle qui était au courant de rien. Il n’a rien d’un casseur. Comme moi il ne voulait pas prendre de risque et surveillait la tension qui montait et voulait sortir de la manif avant que le piège se referme complétement, on sentait que la situation allait dégénérer et que les flics attendaient pour charger et balancer les lacrymos. Mais il a eu 3 secondes de retard par rapport à moi. J’ai réussi à passer le cordon de CRS à l’arrière de la manif, en disant que je voulais juste rentrer chez moi. Je dois être la dernière à être passée. Pendant plus de deux heures on a crié en vain “laisser les sortir” (2). Hélico, cars de CRS en pagaille, canon à eau, lacrymos, grenades, coups de matraque et arrestations… état de guerre.

Témoignage d’une amie avec qui j’étais :
J’étais à la manif de Toulouse hier, j’étais vachement motivée, je m’étais bien préparée psychologiquement, je m’étais dit, si ils veulent la guerre, ils vont l’avoir, je voulais prendre une bat de baseball , et puis je me suis dit que c’était débile, j’ai préféré mettre les baskets de ma fille , j’ai bien fait, on s’est fait chargé, gazé, j’avais pas pensé à un truc, qu’on se serait retrouvé dans un guet apens ,la gestapo nous avait enfermé dans une avenue, aucun moyen de se barrer , elle était partout, avait bouché toutes les issus de secours, elle chargeait sur nous, balançait des lacrymos , arrêtait des personnes,on a essayé de se barrer pour échapper au gaz, à la violence de l’état, impossible de partir, tout le monde criait laissez nous passer, on leurs a demandé où ils voulaient en venir, on avait bravé l’interdiction, alors on devait payer? et puis, il s’est passé quelque chose, un homme est venu nous aider, il nous a fait traverser une résidence qui donnait sur une avenue beaucoup plus calme, on est passé, mais d’autres personnes étaient toujours de l’autre coté, alors j’ai attendu qu’elles sortent, quelque unes ont pu passer, mais quand la gestapo c’est rendu compte qu’on se barrait par là, elle est venue, a balancé des lacrymos dans la résidence pour empecher les gens de sortir, j’ai cru que j’allais peter un cable,par la suite j’ai appris que des copains étaient passés et qu’ils s étaient refugiés dans un appartement, une vielle dame leur avait ouvert sa porte, la gestapo faisait tous les étages, frappait à toutes les portes pour arreter les personnes qui avaient pu fuir. Voilà, faudrait peut être se lever le cul, maintenant il faut prendre la rue!  Pourtant la manif était vraiment calme, les gens applaudissaient les clowns qui essayaient de détendre l’atmosphère et dansaient sur leur musique. Beaucoup se sont assis par terre, beaucoup criaient “nous sommes pacifistes”, ce qui ne leur a pas empêcher d’être gazés et matraqués à bout portant. A l’évidence, il s’agit de dissuader les gens d’aller manifester en leur faisant peur. Sans compter les condamnations avec de la prison ferme déjà tombées. Il semble que cette stratégie fonctionne puisque nous n’étions environ que 1 500, enfin certainement moins de 2 000, ce qui n’est pas beaucoup pour Toulouse. Combien la prochaine fois ? Et pour quel sujet de manif ?”

“Que c’est il passé le 08 novembre à Toulouse ?
Je m’appelle Valentin, j’ai 17 ans, et je suis pacifiste.
Nous nous sommes tous réunis comme prévu à 14 h place Jean Jaurès.
Nous avions appris la veille au soir -via les médias- qu’elle était interdite.
Après avoir observé une minute de silence à la mémoire de Rémi, nous nous sommes concertés afin de savoir ce qu’on allait entreprendre. Un membre du NPA a négocié avec la police et 30 minutes après, il nous a appris que la police -via le préfet- nous proposait un nouveau parcours : traverser les allées Jean Jaurès. Premier piège de la journée mais nous ne le savions pas encore. Dans une ambiance bonne enfant, la manifestation avançait dans le boulevard Jean Jaurès, encadrée par des policiers. Second piège.
Et tout à coup, en plein milieu du boulevard, des camions anti émeute (avec de grandes grilles devant le capot) arrivent et bloquent la manif au milieu du boulevard. C’est là que le piège s’est refermé sur nous : nous nous sommes aperçus que nous étions totalement encerclés. Les CRS et les GM bloquaient le boulevard derrière, devant et sur les côtés. Impossible donc d’en sortir. Alors on s’est tous couchés par terre en signe d’indignation et de non violence. Et là c’est le drame : les CRS lancent une sommation pour que l’on se disperse (alors que le boulevard était ENCERCLE et que l’on ne pouvait PAS partir).
Puis ils chargent sur les manifestants couchés en première ligne : gaz lacrymogènes en pleine face, grenades assourdissantes, coups de pieds, coups de matraques. Nous sommes tous restés couchés en nous tenant les uns les autres mais la douleur était telle que tout le monde a fini partir en courant petit à petit. Pour ma part, j’étais couché devant, en première ligne. J’ai reçu coups de pieds, de matraques, de boucliers, et je ne sais combien de gaz dirigés vers le sol par les CRS. Je suffoquais tellement qu’au bout de 5 minutes j’ai du sortir en courant. La jeune fille à côté de moi est restée 30 secondes de plus et un CRS lui a ATTRAPE LA TÊTE PAR LES CHEVEUX AFIN DE LA GAZER EN PLEIN VISAGE. Pour ma part j’ai couru pour me réfugier loin des gaz dans un coin du boulevard.
J’ai observé une super solidarité, les gens me croisaient et me donnaient du sérum pour les yeux. Au bout de 10 minutes ça allait (un peu) mieux. J’avais encore les yeux qui pleuraient mais je suis revenu sur les lieux.
Là, j’ai vu une scène de massacre : des policiers frappaient des manifestants partout, c’était la chasse, le boulevard était bloqué et personne ne pouvait s’enfuir.
J’étais hors de moi et j’ai commis une erreur : je me suis avancé vers un chef des CRS et je lui ai dit toute ma colère, sans violence mais avec beaucoup d’entrain dans la voix.  Il m’a poussé, et j’ai vu son regard vide, sans âme, une seconde. Puis il a levé son aérosol et m’a gazé au visage, j’étais en face de lui, à trois centimètres de son visage. Puis j’ai entendu des gens lui crier dessus et je suis parti car j’avais vraiment mal, j’avais du gaz partout, nez, bouches, yeux, oreilles, cheveux, vêtements… La peau me brûlait, je n’y voyais rien, je me suis effondré. Heureusement des gens m’ont attrapé et m’ont porté jusqu’à chez eux pour que je me rince le visage. La douleur était telle que je voulais qu’on m’assome ! Sur le chemin, j’ai observé une magnifique solidarité. Tout le monde me proposait du Maalox, du sérum pour les yeux, à manger, à boire… J’étais complètement sonné par la douleur.
On a voulu sortir du boulevard mais impossible, j’ai dit que je voulais me soigner, que je ne pouvais plus respirer, et la réponse que l’on a eue c’est : “bien fait pour vous, vous y étiez c’est que vous le méritez, vous y rester maintenant”.
On a mis une bonne 1/2 heure a atteindre l’appartement de ceux qui m’ont aidé en passant par des rues dérobées. J’ai mis au moins 45 minutes à m’en remettre.
Hier soir en rentrant chez moi j’ai voulu me doucher mais tous les gazs qui étaient restés dans mes cheveux ont dégouliné sur mon corps et ça m’a horriblement brûlé.
La personne qui est venue me chercher à Toulouse avait même du mal à respirer et toussait dans la voiture car j’avais plein de gaz sur moi, on a dû s’arrêter plusieurs fois sur l’autoroute pour aérer la voiture cas il ne pouvait pas conduire !

Bravo à ceux qui sont restés coincés dans le boulevard pendant plusieurs heures dans les gazs et les tirs de flashball.
Cette manif était un piège : les policiers nous ont menti (ce trajet n’a en réalité jamais été autorisé) et en ont profité pour tous nous bloquer dans un espace restreint et nous faire mal. Ils ont attisé la haine en chargeant les manifestants pacifiques couchés par terre.

Les policiers sont à l’origine des débordements qu’ils ont volontairement provoqués !!

Il faut savoir qu’au début de la manif des gens arrivaient et venaient parler avec les policiers, puis se joignaient à eux afin de “faire régner l’ordre” et ce n’était en aucun cas des policiers.
Des policiers de la BAC se sont déguisés en casseurs et ont chassé des gens, cassé des vitrines…
Les policiers se sont joints à des inconnus et leur ont prété des casques afin qu’ils tapent dans le tas !! Et ça, je l’ai vu de mes propres yeux !!

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont tiré de là car sans elles je ne sais pas ce que je serais devenu…

Si quelqu’un a une vidéo ou des photos de ce qu’il s’est passé, que ce soit au début quand on étaient couchés ou à la fin quand le CRS m’a gazé en face de moi, je suis preneur car des journalistes les voudraient.

La peau me brûle encore et ma maison et la salle de bain puent le gaz. Je viens de lancer une troisième machine pour laver mes affaires car le gaz ne part pas. J’ai peur de prendre une nouvelle douche, c’est dire !
Vous pouvez chercher sur youtube des vidéos de ce massacre car il y en a surement.
Merci d’avoir pris la peine de lire. J’espère qu’il y a de quoi prendre conscience de la barbarie des policiers.
Je porte plainte mardi.”
Val

Un autre témoignage, même manifestation.

“Bonjour à tous,
Je suis allés à la manifestation à Toulouse avec des amis et ma copine. Nous avons rejoint toutes les personnes déjà sur place, le point de RDV était à Jean Jaurès à 14 h.
Une personne a pris la parole, un membre du NPA nous expliquait les conditions de la manifestation comme quoi tout d’abord, la manifestation était interdite mais que finalement, nous avions eu l’autorisation d’aller jusqu’à la Médiathèque (moins d’un km plus haut). Nous avons donc commencé la manifestation dans le calme, en marchant, les gens chantaient, les slogans à coups de “police partout justice nulle part”, et autres.
Avant d’arriver à la médiathèque, il y a eu un gros cordon de CRS qui nous a bloqué le passage. La manifestation n’avançait plus. Les gens ont commencé à s’assoir, à chanter, à danser, nous attendions dans le plus grand calme et un pacifisme exemplaire.
(1ère sommation) – (2ème sommation)
Boum, en un rien de temps, les lacrymogènes étaient en l’air, retombant sur nous tous alors qu’il n’y avait eu aucune violence auparavant !

Le début de l’enfer.

Nous avons tous commencé à reculer, pour pouvoir repartir de là où nous venions afin de nous disperser. Et là, surprise, cordon de CRS de l’autre côté, avec les gros camions avec les grilles (anti émeute), chaque ruelle était bloquée par le PSIG et les CRS. Nous étions pris au piège !! Impossible de sortir de cet enfer !! Le gaz flottait dans l’air et nous brûlait à tous les yeux, la gorge, le visage, les poumons… Nous avons été bloqués ainsi pendant plus d’une heure !! Les CRS bloquaient la sortie, et empêchaient quiconque de rejoindre la manifestation. La violence était terrible, les grenades pétaient dans tous les sens… j’ai essayé de discuter avec un CRS en lui demandant de nous laisser passer parce qu’on voulait partir et ne pas subir cet enfer, il m’a répondu “j’ai des ordres”…
C’est une HONTE !! Le gaz flottait dans l’air, et les CRS ont commencé a avancer des deux côtés afin de nous resserrer et de nous isoler encore plus. Nous ne savions plus quoi faire, c’était horrible.
Des gens ont commencé à courir vers une ruelle ! OUF, enfin une sortie !
Nous avons pu rejoindre cette ruelle, libérée des forces de “l’ordre”…

Enfer !! Partie 2 !

Nous avons donc commencé à emprunter cette ruelle pour pouvoir enfin quitter ce chaos… Certains de mes amis étaient devant, à une dizaine de mètres de moi, courant pour échapper au désastre.
Et là, à la sortie de la ruelle, le PSIG a débarqué à une vitesse incroyable en courant et en frappant les personnes qui essayaient de s’échapper de cet enfer, à grands coups de matraques. Mes amis se sont fait matraquer dans le dos, sur le bras, et il y en a un qui s’est pris un grand coup de pieds dans les parties intimes !!
De là, notre groupe était séparé, trois ont disparu derrière tout ça et le PSIG nous a dit de faire demi tour “CASSEZ VOUS ! DEGAGEZ !” en frappant leurs matraques contre une grille en métal.
C’était terrifiant !! Heureusement, un habitant de la ruelle nous a sauvés et nous a fait rentrer chez lui, on a attendu que les choses se calment, et nous sommes sortis une demi heure après.
Plus de policiers (à moins de 500m de nous) mais le gaz lacrymogène flottait dans l’air des rues avoisinantes. un de nos amis s’est fait arrêter. IL N’AVAIT RIEN FAIT !!
Résultat ? Comparution immédiate, on attend des nouvelles…

C’EST UNE HONTE !! LA VIOLENCE POLICIERE EST DE PLUS EN PLUS FORTE ! C’EST SCANDALEUX ET TERRIBLE !

Je ne trouve plus les mots pour continuer… Merci à ceux qui auront pris le temps de lire mon témoignage…”

Alors maintenant, que choisissez vous de croire ? Que choisissez vous de soutenir ?
Est-ce bien le monde dans lequel nous voulons vivre ??
Je me radicalise peut être un peu trop, je ne sais pas, mais je ne comprend pas comment on peu encore oser allumer sa télé, et rester devant dans le confort de ses pantoufles… Je comprend encore moins que l’on puisse continuer à vivre comme si de rien n’était, comme si tout cela était normal.
CE N’EST PAS NORMAL !!
A la lecture de ces témoignages, j’ai les larmes aux yeux, de peine et de rage…
Comment peut on rester insensible et cautionner les agissements d’un Etat policier plus proche de la dictature que d’une supposée démocratie ?
Comment quand vos enfants, vos frères et vos soeurs, vos ami-e-s, ou même de vagues connaissances, vous témoignent les violences subies, comment pouvez vous encore vous laisser leurrer par ce qui ne porte même plus de masque ??
Comment peut on encore se satisfaire de son petit confort (qui ne durera pas soyez en certain-ne-s) et fermer les yeux sur l’évidence pour conserver ce qu’on croit être nos libertés, mais qui n’est qu’une longueur de laisse supplémentaire accordée à celles et ceux qui acceptent de jouer le jeu d’un gouvernement vil et avide??
Ne rien dire, ne rien vouloir savoir, c’est se rendre complice.
A bon entendeur !

kayou

Si malgré cela vous restez sceptiques, je vous en prie, lisez donc cet article transmis par Théo Klast :

“Scènes de guerilla urbaine à Toulouse. Des manifestants lancent des ‪#‎confettis‬ sur les ‪#‎CRS‬.”
Voilà ce que j’ai entendu cet après midi sur ‪#‎BFMTV‬. Les médias ont touché le fond, pour sombrer dans une propagande encore plus ridicule, ils vont devoir creuser profond…

AUTOPSIE D’UNE MANIPULATION MEDIATIQUE

L’opération médiatique avait pourtant commencé avec les grands moyens : 2 correspondants sur place, plus les caméramens, camion-régie pour les retransmissions par satellite, et vocabulaire incendiaire, tout y était pour foutre la trouille du peuple…au peuple.

14 heures : les manifs de protestation contre les violences policières de ‪#‎Nantes‬,  ‪#‎Paris‬ et  ‪#‎Toulouse se passent “bien”, c’est à dire mal pour les propagandistes du pouvoir en mal de “guerilla urbaine” pour faire oublier le meurtre de #‎Rémi‬ : pas le plus petit incident à se mettre sous la caméra ! Hommage digne, minute de silence pour Rémi Fraisse, mort pour que vive la nature, manifestant-e-s de tous âges ayant bravé l’oukase du préfet pour venir dire “STOP AUX VIOLENCES POLICIERES” et stop aux grands projets inutiles et imposés, on ne peut plus pacifiquement.

15 heures : BFMTV commence à parler de scènes de “guerilla urbaine”.
Le seul problème, c’est que les images ne sont pas “raccord” : on voit des CRS gazer des manifestants pacifiquement assis par terre …

16 heures : les gazs lacrymogènes envahissent les rues de la ville.
Chouette, la télé peut enfin montrer des images de “manifestant cagoulés” puisque tout le monde, manifestants ou pas, se couvre la bouche et le nez pour tenter vaille que vaille de respirer dans les nuages de gazs lacrymogènes répandus par les robocops !

17 heures : là, ça commence à tourner en boucle, l’expression “scènes de guerillas urbaines” …mais les images ne sont toujours pas en phase avec les commentaires guerriers de BFMTV, on y voit guère que des clowns aux nez rouges, à visage découvert, qui essaient par tous les moyens de montrer leur pacifisme !
Et puis les premiers témoignages arrivent : les CRS ont gazé tout le monde dés 14 h 45, et bloqué la manif entre deux cordons de robocops.
Celles et ceux qui tentaient d’échapper à cette souricière furent frappé-e-s.

Des flics en civil, déguisés en casseurs mais reconnaissables à leurs brassards rouge “police” agressent brutalement des jeunes, on ne comprendra pas pourquoi car BFMTV n’a trouvé aucune violence à montrer !
Ca y est, les “scènes de guérilla urbaine”, les “scènes de violences”, sont dans la boîte, et peu importe pour les commentateurs parisiens si LEURS IMAGES NE MONTRENT QUE DES VIOLENCES POLICIERES ! (et une voiture ayant pris feu, sans lien évident avec la manifestation pacifique, mais systématiquement associée ! D’après plusieurs témoignages, c’est une grenade lancée par les gendarmes mobiles qui a mis le feu à cette voiture :

https://www.facebook.com/ripremifraisse/photos/a.873344062685349.1073741829.873279399358482/879495168736905/?type=1

autre témoignage :

Manuel Valls, la droite et le café du commerce – Bernard Viguié, ancien avocat au barreau de Toulouse
https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2014/11/manuel-valls.pdf

… Paris: manif principalement paisible se termine dans un peu de colère véritable   Levallois-Perret: molotov jeté à la siège du RG …texte qui résume le nouveau loi anti-terroriste: Terrorisme d’Etat 

Mexque, Guerrero: plus de 300  étudiants brûlent des voitures, jetent des cocktails Molotov au siège de l’Etat  “Plus de 300 étudiants, de nombreux portant des masques,sont descendu sur le siège du gouvernement Guerrero à Chilpancingo samedi en signe de protestation. Les étudiants ont jeté des pierres sur ses fenêtres et brûlé environ 10 véhicules , y compris les camions et un véhicule de la police fédérale …. procureur général Jésus Murillo Karam a déclaré vendredi que trois membres de gangs Guerreros Unidos ont avoué à recevoir les étudiants de policiers corrompus, les tuer et incinérer leurs corps dans une décharge près de Iguala dans l’état de Guerrero. Ensuite, les auteurs mis sur la suppression de toutes les preuves … “ils n’ont   pas seulement brûlé les corps avec leurs vêtements, ils ont également brûlé les vêtements de ceux qui ont participé», a déclaré M. Murillo, ajoutant que les membres de gangs ont passé plus de 12 heures incendiant les restes.”

guerrro nov 8 14

11/7/14:

Espagne, Burgos: 2e nuit d’émeutes contre   le coût de la rénovation des arènes de 5,6 million d’euors au milieu de conditions d’austérité massives ” bennes renversées,   certains mis au feu, les meubles urbain cassés … vitrines des banques en ruines … pierres et des bouteilles jetées … la police anti-émeute …  utilisant des balles en caoutchouc … …”    ( voir la semaine 01/11/14 à 17/1/14 ici, pour le mouvement de masse à Burgos en Janvier de cette année)  

Colombie, Bogota: affrontements violents entre étudiants et policiers masqués à l’Université Pedagogica

États-Unis, État de New York: les étudiants occupent rez de chaussée de bâtiment d’administration en signe de protestation contre les coupures etc.

Italie, Naples: affrontements avec les flics en manifestation contre l’Etat donnant libre cours à la propriété des spéculateurs sur ancien site de l’aciérie “Cinq policiers et un cameraman de la télévision ont été blessés vendredi lorsque des manifestants ont affronté la police lors  d’un manif pour protester contre  la défaillance des autorités de rénover des anciens aciérie de Bagnoli zone dans la baie de Naples. Manifestants masqués a jeté des pétards et des battes de baseball à la police et improvisés des barricades faites de panneaux de signalisation et des chariots à ordures pendant les manifestations

France, Rouen:  porcs utilisent de gaz lacrymogène pour évacuer le camp écologique (en mémoire de Remi Fraisse) à 04h30.  

11/6/14:

Belgique, Bruxelles: 12 policiers blessés, 2 “sérieux”, pendant que des canons à eau et de gaz lacrymogène sont utilisés contre grande manifestation anti-austérité    … (plus ici)

France, Val d’Oise:  flics utilisent taser et du gaz lacrymogène contre 40 manifestants anti-fascistes pour protéger la petite-fille de Jean-Marie Le Pen

11/5/14:

États-Unis, St Louis (Ferguson): véhicule de nouvelles vandalisé pendant que     un carrefour  est bloqué sur manif  masqué

Chine, Guangdong: émeute par les étudiants à cause de la qualité de la nourriture et d’autres choses “Plus que 3000 étudiants ont saccagé des bâtiments à l’Economie et Commerce Technical College dans le province de Guangdong, en réponse à ce qu’ils ont dit était une mauvaise gestion de la part de la direction de l’université et des restrictions injustes sur leurs habitudes alimentaires. Ils ont cassé les fenêtres dans le magasin controversé sur le campus et la cantine au même temps que le matériel informatique  dans les bureaux de collège, selon les comptes en ligne et témoignages”

11/3/14:

Italie, Brescia: les manifestants se heurtent aux flics pendant que le premier ministre donne une conférence aux industrielsflics données nouvelles règles d’engagement ” Selon les nouvelles règles les forces de l’ordre devraient rester à une distance minimale de manifestants afin d’éviter tout contact physique , qui ne devrait intervenir qu’en «dernier recours» … Matraques ne devraient être utilisées seulement dans les cas extrêmes. Les nouvelles règles sont évoquées suite des scènes horribles lors d’une manifestation à Rome mercredi dernier lorsque des travailleurs de l’usine d’acier de l’AST dans le village de l’Ombrie Terni   manifestants contre les licenciements se sont affrontés avec la police, qui a utilisé des matraques contre eux apparement dans le but de les empêcher d’occuper la gare Termini de rail. Huit personnes ont été hospitalisées à la suite, dont cinq travailleurs avec des blessures à la tête et trois flics avec des contusion”

11/2/14:

Israël:  travailleurs de l’aéroport Ben Gourion en grève sauvage

Burkina Faso, Ouagadougou: encore une fois les foules invhissent le cours du télé  d’Etat (bien que cela semble principalement pour obtenir la chef de l’opposition le droit de diffuser)…  jeune homme tué par les troupes de dispersion de ces foules (plus  ici)

11/1/14:

Inde, Mathura. 6 véhicules incendiés, flics bombardé dans le conflit de l’agriculteur avec l’Etat sur les pauvres compensation pour la construction du barrage “Les problèmes ont commencé quand District supplémentaires magistrat (SMA) Dhiren Pratap est allé sur les lieux pour calmer les manifestants. Les manifestants ont poussé le chef de la police (Ville) Manoj Sonkar au cours des négociations, le SMA dit, ajoutant que la police ont eu recours à lathicharge pour disperser la foule”

France:  manifestations tout au long de pays sur la mort de Remi Fraisse, affrontements avec les flics à Nantes et Toulouse, les fenêtres brisées à Dijon   …flashball tiré sur le visage d’un démonstrateur (Nantes)……video ici...plus au sujet de Dijon ici….  texte critique des recuperateurs : Mort de Rémi et affrontements les récupérateursVannes: voitures et poubelles brulés, pierres jetés, pendant 3ieme nuit d’ émeutes 

nantes 1 november 14Nantes

octobre 2014

SS165CR

10/31/14:

Halloween en France n’est pas seulement une fête commerciale:

France, Blois: 2e nuit d’émeute pendant que un jeune de 20 ans perd un œil à cause de flics qui tirent un flashball à sa visageVannes (Kercado): émeutiers attaquent les flics avec des cocktails Molotov et des pierres  …Givors, près de Lyon: une dizaine de poubelles et 4 voitures brûlées, les pompiers dénoyautées dans les célébrations d’Halloween … Cannes: projectiles  lancés à flics, poubelles brûlées, dans 3 zones différentes de la villeRouen: manifestation contre assassiner de Remi Fraisse – flics bombardé avec des bidons et des œufs, des graffitis partout, poste de police couverts dans la peinture 

Burkina Faso, Ouagadougou: pillage commence dans le quartier du gouvernement, quelques heures après que le président se démissionne et l’armée saisi le pouvoir “Fenêtres arrachées aux bâtiments, portes, tables, chaises, climatiseurs… Tout a été méthodiquement raflé et circule à présent dans les rues. “Nous ne sommes pas des voleurs. Nous ne faisons que récupérer ce que le clan Compaoré nous a volé”, s’est justifié un pillard. Les forces de l’ordre interviennent rarement. “Il y a des pillages depuis [vendredi] matin, a confirmé un gendarme. On fait des patrouilles pour vérifier. Parfois, nous demandons aux gens de tout laisser, et ils le font. “

Malaisie, Sarawak: les flics et les services forestiers   démantelent les barricades contre le projet de barrage sans aucune résistance

10/30/14:

France, Rennes: plusieurs feux allumés, une douzaine de fenêtres et plusieurs abribus brisés, sur manif sur le meurtre de Remi Fraisse  la construction de barrage stoppée  

rennes oct 30 2014

Rennes 

Burkina Faso, Ouagadougou: le parlement mis le feu et la télévision d’Etat est  saccagé pendant que le président étend sa dictature  Bobo-Dioulasso: commissariat pris et les prisonniers libérés  , une dizaine de maisons de politiciens sont saccagés pendant que la révolte se propage  Il semble intéressant de souligner que le Burkina Faso est un pays minier aurifère significative, avec 90% de l’or appartenant à Avocet Mining, et avec des intérêts financiers considérables provenant de JPMorgan, de Rothschild, de Bell Pottinger et de Investec Bank – pas simplement une dictature de pacotille – plus un demoqueratie d’or et évidemment, en dépit d’être un pays enclavé avec une population relativement faible, il est pas un où le capital international va permettre à rien d’autres que de réformes politiques. Sans revolution internationale. , la grande majorité restera très pauvres (pour avoir une idée de cette pauvreté – le taux de mortalité des moins de cinq ans est de 10,2% et le taux de mortalité infantile est de 6,6%)

Afrique du Sud, Cape Town: les grévistes sauvages de bus montrent les dents (plus ici)

wildcat

  “Un bus MyCiti a été endommagé jeudi matin après conducteurs en colère ont bombardé le véhicule et la police avec des pierres lors d’une manifestation illégale à Dunoon qui a débuté le mercredi. Le mercredi la grève a dégénéré lorsque les résidents ont brûlé des pneus et la police a répondu avec des fusils paralysants, des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. chauffeurs en uniforme, ainsi que les résidents, a crié et dispersés comme des policiers ont tiré des balles en caoutchouc sur la foule. les résidents lobé pierres sur les véhicules de police …. chauffeur de bus Sibusiso Den déclaré que leurs conditions de travail sont inacceptables et que tous les efforts en négociation avaient échoué. “… Nous nous levons à 3h du matin, nous travaillons jusqu’à 19 heures et nous ne sommes payés que pendant sept heures. Nous sommes les gars de chargement des passagers sur les autobus et nous ne sommes payés R5 000 par mois.” … den a averti qu’il pourrait y avoir des problèmes dans Dunoon parce que les résidents se joignent à la grève. “Ça va être pire là-bas – la communauté viendront nous rejoindre», at-il dit. «Nous voulions garder cette distance de la communauté.” Effectivement, quand la foule des conducteurs est arrivé à la gare de Usasaza, près de la gare routière, certains habitants ont jeté des pierres et Dunoon ont bloqué les routes avec des pneus. Périodiquement bus sont venus à travers, mais ont été bloqués par les pneus. Certains des pilotes déplacé les pneus et a ouvert la voie. Un homme qui ne portait pas un uniforme MyCiTi jeté les pneus arrière sur la route, et bientôt ils ont mis le feu. Le coup d’une grenade assourdissante a envoyé des gens en cours d’exécution pour les cabanes voisines, certains touchés par des balles en caoutchouc ou gaz lacrymogènes comme ils sont allés. “Nous avons besoin de réponses, sinon nous allons fermer ce dépôt”, a déclaré un chauffeur qui n’a pas souhaité être nommé. «Nous savons qu’il est illégal, mais nous devons faire quelque chose. La colère et la frustration augmente.” [traduction automatique]

République d’Irlande, Cork: les manifestants de compteurs d’eau forcent la suspension de réunion entre les conseillers et la société de privatisation de l’eau (video)

10/29/14:

Pérou, Andoas: la participation augmente au 3ème jour de l’occupation autochtone de l’aéroport à l’encontre de la compagnie pétrolière 

Mexique, Guerrero: enseignants attaquent maison du gouvernement dans le mouvement contre les meurtres en masse des étudiants ” après des affrontements avec la police antiémeute à la porte de 3 Casa Guerrrero, les enseignants de la CETEG roulé et mis le feu à un camion à la même porte …. Les enseignants ont fait trous dans la résidence officielle … pour évoquer symboliquement la façon dont les étudiants ont été tués dans Ayotzinapa Iguala dans la nuit du 26 Septembre. Les personnels de sécurité ont répondu avec des pétards, des pierres et du gravier pour effrayer les enseignants qui ont répondu avec des frondes et renversé un lampadaire contre la porte métallique et ont démoli une partie du câblage haute tension autour de l’immeuble”

Costa Rica, Limon:  la lutte des dockers bloque toute  la ville pendant plusieurs heures pendant que les camionneurs, cyclistes, les motocyclistes et les conducteurs de voitures privées montrent le soutient“Alors que les syndicalistes ont dit à plusieurs reprises que les troubles de la nuit dans les quartiers les plus peuplés de Limon sont pas liés à la grève, des blocus et des affrontements avec la police ont pas cessé au cours des deux derniers jours. Lundi soir encore affrontements entre un groupe de jeunes gens qui jettent des pierres aux forces de sécurité ..Chaque nuit dans ces endroits, il y a des groupes de garçons qui jettent des pierres à la police, pendant elle concentre sur le démantèlement des barricades. Un autre point de violence continue dans la nuit à Cieneguita où les blocages et d’affrontements avec des pierres provoquent des gaz lacrymogènes pour être utilisé en grandes quantités 

Pakistan, Islamabad: flics bombardé avec des pierres dans protestation anti-privatisation des travailleurs du pétrole et du gaz; les flics font leur habitude de protéger leurs maîtres 

Sri Lanka, Rameswaram: : pendant que 5 pêcheurs sont condamnés à mort en procès-spectacle, plus de 3000 supporteurs ont mis leur colère sur la carte  “…les manifestants coupent les arbres en bordure de route, bombardé des véhicules avec des pierres et mis le feu à un bus dans différentes localités, déclenchant tension.  Personnel de police armées avaient été dépêchés à points chauds. Police haute dans l’hierarchie et des responsables de revenus ont également été précipiter sur les lieux pour contrôler la situation et  pour avoir des discussions avec les pêcheurs d’agitation. La police a déclaré plus de 3000 pêcheurs et les femmes ont bloqué la circulation routière à   Thangachimadam à proximité  et se livraient à la violence par l’abattage des arbres et jeter des pierres sur les véhicules. Un bus de société de transport appartenant à l’État faisant la navette entre Rameswaram et Pamban a été incendié et un bus de touristes Kanyakumari lié endommagé par les manifestants. Le foules également endommagé les voies ferrées et les autres propriétés de chemin de fer à Thangachimadam, a indiqué la police.

France, Paris: bouteilles et des pierres lancées sur les flics sur manif sur  l’assassinat de Remi  Apparemment il y avait seulement environ 400 personnes, qui pour Paris est très faible – et il y avait au moins 800  flics. Chaque bouteille jetée à eux donné lieu à une arrestation. Un ami qui était là est parti rapidement parce que Mélenchon (politicien de gauche démagogique, président du Front de Gauche, ancien ministre sous Jospin) et José Bové – qui avaient tous les  deux été insulté dans le Tarn – y ont été acceptés pratiquement sans opposition. Il était aussi en colère parce que tout est concentré sur la mort de Rémi sans mention de tous les décès dans les banlieux aux mains de la police (il y avez été quelques   cette année), un peu comme la façon dont les prisonniers politiques sont considérés comme  plus important que les prisonniers en général. Cependant, ce qui est plus une partie du discours à Paris – à Montpellier, les gens ont discuté, au moins en petits groupes, certaines des différences entre les émeutes de banlieux et les émeutes «politiques» et la nécessité de surmonter cette séparation.

Italie, Rome: les métallurgistes et les flics se heurtent dans la manif sur les suppressions d’emplois

Afrique du Sud: au moins 167 cas de violence liée à la grève du bureau de poste Certains commentaires de SK en Afrique du Sud sur les cours  des  grèves des ouvrières de la Poste (principalement de travailleurs précarisés qui luttent pour un travail permanent):“Le reportage dans la presse bourgeoise a été ridiculement superficiel et contradictoire. Voici quelques citations provenant de diverses sources:

«Il y a eu cinq grèves depuis 2011 au bureau de poste – l’une des institutions les plus anciennes et les plus vitaux de AdS. Et il semble sans fin en vue à ses conflits de travail» L’un d’eux aurait coûté 100 millions de rand, d’autres rapports énumèrent ce chiffre d’une manière qui implique qu’il est attribuable aux différentes grèves dans son ensemble. «La police enquête sur 41 affaires relatives à la grève, y compris l’incendie criminel et voies de fait.»

Plusieurs véhicules de bureaux de poste ont été incendiés, des jaunes persuadés de se joindre grève, bureaux lapidés. Les actionnaires ne reçoivent pas leurs invitations aux  réunions, les factures ne sont pas reçus ou payés, des millions d’annonces languissent non envoyés, les étudiants ne parviennent pas à obtenir leurs copies d’examen.

 «Alors que la grève du bureau de poste sud-africaine va dans sa 10e semaine, certains travailleurs sont démoralisés sur” l’échec “de leur syndicat de négocier des contrats de travail à durée indéterminée, même si les groupes minoritaires indépendants ont réussi.

Un employé de bureau de poste, qui ne veut pas être nommé par crainte de représailles, a demandé au Mail & Guardian le mardi: «Pourquoi parlez-vous à la gestion et au syndicat? Ils vous nourrissent des mensonges ».

Un autre a déclaré que «les dirigeants syndicaux sont au lit avec des hommes politiques et de la gestion et voilà pourquoi nous ne pouvons pas leur faire confiance”. Un autre membre du syndicat frustré a déclaré: «Ces gars-là [les travailleurs occasionnels] ont pu se mobiliser et de parler aux grands patrons. Maintenant, ils ont des emplois [permanents] et le reste d’entre nous attendent encore »

«Certains travailleurs ont dit qu’ils se sentaient les négociations auraient pu mieux se passer si ils avaient négocié avec gestion indépendamment.

Le Syndicat des travailleurs en communication  (CWU) dit alors qu’il n’a pas initié la grève, il a pris l’initiative de négocier avec la direction ».

Apparemment, la dernière manche du différend a commencé comme une grève de solidarité lorsque des milliers sont arrêtés de travailler partout dans le pays en solidarité avec les quelques centaines qui ont été tirés pour la réalisation d’une grève sauvage précédemment. A cause  des griefs de longue date ,  les demandes déclarées ont à voir avec les salaires et les contrats à durée indéterminée. Où cela laisse les travailleurs licenciés, je ne sais pas. Le service postal de l’AdS, comme ceux à travers le monde, perd des millions chaque année en raison de la concurrence des communications électroniques. Il semble bien, cependant, que, le chantage économique normalement  utilisé pour forcer les travailleurs de les craindre dans l’obéissance partout – la nécessité de sacrifier et de soumettre à l’augmentation des humiliations au  nom de « sauver » une entreprise en difficulté et avec elle leurs propres emplois – a produit le effet inverse ici “. 

10/28/14:

Colombie, Bogota: les manifestants contre services de bus merdiques et de la hausse des tarifs   bloquent la route principale pour aller dans et hors de la ville ….émeute après que les flics lancent lacrymogène aux  manifestants

France, Montpellier:  entre 250 et 400 démontrer leur colère envers l’assassination de Remi au cours de la résistance à la construction du barrage de Sivens Cela a eu lieu lors de la soirée / nuit – 19:30-21:30. Il n’y avait pas de présence policière visible (même si évidemment ils étaient parmi nous semblant d’e soutenir la manifestation, et de contrôler avec soin tout par les caméras de vidéo-surveillance qui prolifèrent de plus en plus). Évidemment, ils avaient été dit de garder un profil bas, de peur de devenir une cible plus concret pour la colère., Et dans l’espoir que les autorités que le mouvement allait mourir vers le bas par inertie. Slogans inclus ce qui est devenu le slogan partout: “Remi – ni pardonner ni oublier”, mais aussi des choses comme “La police punir, le mutiler de la police, l’assassiner de la police! »Et« la violence policière, la réponse prolétarienne! ». Graffiti a été pulvérisé tout à fait ouvertement, certains par des gens sans visage couvert, y compris sur massifs 2 palais de justice de la ville. Le moment le plus stupide cependant, a été réservé pour l’un des organisateurs qui ont fait un petit discours de dire aux gens de ne pas jeter des pétards très fort que la famille voulait le garder tout pacifique. Comme si les feux d’artifice sont violents. Inutile de dire que ce fut totalement ignoré et le bruit des pétards bruyants retentit dans la démonstration de 2 heures.

Israël, Haïfa: les travailleurs du port en grève sauvage

Zambie, Kitwe: les étudiants bloquent les routes avec des pneus enflammés, des buches et des pierres en signe de protestation contre les indemnités de repas impayés; les flics font leur habitude

Afrique du Sud, Pretoria: flic tire la bonne personne pour une fois Gauteng:   des postulants échoués bloquent la route du centre commercial “Les protestations ont commencé vers 4h du matin Les routes menant au centre commercial ont été barricadés avec des pierres, des rochers, des pneus enflammés et troncs d’arbres.”

10/27/14:

Pérou, Andoas: des centaines de Péruviens indigènes occupent aéroport en mouvement contre pollution par l’huile de l’eau potable ” Les manifestants envisagent de saisir les puits et les vannes ainsi si la société ne sont pas d’accord pour des négociations de nettoyage et les efforts de compensation.”

France, Nantes:  manifestation contre flic assassination de Remi Fraisse dans le Tarn se transforme en émeute “pendant que le rallye dispersé, une centaine de manifestants sont restés dans le centre très mobile, ces manifestants masqués avec des casques brisés 20 fenêtres (y compris les banques) … . Ils ont également détruit de nombreux abris de bus et des panneaux d’affichage et allumé plusieurs feux de poubelles”..….Albi: affrontements avec les flics après l’annonce que Remi était mort dans une explosiondes manifestations au sujet de cette assassination ont eu lieu dans une dizaine des villesYvelines: Marine Le Pen lapidé dans sa voitureaussi Nantes: attaque contre le bureau de recrutement de l’armée

nantes recruiting

 

“nous soutenons nos soldats quand ils tirent leurs officiers”

Afrique du Sud, Eastern Cape: 3 arrêtés pour avoir brûlé la statue de l’ancien président de l’ANC, Oliver Tambo…  statue brûlé le 22/10/14   “Nous déplorons cet acte insensible et avons du mal à croire qu’il y a des gens qui pourraient commettre de tels un crime, en toute impunité, l’anarchie et le mépris pendant le mois que nous célébrons l’héritage sans tache de président Oliver Reginald Tambo “, a déclaré Masualle.” Bien sûr, il est impossible de dire – pour le moment – ce qui était la motivation pour l’incendie de cette statue d’un stalinien devenu néolibéral, et il est possible qu’il ait été brûlé par les racistes blancs évidemment ignorants de ses services à la poursuite du pouvoir de la bourgeoisie blanche en Afrique du Sud – je ne sais pas encore, mais il était une merde totale qui faisait partie d’un gang qui sont encore en train de commettre d’énormes crimes contre les pauvres avec l’impunité et le mépris, mais légalement contre “l’anarchie”… et ces statues des gens  célèbres sont toujours une façon de dire: “Regardez vers nous et se tournent vers nous, nous – vos supérieurs, nous modèles en bronze qui durera plus longtemps que de simples nullités comme vous, nous les grands hommes et femmes qui vous devez admirer autant que cette société que nous représentons, ce monde des célébrités qui apparaît toujours beaucoup plus grande que petit vous regardant à elle, nous monuments à la insignifiance de votre vie “.

26/10/14:

France, Tarn: Rémi Fraisse tué par les flics…. pendant que deux flics anti-émeute sont hospitalisés tandis que “anarchistes” affrontement   l’Etat sur la construction de barrages“Ni oubli, ni pardonne”  écrit sur monument aux morts ou manif est tenu pour Rémivideo ici  (ces incidents vont du 25 au 26, des liens en français) 

FRANCE-ENVIRONMENT-AGRICULTURE-ENERGY-WATER-INVESTIGATIONPlus ici Quand des anarchistes et d’autres hurlaient et injuriaient à Mélenchon  il a dénoncé eux comme des fascistes d’extrême-droite  Il faux noter que le Front de Gauche a voté pur le nouveaux loi anti-terroriste, que, parmi d’autres choses, fait illégale avec peine de emprisonnement, le discussion en privée, de soutenir un acte soi-disant “terroriste” du présent et du passé (de n’importe quelle époque). Voir Terrorisme d’Etat.

 

Australia, Gloucester: anti-fracking movement turns beautiful

25/10/14: 

Mexico, Guerrero, Chilpancingo:  socially explicit looting develops as part of the movement against the disappearance of students “About 09:30 am, a group of students, with their faces covered, arrived here aboard three buses and a standard pick-up truck. Next, the demonstrators marched to Aurrerá supermarket, located south of the city, which they forcibly entered by breaking the  metal gates. They began looting, filling carts   with food and left them in the parking lot to be taken away by citizens . Then, the protesters moved to a branch of Comercial Mexicana, putting ​​graffiti on the glass doors, with the tag “All free” and withdrew from Chilpancingo. Some people took advantage of the vacuum that prevails in the capital of Guerrero and televisions and electronic equipment were stolen…Then state authorities reacted by sending in the police with riot gear to protect commercial establishments. This happened exactly a month after the disappearance of 43 students, which occurred on 26th and 27th September in Iguala, where municipal police acted in collusion with hired assassins to kill students.” Video here.

Nigeria, Ondo: police station vandalised and razed by youths in revenge for cops killing 14-year-old; soldiers put down 6 hour riot

Greececall no lager – a pdf of a call out  from comrades in Greece about the upcoming trial of the migrants accused of the uprising at Amygdaleza detention center in Athens. The Amydgaleza uprising of August 2013 is a major event within a continuum of migrant struggles against detention centres, which consists of revolts, frequent hunger strikes and even actions of self-harm. This is why we believe that the trial of those accused of the Amygdaleza uprising is of extreme importance, and it is essential that it gains broader attention. This is a call to initiatives abroad, asking for their support in any way.

US, Arizona: brutal cops stop protest against brutal cops

24/10/14:

South Africa, Limpopo: cops fire rubber bullets at workers blocking entrance to diamond mine

Dominican Republic, San Cristobal: 4 prisoners killed by screws as 10 escape during riot

India, Bangalore: villagers ransack several forest offices and block roads after poacher is killed by forestry cops

Costa Rica, Limon: port strike hots up with burning barricades (see entry for 21/10/14) Videos here and here. (see also here)

Haiti, Petit Goave: boy shot and hospitalised after 2 weeks of anti-government protests…more here “According to an official … protesters including a prison escapee were arrested for disturbing the peace, destruction of public property and throwing stones against the police officers. …The police have regained control of the situation to restore order. The deputy spokesman … has denied reports that protesters were beaten during the police intervention.”

Colombia, Bogota: students commemorate killings of 4 youths in an explosion 8 years ago with barricades, stone & stick-throwing 

Turkey, Izmit: prisoners burn cells in riot

US, St.Louis: cops get constitutional rights/riot training (spot the difference) in preparation for Grand Jury’s decision to let cops get away with murder once again

23/10/14:

Jordan, Aqaba: report of  container terminal bosses playing hot and cold with unions after  cops arrest 150 striking port container transport workers

France, Montpellier: violently evicted squatters of social squat “Luttopia” block tramway for 2 hours (video)Lille: cops fire rubber bullets (including one at Everton fan’s head); fans respond with beer bottles..Paris: various attacks on cpompanies that exploit prisoners or are involved in attacks on immigrants

22/10/14:

UK, Hampshire: over 100 postal workers on wildcat strike (more here)

Haiti, Petit Goave: heavy clashes between cops and supporters of opposition party & others, as cops tear gas schools At around 10:30 am,…agents of the Departmental Unit for Maintenance of Order (UDMO) and the Corps of Intervention and Maintenance of Order (CIMO), tried to disperse the demonstration using tear gas making the air unbreathable quickly. Groups of youths retaliated by throwing stones and bottles against the security forces….More than 17 students were rushed to the hospital Notre Dame where they received care with difficulty, due to the strike of employees, claiming payment of their salary arrears…Some local residents and opposition supporters erected barricades and burning tires in the city center: in particular on the street Lamarre, St. Paul Street, Jubilé, Grand Rue and street Dessalines…Youth of the street Lamarre clashed with UDMO and CIMO with stones, forcing security forces to fire into the air to disperse the violent groups. For over an hour, the residents of Jubilé, of the Dessalines street and street Lamarre defied the security forces, the preventing them from entering in their neighborhood, pitting them strong resistance, entrenched behind burning barricades and throwing all kinds of projectiles at police. Most of the streets of downtown were blocked by youth and the national road #2 was closed to traffic…Finally, the security forces took over on demonstrators and regained control of the situation….Early on Thursday, the security forces are through the streets of Petit-Goâve and still fail to free some streets in the downtown area that are completely closed to traffic. The security forces have thus attempted, unsuccessfully, to unblock the street Lamarre and Dessalines under the stones and they shoot in the air before retreating…Schools are closed on Thursday. Several teargas have fallen on the court of school facilities : École Pierre Mendes, École des filles de la Sagesse and École Sacré-Coeur. Many students had severe breathing difficulties, several fainted. Distraught and in tears, parents rushed to schools to bring their children at home.”

Indonesia, Solo: football pitch invasion after ref stops game due to smoke bombs  leads to clashes with cops and one fan killed by the cops

US, St.Louis: more clashes with cops in Ferguson (more here, including lots of photos)

Papua New Guinea, Mt Hagen:  report of looting by 500 people during a fire

Mexico, Guerrero, Iguala: dozens of teachers and students sack and burn town hall  in continuing movement over disappeared students

Argentina, Zarate: unemployed workers union smash  state offices

Australia, Melbourne: anti-climate change protest intensifies blockade

Ivory Coast, Abidjan: clash between soldiers and high school students

Zambia, Lusaka: high school students riot improves country’s 50th anniversary celebrations

21/10/14:

Nigeria, Nyeri: eruption of student protests closes down 2 campuses   “There was tension on both campuses, as students angrily protested a recent fee increase that they say will not benefit their education. 

Two Kenyan universities have closed indefinitely after students protested against the recent decision to increase fees without giving prior notice…

Students accused both universities of providing poor quality education and using student fees to fund corruption in the institutions…A

ccording to media reports, students and police engaged in running battles throughout the day, while students barricaded all roads leading to the universities and destroyed property estimated to be worth several million dollars

Students at Karatina University broke windowpanes and doors and destroyed three buses, over 10 schools vans and several staff vehicles on campus. Events at DKUT were similar, as students destroyed a school bus, personal transportation, ambulances and vandalized a teaching center facility on campus. ”   See also here“Student 

protests in Kenya have rarely been as violent and destructive as the disturbances on a number of campuses and secondary schools in recent days and weeks…..There have been reports of arson in a number of secondary schools’ dormitories and other facilities. One school’s students are claiming that they burnt down a dormitory as a result of “exam fever”.

Costa Rica: 150 cops arrest 68 strikers who’d blocked port to re-open it and employ scabs “Security Minister Celso Gamboa said that police officials would remain at the terminals indefinitely to ensure they remain open…. Police were forced to respond to several small riots and disturbances in Limon’s Cieneguita and Barrio San Juan neighborhoods following the police action that reopened the terminals, according to reports. …Sintrajap Secretary General, Ronaldo Blear, told Diario Extra that yesterday’s operation was heavy-handed. “There was disrespect and abuse of authority. […] We were protesting peacefully and in the afternoon a group of security forces arrived and arrested all of our colleagues who were at the gates.  They were beaten and sent to headquarters,” Blear said. ”

Mexico, Ecatapec: residents burn 3 cop cars, a council vehicle a police office and ransack a store after death of 2 youths

20/10/14:

France, Calais: 12 hours of on/off confrontations between immigrants and cops

Algeria, Algiers: 100 or so rioters block tunnel in protest against housing allocation policies

South Africa, Limpopo: parents/pupils go on  strike at several schools as support for water & electricity protests, blocking roads with burning tyres and rocks

Colombia, Bogota (and elsewhere): bus strikers stone scab buses

New Zealand, Aukland: students occupy Vice Chancelllor’s office and roof in fees protest

Eire, Dublin: lorry drivers block main road & tunnel in dispute about  road taxes

18/10/14:

Italy, Bologna: heavy clashes between anti-fascists and cops

France, Paris: hard-on loses its potency – a critique of art and Christmas or just a sad reminder of how retrograde people’s mentality has become?…the destruction of the Vendome Column 2014 (more here) …though both took place in the same square, it’s certainly hardly this:

vendome column” the greatest work of art of the 19th century” (Paris 1871)

Egypt: riot cops storm universities around the country “Protests are taking place condemning the arrest and suspension of fellow students, according to Students Against the Coup (SAC) spokesperson Youssef Saleheen….Students blocked the Kasr Al-Nil Road in front of Cairo University clashing with security forces. …At Mansoura University, students burnt a security gate and a motorbike owned by private company Falcon. SAC group issued a statement on Sunday morning claiming that a new wave of protests took place at the universities of Suez, Beni-Suef , Al-Fayoum, and Helwan….The students, the group added, will continue protesting the presence of security forces, including private security firm Falcon, on and around campuses. The group said that the oppression of students will result in an “uprising”, where they expect more confrontation with police and Falcon security firm.”

Germany, Gelsenkirchen: football fans turn on cops after having battled each other; 12 cops injured, 3 hospitalised

US, New Hampshire: another party riot  

pumpkin r

low cost lacoste

Some fairly weak well-known lyrics by  wealthy recuperators, now – in these scarily reactionary times almost 40 years later – sounding dangerously subversive:

White riot – I wanna riot
White riot – a riot of my own
White riot – I wanna riot
White riot – a riot of my own

Black people gotta lot a problems
But they don’t mind throwing a brick
White people go to school
Where they teach you how to be thick

An’ everybody’s doing
Just what they’re told to
An’ nobody wants
To go to jail!….

All the power’s in the hands
Of people rich enough to buy it
While we walk the street
Too chicken to even try it…

Are you taking over
or are you taking orders?
Are you going backwards
Or are you going forwards?”

“The Clash also at a recent concert in Paris refused to publicise the plight of libertarian prisoners in Spain jailed on raps ranging from 10 to 40 years. Yet they were prepared to devote an entire album of 3 LPs to the Leninist/Guevarist Sandanistas in Nicaragua whom in comparison haven’t an ounce of revolutionary potential…. One would think from The Clash’s first LP that the entire group had ever looked out on was the Westway flyover in London W10 from the top of some tower block. It later, much later, turned out Old Joe (Strummer that is) had been to a public school and Dad was a diplomat. Lack of honesty in these matters is in the UK astonishing and Americans for one find this ability to successfully cover all traces very puzzling. It tended to confirm their impression Britain is a nation of born double agents.” (from here, 1982)

whilst black (and liberal/left white) ideologues contribute to the divide and rule (see also this, from 20/10/14). Though it’s obvious that cops and their media respond differently to (predominantly) black riots  as opposed to (predominantly) white riots, and the differences are also there in the reasons for these riots, those who want to make sure that there’s no link-up made between white and blacks against the state, the market system and their ideologues invariably reduce everything to race.West Virginia: rubber bullets and tear gas used against football fans celebratory riot “The WVU student body took to the streets last night to celebrate …in an embarrassing, unacceptable, and childish fashion…. Morgantown Police Department shooting rubber bullets and tear gas into crowds on Grant Avenue…. Morgantown Fire Department ….responded to 37 fires and that they expect that number to rise. They also stated one fire engine and two administrative vehicles were damaged from thrown debris….This kind of behavior is completely unacceptable and it needs to stop now!…Destroying city property, breaking into construction sites and throwing rocks and beer bottles at police is embarrassing to the University, its embarrassing to your families and most of all its embarrassing to all WVU graduates. …Most importantly, these childish actions tarnish all the hard work and all the sacrifices we all have had to make, and still have to make to earn our degrees from a school we love so dearly.”….”There was a large crowd singing country roads and the cops just started macing everyone ( myself and girlfriend included when we were just walking by). At that point the kids went apeshit crazy and it escalated into the riots.”,,,”Hey WVU students we did the same stuff when I was there in school. You guys are doing a good job carrying on the tradition…. ignore the finger waving in the media. They’re mostly old gezers who wish they could be in college again.”

China, Hong Kong: heavy cop tactics used against protestors “…the latest clashes came after activists had issued calls on social media for protesters to expand barricades and take over another intersection in Mong Kok. “This is a worrying trend for authorities, where protesters are almost using a flashmob tactic,” he said. “It is very difficult for them to control.” Pictures from the scene of the scuffles showed some protesters wearing helmets, masks and foam pads.”

17/10/14:

Australia, Newcastle port: islanders threatened with climate change blockade port “We are not willing to drown because of climate change. We are trying to change the narrative from ‘we are drowning’ to ‘we are not drowning, we are fighting’,”

Italy, Turin: anti-EU summit protesters clash with cops 

France, Essonne: 3 cops caught in ambush by 20-30 people on housing estate hospitalised

16/10/14:

US, Winnipeg: burning desire for self-education

Mexico, Guerrero: 3 town halls occupied in movement over disappeared studentsMexico City: 30 mainly hooded anarchists block major road to demand release of prisoner on hunger strike, amongst other things

France: the end of the cinema as we know it …see also “Escape from Alcatraz“… 

South Africa, Lingelthu: protests for 18 year old imprisoned for throwing stones at  cop cars “Masixole Poswa, 18, has been released on a warning. He was arrested after Lingelethu residents clashed with police on October 8 when a suspected criminal, Melikhaya Dyasi, 29, they accused of terrorising the community was released from police custody. Dyasi was hunted down by an angry mob and burnt to death in Lingelethu the same day…   Malmesbury police spokesman Henry du Rand confirmed that Dyasi had a list of pending cases, including murder, robbery and assault.  “He was a known terror in the community and when he was released after his case of armed robbery was finalised in court, the community became violent and attacked our vehicles,” Du Rand said. “The public order police unit witnessed Poswa throwing stones at one of their vehicles and tracked him down before arresting him along with five of his friends. “The (other) five suspects were released, but Poswa was charged and appeared in court before being sent to Pollsmoor. “He appeared again today (Thursday) and was released on a warning.”…if Poswa is prosecuted “the community will make the town ungovernable”. “The locals have told me they won’t tolerate this sort of nonsense and will cause a major uproar if Poswa goes to jail again”  

Germany: some comments from a Berlin contact about the situation in what s/he calls “the land of deadly silence” (no link – sent via email), a person who’s in a group  which  describes itself as “…basically a small zine from Berlin trying to keep up a destructive spirit. We are probably something like anarcho-communists, influenced by the S.I. , anti-authoritarian commuists, and so on. We are trying to get out of the small circles the radical milieu is reduced to and spreading some poison as much as our means allow it.”:

What can I say about Germany? or more precisely Berlin? First of all,  as you know like in many countries there is a rise in real estate prices and a lot of capital is pushed into the construction and/or housing sector. this we feel especially in berlin where there is still much space for new buildings (besides the typical big investors that build some shit like universal records etc. there are also some pseudo-gated community projects, luxury car lofts, and prison like country houses batteries for the so called middle class). And with the city’s attractivity there is also the possibility for some investors, young bourgeois scum to buy up some old houses or complete streets, paint them new and get a lot more rent. In comparison to the other European capitals it is still quite cheap here, but for many people it is already too expensive to live in the inner districts (like Kreuzberg or Neukölln which were historically quite fucked up cause during the times of the Berlin wall they were the West’s border districts, many migrants lived there, or to make it precise: were told by the authorities to live there).

So before I bore you to death: since 4 or 3 years there had been several attemps to fight it with some grassroot tactics like spontaneaous solidarity when an eviction took place or starting to organize within the district to tighten the connection among those usually seperated and isolated in everyday life. That goes for several districts, namely Neukölln, Kreuzberg and Wedding – others were dominated from the beginning by a more – let me call it – conservative/green party ideology à la citizens self governing for a clean city and shit like that. But in some areas it was more leftwing/radical. There was also some small success at blockades. But just for a few days. In the end every flat got evicted. The success was ‘merely’ to get – sometimes – hundreds of people to the streets, also “normal” people who wouldn’t come to a demonstration who were confronted with the power of the state. It seems a German speciality to prevent any form of unrest as small as it could be with a huge police presence. In no time there are hundreds of them, copters and so on. 

I don’t mean that for a sign of radicalisation there always has to be a riot;  it was more a negelcted chance. People already were astonished in “what kind of democracy” they live if the state needs 300 or more riot cops to put a family out of their home onto the streets. But the majority of the left does what they always do: make politics. The protest now dwindles into some kind of civil engagement of demanding tenants protection by the state, old ideas of cooperative property, more social housing, etc. For, now we can’t say what chances  there are to break out of this statist crap.

It is now also a growing problem of very poor workers from abroad and Roma people living here in Berlin or basically on the streets and parks. They lived on an empty space directly at the spree. There were planes for eviction cause an investor had been found. then, last week, the place was set on fire. Many left for Görlitzer park. There they were harrased by the police. Children separated from their parents and more shit like that. You can find information here: http://asylstrikeberlin.wordpress.com/2014/09/21/cuvrybrache-got-violantly-and-without-any-notice-evicted/

The one good thing is it brought those parts of the social question together once more. The housing problem and the problems of those parts of the global working class trying to find a better life here.

But with the refugee/immigrants protest it is quite the same like with the housing protests. Most of the people protesting were people from Sudan, Nigeria, Somalia and Iran. They originally started from different cities throughout Germany as a protest march against the strict German asylum laws. They ended up in Berlin where they try to take some action. They fight a bitter battle. They did several hunger strikes and occupations and get fucked by the politicians every time. The usual way politicians “answered” the demands was like this: first police pressure, then more police pressure, then they started to talk with a specific group (that was the part where divisions amongst the refugees were useful, who already was applying for asylum who was completely illegal) then they had a sneaky compromise while upholding police pressure on the camp, the house – whereever the majority of the group the delegates were talking for were staying. It’s fucking demoralization tacticts! (one of the guys from the former occupied school in Kreuzberg was using words like this).

At the end most of the people signing this shit compromise paper are now in some kind of asylum jail on the end of fucking nowhere (eisenhüttenstadt)

You will probably have heard of the siege of the former school in July in Kreuzberg. For about 2 weeks three blocks or more (a huge area around that school) were sealed off by the police. More and more police was brought in (at the peak 1000 riot police) – like i said the tactic of the police here is to crush you with their mere presence. They are maybe not really superior (many of them were pretty demoralized because everybody was insulting them, they were hated by almost everybody) but I guess it’s a mood of futility and hopelessness, maybe not so much fear but the feeling that there is no immediate solution which keeps people paralized and try not to realize the aggressiveness of the situation. Meanwhile some hippies playing songs on accoustic guitar, some activists chatting to some politician jerk across the barriers – while in the building people threating to set themselves on fire. The fear comes later…


That was the calm I meant and therefore I wrote “deadly silence”, like a graveyard. Not for the people that are pushed to the edge like those immegrants, they are still trying to fight on. But for the working people, the unemployed and especially for the leftovers of the radicals, we all are pretty clueless. As for the activists they are agitated but just some bullshit demands for justice and protection by the state slogans coming out of their mouths (at least most of them) – the same state sending the police to beat them up next time but I guess I don’t have to tell you that.

Last action I know of was that some immigrants were rushing into the building of the deutsche gewerkschaftsbund(DGB) – the German union assoziation- demanding support for the  possibility to be allowed to work here in Germany to make themselves a living. But for a broader grassroot perspective (e.g. solidarity strikes by local workers which would be an illegal action) I see no way as for now.

That’s all very pessimistic I guess. But that’s the situation right now. there are some smaller tendencies of coming together and i sense a broader need to overcome the old rotten structures. A need which has not yet formed a general and specific expression. 

15/10/14:

Canada, Manitoba: indigenous groups occupy grounds of hydro dam“In a letter to Hydro president Scott Thomson, Chief Catherine Merrick said the First Nation is taking control of its traditional territory and evicting the Crown corporation. “You do not respect our rights,” she wrote in the letter dated Oct. 6. “You do not even respect or acknowledge who we are as people. Money and profit — that which you make off our traditional territory and people — is apparently all you care about.”

France, Nevers: farmers dump manure, and tyres in front of prefecture,  clash with tear gas dispensing cops in protest over administrative burdens, cop controls of farm vehicles, etc.

South Africa, Chatsworth: best reason for entering a police station voluntarily

China, Hong Kong: protesters barricade harbour-front road, cops strive to make the world safe for commodity-trafficking

14/10/14:

Peru, Congata: residents blockade road to mine in movement against contaminated water treatment

Algeria, Oued el mar: riots over last 2 days because of long delays in installation of gas and electricity; HQ of the local municipal council stormed

Egypt: violent student clashes with cops continue throughout country

Brazil, Parana  state:  prison riot/rooftop protestscrews accidentally fall down stairs to the cells

Palestine, Gaza: union announces ahead of time a proposed sit-in of all ministries, committees and schools by unpaid workers 

South Africa: 4 Post Office vehicles burnt as casual post workers continue their strike……bill submitted to parliament to allow courts to award judgments for damages against  unions that don’t limit strikers’ violence 

13/10/14:

China, Guizhou: over 10,000 go on strike or leave their classes to protest against county government’s expropriation of large areas of land at low prices under false pretenses; 2 dead ” Witnesses said vehicles in the square were all smashed and that police officers attacked protesters.One of the witnesses said the overwhelming number of police, water cannon and police dogs made the square look like a war zone. The number of injured strained the capacity of local hospitals and some patients had to be transferred to other hospitals nearby.Protesters who rushed to the hospital to confirm reports that two people had died were attacked and arrested; the building was locked down for an hour before the bodies and the protesters disappeared” (more here)

Mexico, Guerrero: 100s set fire to Guerrero state HQ in fury against the cop complicity with the disappearance of 43 students “The protesters say the authorities are not doing enough to find the students. They disappeared after clashing with police in the town of Iguala. The protesters allege that the police rounded up the missing students before handing them over to a local drug gang called Guerreros Unidos…. Thousands of people have taken to the streets across Mexico to demand government action to locate the missing students. On Monday, demonstrators gathered outside the government complex in Chilpancingo, allowing workers to leave before ransacking and setting fire to the building and a vehicle parked outside.”

guerrero oct 13 2014

Guerrero: “Since the house is on fire let us warm ourselves.”

~Italian Proverb

guerrero governor photo burning oct 2014

heated exchange with the Governor of Guerrero 

US, St.Louis: University occupied in protest against killer copstown hall occupied ….interesting report of meeting about cop murders of blacks Shows how professional leaders, having been the object of the anger of mainly black youths for their complacency, are now busy recuperating that critique. But there was one particularly interesting statement from the father of Meyers, killed on Wednesday by an off-duty cop: “As the protesters gathered and debated how confrontational to be with the police, Myers’s father appeared and told them: “Whatever it is y’all want to do, I’m fine with it”.”  When one considers the usual “appeals for calm” on the part of black families pressurised by the cops to make such appeals, this is indicative of what a friend from St.Louis had already said: “That there is now precedent for a public confrontational response every time the police kill someone is a dramatic shift from years past.”

South Africa, Johannesburg: service delivery protest blocks roads with rocks, etc.Alexandra: youths barricade roads with rocks etc. in protest against not being employed on construction work for bus rapid transport systemLimpopo:   protests about electricity and water connections barricade 3 major roads.. Gauteng: stay-away strike, schools closed, as community “goes on rampage” after officials sabotage water supply 

 

10/12/14:

Israel: wildcat strike by pilots

Saudi Arabia, Duba: unpaid Egyptian workers riot, block off major international road with burning tyres, etc.

Chile, Santiago: Violent clashes after a 5,000-strong group of Mapuche and members of other indigenous communities march to demand greater autonomy etc. More here “At the end of the rally, groups of hooded youths, apparently without any links with indigenous communities, broke some windows and clashed with riot police units, which used water jets and tear gas to disperse them.”

A Mapuche Indian activists dodges a jet of water during a protest against Columbus Day in Santiago

États-Unis, Saint-Louis: 17 arrestations après sit-in des manifestants ont refusé de disperser; histoires contradictoires de rochers jetés à flics  (plus ici –   “”Une voiture de police a été attaqué, provoquant au moins 10 arrestations, et des gaz lacrymogènes pour   disperser la foule…  le chef de la police de St Louis Sam Dotson a déclaré sur Twitter pour dire que les manifestants ont ” jeté des pierres “aux agents et que les arrestations avaient été faites pour “comportement illégal continue”. Le Département de police de St. Louis Metropolitcan a déclaré que ses agents ont arrêté 17 personnes pour rassemblement illégal dans le QuickTrip parking. Le Département de police du comté de St. Louis a dit que ses dirigeants ont procédé à aucune arrestation, malgré quelques occasions du comportement agressif dirigé vers ses policiers”  …rapport sur ​​la façon dont les policiers ont changé leur histoire sur le meurtre de Meyers  – bien que on peux s’enliser dans   des détails et eviter ce qu’est important: “Comme Mike Brown, il a été question de savoir si il se battait en arrière, s’il était armé, qu’il soit volé les cigares ou a tiré à la police est quelque chose que vous devriez être tué pour. Pour nous, n’importe. Nous sommes contre la police et tout ce qui qu’ils font ” (ici)

Egypte: manifestations d’étudiants à travers le pays; flics anti-émeute entourent les universités pendant que les étudiants entrent en conflit avec la société de sécurité privée “Les étudiants sur les campus universitaires à travers l’Egypte ont manifesté dimanche condamnant l’arrestation de camarades de classe, des affrontements avec les membres de la société de sécurité privée Falcon. Personnel de l’entreprise se sont retirés de leurs positions comme ils ont été chassés par les étudiants . “ Espérons que cela n’a rien à voir avec les manifs pour Morsi; il semble bien qu’il ne fait pas, alors peut-être un bon signe après la misère des 15 derniers mois ou plus.

10/11/14:

États-Unis, Saint-Louis: les flics anti-émeutes affrontent les manifestants près de l’Université Un ami écrit: “Je n’ai pas beaucoup d’informations à transmettre. De toute façon, mon sens est que  après la première semaine de combats de rue, le terrain est passé de ” soulèvement ” au ” protestation ” et qui n’a pas beaucoup changé depuis . Même les dernières flambées soudaines sont plus  militants politisés orienté que les émeutes initiales. Pierres ont été lancées sur les flics, vitres brisées (même une maison dans un quartier riche) et  des drapeaux américains déchirés de maisons ont été incendiées, mais il semble que cette activité est qualitativement différente.

Il y a beaucoup de formations politiques anciennes et nouvelles agissant et organisant d’évènements en ce moment et il peut être difficile de les distinguer tous. Certains groupes, OBS [Organisation de lutte Noir] inclus, veulent la résistance et la protestation à se produire que sur leurs modalités. Ainsi le week-end actuel de marches et actions de désobéissance civile. Mais où sont tous les gens qui se sont révoltés il y a deux mois? Ont-ils changé leur point de vue? Sont-ils simplement assis dehors ou allé avec le flux de gauche? Certains d’entre eux sont certainement encore là, mais il y a un nombre beaucoup plus restreint de jeunes engagés qui, tout en n’appartenant pas nécessairement à des groupes spécifiques, ont une attitude vers les évènements  plus comme militants que comme les voisins énervés. Je suppose que je suis encore à essayer de donner un sens à tout cela.
 
Une partie du déplacement à des endroits (de comté au nord de la ville sud) signifie que plus de gens qui avaient été à Ferguson ne sont pas familiers avec le voisinage et que certains quartiers sont moins sympathique ou directement impliqués dans les conflits que ce n’était pas le cas dans Ferguson. Il y a beaucoup de familles de la classe moyenne supérieure blancs qui vivent dans la région de la fusillade la plus récente a eu lieu. Certaines personnes qui vivent autour, ils sont sortis pour les deux marches mais ils étaient pour la plupart des militants / gens politisés et à cause de   leurs propres politiques et la politique de séparatisme racial / privilège blanc (qui ont été fort adoptée par quelques personnes influentes), ils n’ont pas vraiment participé aux aspects tumultueuses de ces dernières nuits. La nuit dernière a été calme sur le côté sud malgré les expectations qu’ils aurait recommencer à nouveau. Flics ont été organisées dans toute la région et un rassemblement a été annoncé sur twitter, mais personne ne s’est venu, peut-être à cause de la pluie,   (humide)  protestation plus tôt à Clayton, et / ou une veillée en  concurrence à Ferguson.
 
Enfin , même si c’est très différent de ce qu’il était en août, cela ne veut pas dire son mal du tout ou que nous ne pouvions pas voir un retour à la révolte massive dans un avenir proche. Qu’il y ait maintenant un précédent pour une attitude de confrontation publique chaque fois que la police tue quelqu’un est un changement spectaculaire de ces dernières années. Un autre aspect intéressant de ce qui se passe c’est que les gens tirent sur la police (dans des régions isolées, les circonstances individuelles) plus souvent que la normale. Il met certainement les flics sur la défensive, mais il s’intensifie également des tensions et a le potentiel d’entraîner des décès tragiques. “

Irlande, Dublin: grande manifestation contre compteurs de l’eau et le ministre de la soif  

10/10/14:

Nigeria, Lagos:  importante manifestation de prison contre le gouverneur; 5 prisonniers évadés tués “…   “… cinq détenus de la prison qui a réussi à s’échapper à travers la clôture ont été tués …. les détenus lésés commencent à agiter contre la façon dont le contrôleur adjoint à aller géré leurs affaires. Ils l’auraient accusé d’être arrogant. On a appris que pendant le processus, les détenus ont commencé à lapider leurs hauts fonctionnaires, conduisant à pandémonium dans et autour de la prison. Des témoins oculaires ont dit qu’ils ont également tenu une partie de l’fonctionnaires en otage avant de se lancer sur la destruction de certains bureaux à l’intérieur de la prison, y compris celle du gardien chef qui a été pillé et rasé vers le bas “. 

Chine, Hong Kong: 1000 renouvellent protestation après gouverneurs se détachent des pourparlers

Canada, Vancouver:  10 personnes qui manifestaient solidarité avec le week-end de résistance  du Ferguson forcent les flics de fermer le consulat américain

10/9/14:

États-Unis, Saint-Louis: 2e nuit d’affrontements avec les flics “”Tout au long de la nuit de jeudi et dans les premières heures d’hier autant que 400 manifestants éparpillées sur plusieurs pâtés de maisons au sud de St Louis, en criant et en chantant sur ​​des policiers, dont beaucoup étaient des vêtus de tenues anti-émeute “.    Excellente déclarations de témoins oculaires ici.

US flag burning

“”Certains manifestants à Saint-Louis ont brûlé un drapeau américain, jeudi soir, avec un militant dire USA Today,« Ce n’est pas notre drapeau. Nos enfants sont tués dans la rue. Cet indicateur ne couvre pas les personnes noires ou brunes … ” ici ) …et il n’est pas du côté de la plupart des Blancs, bien sûr ….. …..

Las Vegas: 4  manifestants  syndicaux arrêtés 

France, Lyon: flics entouré par la foule en colère après 2 personnes sans-abri sont arrêtés; voiture de police endommagée, les occupants blessés, des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc….

Italie, Milan: émeutes contre Merkel, pendant que le taux de chômage italien    deviens 44%

10/8/14:

Afrique du Sud, Pretoria: les commerçants informels et les flics s’affrontent pendant que des flics les harcèlent “…”… environ 50 colporteurs ont bombardé la police de métro avec des pierres lors d’une inspection de routine à midi.” Deux de nos véhicules ont été endommagés. “… …Johannesburg: les manifestants deviennent” violent et perturbateur “quand les flics approchent”….Tongaat: fureur sur les décès de trois jeunes hommes qui tentent de reconnecter l’électricité “balles en caoutchouc et des canons à eau ont dû être utilisés pour disperser une foule 1 000 hommes qui avaient été exigeante pour voir le maire. Ils sont réunis à l’hôtel de ville à environ 8 heures mercredi matin, après un déchaînement de violence qui ont quitté poubelles renversées et ordures qui jonchent le principal route . Un policier à la scène décrit la scène comme “Tongaat brûlant”, une autre source a déclaré que plus de 50 poubelles municipales avaient été brûlés …. Un résident a dit qu’elle n’avait jamais vu résidents Emona si en colère avant. dit-elle en marchant vers le centre de la ville, les manifestants avaient détruit toutes les cases de l’électricité le long de leur chemin”

Colombie, Bolivar: les parents bloquent des routes, l’utilisation des bâtons et des pierres contre l’armée, dans une manif exigeant des explications pour les mauvais symptômes post-vaccinaux de leurs enfants  

Royaume-Uni, Somerset: 100s des agriculteurs bloquent    supermarché  

États-Unis, St Louis: voitures de police endommagées par les manifestants après un flic tue un autre adolescent noir; aucune arrestations (plus  ici et ici)

10/7/14:

France, Toulouse:  flics lapidé à nouveau    (lien français)

République dominicaine, Bonao: émeutes dans différentes parties de la ville après flics tuent jeune de  15 ans en train de regarder  manifestations sur l’approvisionnement en électricité 

Afrique du Sud, Limpopo: attaque incendiaire sur la maison de chef qui a autorisé le dynamitage; équipements de la société mienne saccagé 

Irlande, Co. Dublin: 2 travailleurs occupent  grue de chantier pour protester contre les salaires et les conditions

10/6/14:

États-Unis, Saint-Louis: les spectateurs de baseball pro-flics débiles en conflit avec manifestants principalement noirs pour portester contre le meutre  de Mike BrownOhio: les étudiants et les autres occupent poste de police pour protester contre un autre flic  qui a assassiné un jeune noir 

class war cardinals

 guerre de classe

v.

les fans de l’équipe de baseball pour St.Louis (les “Cardinals”)

cardinals log st louis

Inde, Bihar: partie de l’Aïd se transforme en émeute confrontant les flics; 6 véhicules brûlés, véhicule de pelle municipal saccagé, les flics ont attaqué avec des briques et des pierres

Afrique du Sud, Johannesburg: les manifestants des “habitations informelles” brûlent bureau de la gare et cassent les vitres – gardes de sécurité tuent un manifestant, les flics lancent des balles en caoutchouc etc.….société du rail condamne le vandalisme, ignore le meutre, pendant que un 2ième bâtiment brûle: ordinateurs, etc, volés; estimation de 6.5m rands de dégats …plus ici

Israel, Haifa:  grève sauvage inattendu des travailleurs portuaires 

Chine, Hong Kong: pendant que le mouvement prépare (possiblement) pour une répression massive, des merdes divers se présentent des contradictions valides dans le mouvement  “”Charles Powell, qui a servi comme secrétaire privé au premier ministre britannique Margaret Thatcher quand la Grande-Bretagne a décidé de revenir à Hong Kong Chine, a dit … “la position sur les élections a été clair depuis que la loi a été publiée en 1991 et je ne crois pas un seul instant que les Chinois vont changer cette position de base … Hong Kong a toujours fait partie de la Chine … nous avons loué pendant un certain temps et nous n’avons pas introduit la démocratie, “ministre des Affaires étrangères … Kasiviswanathan Shanmugam de Singapour a dit … Ils ont délibérément ignoré un fait que Hong Kong n’a jamais mis en place un système démocratique sous la domination britannique pour certains 150 ans, at-il dit, ajoutant que le plan de Pékin a accordé Hong Kong espace beaucoup plus démocratique que ce que les Hongkongais obtenu à l’époque de la domination britannique de Hong Kong …. Jeff Bader, qui a couru premier terme de la politique de la Maison Blanche Asie de l’Est d’Obama, a dit au Washington post que pour Pékin, il n’y a pas place pour un compromis sur des questions telles que la stabilité chinoise et la direction du Parti communiste chinois. Il a également mentionné que des millions de Hongkongais ne seront pas soutenir ou tolérer la manifestation qui broie la ville pour mettre fin à jours.Le impact négatif de Occupy centrale comprend un peu de la fuite des cerveaux, Bader prédit. ” Tout cela est une autre façon de dire que si les mouvements de changer les choses pour établir des liens avec d’autres prolétaires et de développer un anti-capitaliste perspective expliciltly mondiale de la lutte des classes, ils seront vaincus de toute façon et auront peine beaucoup à apprendre de cette défaite. mouvements Sans doute qui font faire des liens avec d’autres prolétaires et développer un anti-capitaliste perspective expliciltly mondiale de la lutte des classes sera écrasé, mais ils savoir beaucoup plus, et de développer de beaucoup plus de possibilités de solidarité mondiale, à la fois de ce qui pourrait aider les mouvements futurs. Malheureusement, au cours des 5 prochaine ou 10 années, les gens vont devoir apprendre à partir des forces et weakenesses des mouvements sociaux précédents pour changer le monde couvrant 200 ans, et à développer les réseaux de solidarité de plus en plus réprimée par le développement post-WWll du spectacle, simplement pour arriver à la banalité. Jouer le bon citoyen, comme dans la censure des slogans prolétariens de base ci-dessous, ne sera guère aimer ces manifestants à leurs alliés potentiels.

[traduction automatique]

fuck-the-police-or-not hkmanifestants effacent le graffiti, parce qu’ils pensent que le sexe avec les flics est pervers

5/10/14:

États-Unis, Saint-Louis: libéraux de «les vies des Blacks comptent”  perturbent concert en chantant «requiem pour Mike Brown”, qui est réagi avec l’indifférence, indignation occasionnelle et quelques applaudissements polis par des gens d’haute moyenne classe de Saint-Louis… 

4/10/14:

Mexique, Guerrero: les parents d’élèves disparus jetent des cocktails molotov à la résidence officielle du gouverneur, et renverser un véhicule en face d’elle en réponse à un manque d’information sur les charniers

Espagne, Madrid: flics craquent têtes dans la répression brutale de manifestation anti-monarchie 

10/3/14:

Royaume-Uni, Kent: rapport  d’une grande émeute dans une prison; maton poignardé

Chine, Hong Kong: long texte intéressant 

10/2/14:

Afrique du Sud, Johannesburg: locataires assiègent un cité avec 266 appartements après  2 émeutes contre loyer élevé pendant le mois passé 

Turquie, Istanbul: “Initiative des femmes contre la guerre” tente de bloquer le pont du Bosphore en signe de protestation qui semble être contre les deux côtés dans ce conflit brutal

Brésil, Rio: rapport manque de clarté à propos de protester contre les meurtres de deux jeunes; bus brûlé  “15  mineurs ont obtenu tous les passagers de l’autobus et ont mis le feu..” 

brazil burnt bus

Mexique, Acapulco: 1000 bloquent la route principale pour protester contre les étudiants étant disparu presque certainement par   la collaboration entre des flics et un  cartel de la drogue (voir l’article du 27/9/14 ci-dessous) …Oaxaca: manif sur le 46e anniversaire de massacre; anarchistes de black block  brisent les fenêtres des palais du gouvernement, distributeur automatique de billets, des bureaux de la compagnie d’électricité, des commerces et des véhicules; dirigeant syndical les dénonce comme des provocateurs du parti de gouvernement, pendant que  59 d’entre eux sont arrêtés 

Italie, Naples: les manifestants contre la Banque centrale européenne sont attaqués par des policiers anti-émeutes

États-Unis, Saint-Louis: plusieurs arrestations de manifestants en Ferguson pour faire du bruit après 23 heurespendant que illusions dans le système électoral semble être à la hausse 

1/10/14:

Haiti, Petit Goâve: routes bloquées, pneus enflammés, des barricades, brûlé des véhicules officiels, les écoles fermes et l’économie paralysée  … même si l’opposition officielle participe également à ceci: “Une voiture officielle, Nissan Patrol, de Port-au-Prince qui se passait dans le sud ayant à bord d’un directeur de l’EDH et une moto ont été interceptés et brûlé par les partisans de l’opposition sur la route nationale # 2, bloc André Dicette, une zone deviennent inaccessibles lorsque des barricades et des pneus enflammés ont été érigées hier. Les occupants du véhicule ont dû trouver refuge dans le sous-commissariat de Petit-Goâve situé à Borne Soldat, avant de revenir à Grand-Goâve, parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité, même dans avec d’agents de police … en outre, une délégation de la police qui est allé au sud du pays pour assister à une cérémonie a été forcé d’entrer rapidement au poste de police central afin d’obtenir de l’aide … avant de retourner à leur destination. “

Chile, Temuco: affrontements avec les flics après meutre d’un gars de 32 ans (vidéo en espagnol)

Bolivie, Cochabamba: les villageois en colère a cause de flic meurtre d’un homme de  22 ans,  prennent 16 troupes, deux flics et inspecteur des impôts en otage après avoir brûlé une voiture de flic 

Colombie, Cundinamarca: affrontements entre étudiants et policiers anti-émeute (émission de radio en espagnol)

septembre  2014

SS165CL

30/9/14:

États-Unis, Colorado: élèves de 12 à 15 ans crient “Ne censurez pas l’histoire” pendant qu’ils font grève ​​des classes “…… déclenchée par la proposition de la commission de cinq membres pour modifier des éléments de pointe des cours d’histoire de placement du district . Les changements proposés découragent la désobéissance civile et de promouvoir les avantages du système de la libre entreprise, ainsi que des “aspects positifs des États-Unis et de son patrimoine», a déclaré membre du conseil Julie Williams la semaine dernière. ” (en partie, celui-ci est catalyse par ce que parait comme  grève sauvage fait par les profs 12 jours auparavant )

Colombie, Cucuta: les commerçants informels brûlent des voitures et  endommagent le pont frontalier avec le Venezuela dans la résistance au flic répression de la contrebande

Grèce, Halandri: démolition prévue pour   camp de Roms que a existé depuis 40 ans reportée en raison de l’émeute

29/9/14:

Maroc,   Dakhla: flics lancent des gaz lacrymogènes contre protestation contre la mort du prisonnier politique 

Grèce, Halandri (près d’Athènes): émeute à campement rom parce que les flics anti-émeute se déplacent pour le démolir; route principale au capital bloqué

Chine, Hong Kong: plus des écoles secondaires sortent en grève pendant une vallée de gaz lacrymogène enveloppe la villeétudiants accusent “occupy central” de détourner leur mouvement

HK be realistic

Alors que ce n’est pas mai ’68, le vieux slogan est pertinent – mais non pertinente (jusqu’à présent) à la situation actuelle à Hong Kong. Le slogan utilisé, il est clairement contredite par une demande ennuyeusement possible soumis à la notion de ce qui est réaliste pour nos maîtres – une demande pour quelque chose capitalisme pourrait accorder, certes avec une résolution potentiellement explosive des conflits d’intérêts en cours au sein et entre les différents camps capitalistes : une forme plus «démocratique» bourgeoise électorale que celle proposée par l’alliance actuelle de l’élite de Hong Kong avec le CP bureaucratie du continent.

Il est clair que le conflit entre les intérêts pro-américains et celles des   bureaucrates du  Parti Communiste   consiste à les évaluer le danger des choses devenant hors de leur contrôle. Dans la mesure où ce qui se passe là-bas est une préoccupation pour ceux qui veulent une opposition indépendante mondiale, il est évidemment intéressant d’essayer de regarder derrière la façade spectaculaire des intérêts opposés et essayer de découvrir ce que se passe. Par exemple, consultez ce rapport pro-bureaucratie méprisante ici, qui mentionne néanmoins quelques contradictions pertinents. Voir aussi ici: “Occupy Central  et les pan-démocrates sont intervenus dans le but de veiller à ce que les manifestations restent limitées à la demande étroit pour ouvrir des élections directeurs généraux Ils représentent les couches de l’élite des affaires et les classes moyennes supérieures qui craignent que Hong Kong de position en tant que centre financier asiatique majeur et leurs propres intérêts sera compromise par le contrôle de Pékin sur l’ancienne colonie britannique …. dans le cadre de son «pivot vers l’Asie», l’administration Obama a signalé qu’il avait l’intention d’intensifier la pression sur “droits de l’homme “à Hong Kong avec la nomination de l’année dernière de vétéran diplomatique Clifford Hart que le nouveau consul des États-Unis. dans ses premières déclarations publiques, … Il existe des liens étroits entre sans aucun doute les États-Unis et sections du Mouvement Occupy et les pan-démocrates e-mails …. fuite entre éminent magnat des médias Jimmy Lai et son premier adjoint Marc Simon a révélé qu’il avait fourni des fonds pour le mouvement Occupy et plusieurs pan-démocrates. Simon, un ancien analyste de la marine américaine, avait été à la tête de la Hong Kong branche de Republicans Abroad et organisé des rencontres avec des personnalités américaines. En mai, Lai aurait rencontré des néo-conservateurs de premier plan et ancien secrétaire adjoint à la Défense Paul Wolfowitz. Dans le même temps, le mouvement Occupy et pan-démocrates craignent que les manifestations ne deviennent le centre pour les demandes sociales plus larges de la classe ouvrière. Le fossé social entre les riches et les pauvres à Hong Kong est particulièrement marquée. Une petite élite riche de milliardaires et multi-millionnaires vit dans le luxe tandis qu’un cinquième de la population de Hong Kong est en dessous du seuil de pauvreté. Impôt sur le revenu et les taux d’imposition des sociétés sont parmi les plus bas au monde. …des mesures de protection sociale sont pratiquement inexistants …. en larmes fondateur du mouvement Occupy, Benny Tai, avait exprimé la crainte que “.La situation a été hors de contrôle” C’est la crainte   que toutes les sections de l’élite de pouvoir partage à Hong Kong – à la fois pro-Pékin et “pro-démocratique.”

Et celui-cisur les cabinets d’audit des Big Four comptables est intéressant: «Les cabinets d’audit, qui entre eux avaient un chiffre d’affaires l’an dernier de £ 66.3 milliards et emploient plus de 700.000 personnes dans le monde, rejoint la mêlée en plaçant annonces dans trois journaux de langue chinoise pour critiquer Occupy centrale, qui a suggéré qu’il mettra en scène un sit-in pour bloquer le trafic dans le quartier des affaires de Hong Kong dans le cadre de sa campagne. L’annonce dit: “nous annonçons que nous sommes opposés à ce mouvement, et craignons que «Occupy. central »aurait un impact négatif et durable sur la primauté du droit, la société et l’économie de Hong Kong. Nous espérons que les désaccords peuvent être résolus par la négociation et le dialogue à la place.”

  Alors que cette manifestation d’intérêts capitalistes  implique une crainte que l’Etat pourrait provoquer un opposition excessive en étant trop lourde: «Ce qui est pire pour les grandes entreprises à Hong Kong: les manifestations de rue, ou le gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants C’est la question inconfortable confrontant maintenant la communauté des affaires “button-down” de Hong Kong, qui a co-existé relativement pacifiquement avec le Parti communiste des seigneurs de la ville depuis la rétrocession à la Chine en 1997 …. pour l’instant, les manifestations sont un inconvénient, mais ils sont certainement pas suffisant pour forcer une société occidentale majeure – ou même une entreprise d’État chinoise -. de chercher un nouveau siège social, en particulier à une époque où la plupart des employés peuvent probablement fonctionner à partir de la maison indéfiniment. Des avantages politiques et financiers de Hong Kong sont trop grands pour être éclipsé par des arrêts de métro barricadées et les étudiants  bloquant des artères du centre-ville. Mais on ne peut pas en dire autant d’une ville qui répond aux manifestations pacifiques d’étudiants avec des gaz lacrymogènes …. la manipulation de Hong Kong des manifestations … suggère un gouvernement qui n’a pas la compétence pour faire ce que d’autres villes du monde font régulièrement: gérer pacifiquement une protestatiopn étudiante de la communauté d’affaires de protest. Si Hong Kong espère préserver ce qui est unique au sujet de leur ville …. ils ont besoin pour être tout aussi loquaces sur les conséquences négatives des attaques contre des étudiants non armés comme ils l’ont été sur les menaces de fermer le quartier central des affaires. Il est temps pour eux de réaffirmer la façon dont une ville d’affaires de classe mondiale devrait se comporter sous la contrainte ».

28/9/14:

Chine, Hong Kong: “Si aujourd’hui, je ne manifeste pas, je me déteste à l’avenir … Même si je reçois un casier judiciaire, il sera glorieuse.”

HK police van

États-Unis, Saint-Louis: un autre flic coup Ferguson est légèrement blessé; rapport affirme que deux tirs de flics ne sont pas liés aux protestations2 arrêté à la protestation pendant que les flics continuent à refuser d’arrêter le flic qui a tué Mike Brown appel de réformistes noir (“les vies des noirs sont importants”) pour 4 jour (Octobre 10e à 13e) de manifestations et des discussions à Ferguson ostensiblement dans le but de faire pression sur grand jury 

27/9/14:

Brésil, Amazonie: blocage de 4 jours  de la ligne de chemin de fer fini 

Canada, Ontario:  bref grève sauvage contre le licenciement d’un syndicaliste à l’usine de General Motors 

Algeria, Chlef: gendarmes en conflit avec les joueurs et les supporteurs après ils vont sur ​​terrain lors d’un match de football amateur 

Algeria gendarmes attacked football

Chine, Hong Kong: “Occupez centrale” replanifie  L’objectif implicite de ce mouvement, quel que soit son idéologie de la «demockracy”, est la dictature de la bourgeoisie (locale et multinationale) contre la dictature de la bureaucratie du Parti communiste chinois. Que l’élan va au-delà de ces choix (définis à l’extérieur) est faux, pour le moment, les spéculations largement futile. Mais il ya des signes que les choses sont – au moins un peu – de sortir du contrôle des activistes professionnels de “Occupy Central” (par exemple, la dernière intensification du conflit, avec la rupture dans le composé principal du gouvernement, et le boycott des classes de l’enseignement secondaire , a forcé “Occupy centrale” pour re-programmer leur occupation prévue de longue date). Néanmoins, s’il ya à pas sell-out ou la réorganisation de la misère actuelle ou pour le pire, les formes d’action indépendants doivent aussi développer un contenu indépendant, idées indépendantes qui conteste les idéologies qui font ces mouvements «respectable». Voir aussi “This Riot Is Not In Ferguson,it’s in Hong Kong” (“cette émeute n’est pas dans Ferguson, il est dans Hong Kong”) “La police a utilisé une force disproportionnée pour arrêter les actions légitimes des étudiants et qui doivent être condamnés”, a déclaré Benny Tai, l’un des trois principaux organisateurs de la pro démocratie mouvement Occupy centrale.” – ce qui implique que la force proportionnelle serait bien, être la force de ce type serait probablement prétendre qu’il utiliserait si l’évolution avait de le voir en charge des porcs.

26/9/14:

Afrique du Sud, Cape Town: grève postale à long cours provoque la fermeture de la plupart des centres postaux au milieu des incidents de violence et «intimidation» par la grèvistes – les travailleurs occasionnels/précaires 

Argentine, Buenos Aires: des habitants en colère attaquent commissariat local en raison de “l’insécurité” après jeune de 13 ans est tué par des voleurs TCeci est similaire à la motivation de la colère exprimée en Guinée (voir l’article du 22/9/14). Bien qu’il existe incereasing quantités de gens qui reconnaissent que les flics sont là pour protéger les relations dominants marchandisées sociales, la classe dirigeante et ses biens, ils ont encore une idée d’une force spécialisée protéger «gens ordinaires». Le soulèvement en Egypte en 2011 a également impliqué une attaque radicale à peine connue  sur cette notion de maintien de l’ordre – à Thala: “Thala, une ville sans police, sans une municipalité, géré par les gens … une ville avec une tradition révolutionnaire, a résisté et gagné. Aujourd’hui, il n’y a pas de police de la ville. Les jeunes se relaient pour faire face à la sécurité …. Après la mort de Marouan, ses amis ont été consommés par la colère. L’un d’eux, a rempli sa moto à l’essence, il a mis le feu et s’est écrasé dans le poste de police, provoquant un incendie qui a forcé la police à quitter la ville. Le 17 Février, Nemri Bassem, un ingénieur en mécanique au chômage depuis 2004, occupait le poste de police et y est resté, exigeant son droit au travail. Nemri … n’est pas le seul. Beaucoup de jeunes se joignent à lui pour ses heures au poste de police, qui a aujourd’hui été transformé en un endroit où vous pouvez écouter de la musique, jouer aux cartes et parler de révolution. “

Chine, Hong Kong: développement intéressant, revendication ennuyeuse, pendant que des élèves de 12 ans boycottent des classes  (plus ici et ici

Venezuela, Valles del Tuy: 100s des travailleurs occupent 2 usines abandonnées par la fuite du  capital 

Inde, New Delhi: les parents en conflit avec les flics, jetent des pierres à l’école, bloquent la route, etc, après pudeur de la jeune fille, affirmant que les gendarmes ont protegé la directrice de l’école l

9/25/14:

États-Unis, St-Louis: affrontements avec les flics Ferguson comme premier flic Jackson s’excuse pour Brown tuer tandis que ses flics du camp près de protestation  …plus iciici et ici“Jackson étaient sortis pour répondre aux questions des manifestants et marchait avec eux, quand un .. bagarre a éclaté. Selon les manifestants, qui s’en est pris à des fonctionnaires sur les médias sociaux, la police a attaqué les manifestants pacifiques … “Si vous n’êtes pas démissionnez ce soir, rentrez à la maison,” un homme sur un porte-voix, dit à Jackson ”  Ici“je ne pense pas qu’il marchait avec les manifestants plus de 30 secondes avant l’arrivée des policiers anti-émeute dans la foule qui ont tenté de se rapprocher de lui et le protéger”, a déclaré French, un Saint-Louis représentant élu qui a suivi des manifestations depuis le mort de 9 août  et qui supporte les appels à la démission de Michael Jackson “il suffit de les être là en train de pousser les gens que  des trucs commencent -. c’est une erreur de lecture complète de la situation. Sa présence très agité la foule.” Il est clair, comme toujours, il y a ceux qui espèrent faire avancer leurs carrières politiques en récupérant la colère en un simple changement de personnel au sommet, tout comme il y a ceux qui seraient satisfaits temporairement par un simple changement de ceux qui rendent le monde misérable. Heureusement, il y a aussi un nombre croissant de personnes qui ne seront jamais satisfaits jusqu’à   il y a un changement irréversible de la perspective, une société fondée sur les besoins et les désirs de la communauté des individus, les personnes qui continueront à trouver les maillons faibles de contrôle social hiérarchique, quelle que soit l’apparence de changement cette société jugera nécessaire  pour contrôler les explosions de colère.

Inde, Bhubaneswar: vendeurs illégaux cassent propriétés de  municipalité pour protester contre la démolition de kiosques

Chili, Puente Alto: émeute dans une prison 

France, La Réunion:  incendie criminel de la section de l’hôtel de ville dans le quartier du Chaudron (pour des informations sur les émeutes ici en 2013, consultez ici) (liens en français)

24/9/14:

États-Unis, Milwaukee: les manifestants contre un meurtre d’un autre mec noir fait par un flic  bloquent les routes  aux heures de pointe; aucune arrestation   Alors que dans la plupart des endroits ce n’est rien de plus, aux États-Unis, c’est une grosse affaire. “Dontre Hamilton était  schizophrène homme noir de 31 ans qui faisait la sieste dans un parc au milieu de la journée avril dernier, quand un agent de police le harcelait et lui a tiré 14 fois de le laisser mort. Inutile de dire que cet officier est encore sur la force. Nous avons pris notre protestation à la mairie pour exiger une reponse aux nos  questions au maire au sujet  de la violence de la police. Inutile de dire, “il n’était pas là.” Environ 30 d’entre nous alors ont bloqué les principaux carrefours du centre-ville aux heures de pointe pour les prochains deux heures, à un moment bloquant une autoroute bretelle de sortie et faisant un blocage jusqu’à l’autoroute. Chantant le nome de  Dontre Hamilton et «troubles civils» aux policiers tout en bloquant la circulation semblait de créer beaucoup du travail pour la police, car personne n’a été arrêté. “ (d’ ici)

Finlande, Helsinki: rapport anarchiste de grève sauvage de bus  

France, La Réunion: une autre petite émeute dans la zone Chaudron; bureau de billet de bus brûlé 

23/9/14:

France, La Réunion: émeutiers chômeurs attaque flics etc (vidéo)  (en francais) “Soirée de tensions hier soir dans le quartier du Chaudron. Quatre fourgons de policiers de la Compagnie départementale d’intervention ont été mobilisés afin de rétablir le calme. Des affrontements ont éclaté entre jeunes et policiers : jets de galets, gaz lacrymogène, poubelles en flammes… Le quartier a été secoué par ces actes de vandalisme mais aucun blessé n’est à déplorer.La colère gronde dans le quartier du Chaudron et la nuit dernière, plusieurs dizaines de jeunes ont décidé de descendre dans la rue pour exprimer leur colère. Après plusieurs départs de feux de poubelles en début de soirée – vers 19h30 -, la tension est montée d’un cran aux alentours de 22 heures (cf Linfo.re”Affrontements entre jeunes et policiers au Chaurdon“)….Une fois encore, la colère des jeunes sans emploi se fait sentir depuis plusieurs jours sur le département. Après les manifestations qui ont secoué Sainte-Clotilde en début de semaine, c’est le quartier du Chaudron qui a été secoué par des actes de vandalisme la nuit dernière. Un véritable malaise social se fait sentir : un Réunionnais sur trois est sans emploi sur l’île…….”  Voir aussi ici “La colère des jeunes sans emploi se fait sentir depuis plusieurs jours sur le département. Hier et cet après-midi, les tensions étaient palpables au Moufia à Sainte-Clotilde et plus précisément aux abords de la cité des Alamandas où plusieurs individus ont perturbé la circulation lundi 22 septembre pour faire entendre leurs revendications, trouver un emploi.Si la tension s’est apaisée à Sainte-Clotilde, des incidents ont éclaté ce soir dans le quartier du Chaudron. Une trentaine de jeunes ont décidé de descendre dans la rue pour crier leur colère. Des poubelles ont été incendiées et les sapeurs-pompiers ont essuyé des jets de galets.Le calme est ensuite revenu mais vers 22 heures, ce sont les représentants des forces de l’ordre qui ont à leur tour été visés par des jets de galets. … Des poubelles en flammes étaient éparpillées au milieu de la chaussée au niveau du Mail du Chaudron mais aussi à proximité du magasin Jumobo Score… Cagoulés et armés et cailloux, les manifestants ont enchaîné les provocations face aux policiers. Visés par toutes sortes de projectiles et plus particulièrement de gros galets, les hommes de la CDI ont finalement répliqué avec des grenades lacrymogènes.” 

États-Unis, Saint-Louis: “foule indisciplinée” attaque flics avec des roches, pille magasin, attaque les voitures   de police, lance molotov au camion de la mairie, tirs aux  flics, etc après  une partie du mémorial de Mike Brown est brûlé  (vidéo iciUn ami écrit: «J’ai pensé que vous pourriez vouloir savoir le mémorial de Mike Brown a brûlé hier, incendie criminel ou une bougie errant qui sait. bon flic Johnson est arrivé avec les pasteurs plus tard et nouvelles dit que les gens crachent sur ​​les pasteurs et a déclaré aux médias de quitter parce qu’ils se trouvent. Ensuite, certains enfants ont fait irruption dans un magasin de beauté sur la rue principale dans la nuit. beaucoup de flics ont répondu. Foule de 150 ou ainsi recueillies crier à la police. Malgré beaucoup de types de casques bleus de militants noir, les gens ont jeté des pierres sur les policiers qui ont ensuite chassés de nouveau dans les rues latérales. ils ont dit les gens ont tiré leurs fusils en trop:.. / plus tard sur certains bâtiments dans la partie pittoresque de ferguson a été mis le feu avec de l’essence qu’ils disent c’était peut-être un musée, je ne suis pas sûr Et ils ont dit le lot où fourrière de la police. voitures a tenté de mettre sur le feu avec des cocktails Molotov nuit Occupé gens sautent encore sur toute provocation à redémarrer les choses“…manifestation   dans une autre banlieue de Saint-Louis après femme meurt en garde à vue Louisiana: femme de 65 ans arrêté pour incitation à l’émeute après flics tirent un gars de 14 ans

Sénégal, Dakar: les étudiants font émeute en raison de 10 mois de retard de paiement de prêts

Afrique du Sud, Gauteng: route principale bloqué avec des pierres pendant 7 heures….Eastern Cape: bâtiments municipaux incendiés dans la protestation de livraisons de services   (plus ici)

22/9/14:

Guinea, Coyah: angry residents attack gendarmes, kill gang member, for fear that they’d protect bandits who killed woman “”If we take a bandit, we will kill him because the security forces are doing nothing to secure us here. Instead, as soon as they arrest a bandit, a few days later they release him and he becomes a danger again,” warned one of the kids.” (from here)

France, Mayotte (small island off east coast of Africa, belonging to France): football fans attack each other, then turn on cops At Kawéni yesterday morning, groups of Majicavo young people, armed with clubs, sticks and also chombos and Molotov cocktails harassed the police. The clashes were violent, police vehicles were damaged. The violence began Saturday after a scuffle … At the final whistle, young fans … reportedly attacked Kawéni players  provoking violent fights. According to police, the clashes   injured two people, one being hit by  a sword while the second victim was hit with a bottle. …Officials from the BAC (anti-crime brigade) were stoned near Jumbo. Then fifty youths blocked traffic first by the  SNIE supermarket  then at the Mega roundabout.… Many vehicles were damaged….From Koropa to Kawéni, the ground was strewn with overturned trash cans and debris, sometimes burning.”

9/22/14:

Afrique du Sud, Grabouw: diverses associations, des intérêts politiques et économiques, l’église, etc annoncent un plan pour dompter les explosions sociales indépendantes de ces représentants ” Plus de 50 personnes représentant la municipalité, les manifestants, la police, les organismes communautaires et le Taxi Association Grabouw réuni depuis plus de quatre heures au poste de police Grabouw le vendredi. Cela a été suivi par la réunion de lundi dans les bureaux municipaux Grabouw dans Pineview pour s’entendre sur la déclaration commune …. la semaine dernière, l’accès à l’autoroute N2 a été bloqué pendant trois jours et il y avait d’importants dommages à la propriété privée et publique. travailleurs ont été intimidés et les entreprises locales fermé. Douze écoles de la région ont été fermées au milieu des examens matricielles préliminaires et plus de 5000 élèves ont été renvoyés chez eux. membre du comité GCO et le Congrès national africain partisan Zwaï Bhangazana dit qu’il n’était pas satisfait du résultat des réunions. Selon lui, les gens qui ont manifesté la semaine dernière étaient fatigués de tous les forums en cours de création …. Bhangazana était la dernière personne à répondre à une foule de plus de 1000 manifestants sur jeudi de la semaine dernière avant de se disperser. Il a joué un rôle important pour rétablir le calme et était également l’un des représentants les plus virulents et en colère à la réunion de vendredi “

On peut bien deviner que la voix dissidente par un partisan du parti au pouvoir capable de rétablir le calme après quelques protestations de prestation de services de plus en plus en colère, est “dissident” pour la simple raison de maintenir la crédibilité de ceux qu’il est capable de calmer. Il est clair que quelqu’un capable de jouer deux côtés à la fois. Ce qui suit, à partir de SK en Afrique du Sud, présente quelques-unes des utilisations stratégiques et les contradictions de choses telles que la lapidation autobus de transport publics, etc Il a été écrit en partie en réponse à me poser cette question: “Je me demandais à propos de la lapidation constante de voitures et de bus .. aux manifestations de prestation de services Mokonyane dans le texte Azikwelwa parle de lapidation de bus précédents, et leur absence dans le boycott des 57 bus je ne sais pas si c’est juste un signe d’aggravation désespoir – qui tentent désespérément d’attirer l’attention d’une persistance intenable situation ou un signe de la décomposition de toute identité prolétarienne et la reconnaissance mutuelle ou qu’il en fait contribue à la situation … ou une combinaison de tous ces éléments et plus toutes les idées sur ça?”:

“Lapidation de trafic lors de manifestations SA me semble une tactique simple pour laquelle les gens ont recours quand ils ne peuvent pas les routes de blocus par d’autres moyens. Comme telle, elle est une expression de faiblesse, mais pas nécessairement de désespoir. Même quand il ya un nombre suffisant de défendre barricades contre un assaut initial des forces de l’ordre d’un tel moyen de défense ne peut guère s’attendre à résister à l’offensive renouvelé une fois des renforts de police sont appelés dans l’organisation sans d’autres formes de stratégies – par exemple un. impliquant l’utilisation systématique de retraite tactique pour continue regrouper, ériger de nouveaux barrages sur la même ligne et les défendre aussi longtemps que tenable jusqu’à ce qu’un nouveau recul est nécessaire, tous ce qui nécessiterait un niveau significativement plus élevé de coordination que ce qui a été montré jusqu’à présent – la lapidation des véhicules est un tout à fait compréhensible, mais guère très réussie, la méthode utilisée par les manifestants d’atteindre des fins pratiques très simples. comme tel, je ne pense pas qu’il y ait besoin de lire des signes de décomposition prolétarienne en elle en se référant à des mouvements anciens dont les objectifs, les méthodes et les conditions sont très différent de ce qui se passe actuellement. Il convient de noter que, même si un boycott des bus pourrait réussir à tirer dans tous les membres d’une communauté géographiquement limité pour atteindre ses objectifs, ce n’est tout simplement pas possible pour un barrage routier, car il n’y a pas de communauté spatialement cohérente analogue se trouve parmi TOUS usagers de la route en particulier qui pourrait être mobilisé de manière similaire par une «identité prolétarienne» ou quoi que ce soit d’autre. En ce qui concerne le désespoir, c’est bien sûr un facteur majeur derrière les manifestations en tant que telles. Le raisonnement derrière pourquoi ces manifestations adoptent cette tactique particulière de véhicules de lapidation et les barricades, ils forment un substitut, cependant, peut être compris on peut le voir dans les Points texte Choke, qui mappés les noeuds à fort trafic et des lignes à travers laquelle la majorité des produits circulent dans l’est des Etats-Unis. Notant l’existence de seulement sept de ces lignes passant par les ports au reste du pays, et ces dernières blocus d’une telle ligne au Canada par une poignée d’activistes amérindiens, les auteurs ont demandé:

  «Si une action menée par un groupe relativement restreint de personnes (infinitésimale par rapport aux milliers présents au moment du Novembre 2nd arrêt du port d’Oakland [suite à la répression de 2011 mouvement Occupy]) pourrait mettre un terme à la classe I principale voie exploité par CN [le Canadian National Railway Company] pour quelques heures, ce qui pourrait émerger si les blocages de lignes de chemin de fer intermodal est devenu une tactique diffusé et mis en œuvre de la même manière professions plaza ont été diffusés à l’échelle mondiale en 2011-2012? (Choke Points: Cartographier un anticapitaliste contre-Logistique en Californie; Degenerate Communism)

choke points

Ces questions valent bien poser compte tenu du fait que les barrages routiers sont devenus largement diffusé au moins à l’échelle nationale en Afrique du Sud au cours des luttes des années 1970/80 ainsi que celles d’aujourd’hui; des mesures similaires ont été prises en 1997 – mouvement de piqueteros argentins 2001; et les deux barrages routiers et ferroviaires ont été tactiques déployés à l’échelle nationale dans le mouvement de 2006 contre le CPE en France ainsi que la révolte récente à Langa, Le Cap, dans lequel tous les axes routiers et ferroviaires dans et hors du canton ont été bloqués pour la jour.

Ce dernier est une manifestation locale de la façon dont la grève générale prend aujourd’hui de plus en plus la forme non pas d’un retrait volontaire du travail au point de production », mais plutôt comme des masses de gens qui travaillent dans des lieux non syndiqués, qui sont sans emploi ou sous-employés ou précaire dans d’une façon ou d’une autre, convergent sur ​​les goulots d’étranglement de flux de capitaux … dans une telle situation, disent les participants de la Commune d’Oakland dans le texte très stimulant Blockading the Port is Only the First of Many Last Resorts, “le piquet volant, à l’origine conçu comme un instrument secondaire de la solidarité, devient le principal mécanisme de la grève. Si le capital postindustrielle se concentre sur les voies maritimes et les routes, les rues et le centre commercial, met l’accent sur ​​l’accélération et la volatilisation de ses flux réseau, puis ses antagonistes devront également être mobile et multiple. En Novembre 2010, lors de la grève générale française, nous avons vu comment piquets deux douzaines de vol pourraient effectivement apporter une ville de millions à l’arrêt. Ces barrages mobiles sont la technique pour un âge et le lieu où la production a été délocalisée, un âge où la plupart d’entre nous travaillent, si nous travaillons à tous, dans les petites et les lieux de travail non syndiqués consacrés au transport, la distribution, l’administration et la vente de biens produite ailleurs.” L’arrêt de travail produit par la révolte, qui était en fait un général-grève locale comme la grande majorité des habitants de Langa a travaillé ailleurs, a été imposée par les chômeurs, à temps partiel et les jeunes travailleurs précaires qui bloquait les routes et les lignes de chemin de fer du canton . 

 ‘Choke Points’ («Points d’étranglement») détaille également les possibilités de blocages de gares de triage intermodal et les entrepôts de fret aérien, concluant que le premier serait rendu caduc par le blocus succès de lignes de chemin de fer et le dernier insignifiante à force de le relativement faible nombre de produits en cause – pas pour parler de la difficulté présentée par beaucoup renforcement de la sécurité autour de tous les transports aériens! Une autre possibilité n’est pas mentionnée dans ce texte a été démontré par les manifestations 2000 au Royaume-Uni de carburant dans laquelle la semaine de blocus des principales raffineries de pétrole et les dépôts ont conduit à seulement 5% des livraisons de carburant normales étant faite, avec toutes les conséquences inévitables.

Blocus simultanées de ports, principaux chemins de fer, les autoroutes, les goulots d’étranglement de camions de fret, gares de triage, les entrepôts de fret aérien et de pétrole des raffineries ne perturberait pas seulement de manière significative la circulation de tout capital-marchandise, mais aussi à rude épreuve les capacités des forces de l’ordre à écraser ces actions en les forçant à étirer leurs troupes sur des endroits très dispersés en les privant ainsi de la possibilité de concentrer leur puissance offensive en un seul point. Les ressources policières sont déjà placées sous contrainte par la marée montante de protestation dans le pays. Un incident récent lors de la grève d’un chauffeur de taxi illustre combien il est difficile pour eux de contenir une action concertée, même au niveau actuel des opérations:

Le premier jour du printemps [Sam Fanto Note: 1er Septembre en Afrique du Sud] une série de révoltes germé tout au long de la périphérie de Cape Town. Dans les cantons de Nyanga, Gugulethu, Khayelitsha et Philippi, les chauffeurs de taxi ont incendié sept autobus, pneus brûlés, ont serré les rangs de taxi et bombardé des voitures qui passent avec des pierres. La violence a débordé sur la N2 et les autorités fermé un tronçon de l’autoroute et trafic détourné. Comme cela s’est produit avant, une section de résidants du canton a eu l’occasion de s’unir avec les pilotes dans leur mouvement de protestation, dans un moment important de la solidarité entre les luttes des travailleurs et ceux des habitants des townships.

Curieusement, les grèves antérieures de chauffeur de taxi, en 2009, étaient les plus récentes occasion avant pour ce qu’il s’est passé cette année. Il s’agit notamment de la combustion des véhicules municipaux par les grévistes et les habitants des townships de Port Elizabeth, au Cap et ailleurs: “dans la section Koweït de Khayelitsha, les chauffeurs de taxi et les résidents mis le feu à une voiture et une camionnette municipale» (iol.com), ainsi que le pillage – les principales cibles étant des sources de nourriture: en Nyanga, un pain chauffeur de camion de livraison a été tué et un autre camion (SAPA), “mettre le feu et a été plus tard pillé par des membres du public.” un certain nombre de magasins ont été pillés: “Certains résidents excités pourraient être vus courir dans les rues transportant des produits alimentaires pillés” (westcapenews.com)

Nyanga taxi-driver's strike

nettoyage de printemps: la grève chauffeur de taxi, Nyanga, Septembre 1 2014 

En Nelson Mandela Bay (Port Elizabeth) une grève sauvage des chauffeurs de taxi impliqué les routes barricader ainsi que la lapidation et l’essence bombardement de véhicules de police, les autobus et les bâtiments du gouvernement de la ville, à nouveau réalisée par les travailleurs et les prolétaires environnantes. (Port Elizabeth Herald) Dans le même rapport, un porte-parole de l’Etat a déclaré un aperçu général stupéfiant “Ces actes de violence ne font pas partie d’une société éprise de paix.” La grève a été marquée par sa participation des jeunes et la férocité de leurs attaques contre l’Etat autorité. Dans des scènes qui rappellent les soulèvements des années 70 & 80, divers bâtiments municipaux, dont deux cliniques et l’un des (ANC) dans les bureaux du parti au pouvoir auraient été brûlées.

En plus d’une contre-attaque contre un Etat qui depuis des années ont continué un assaut implacable contre eux, les jeunes prolétaires ont utilisé la grève comme une occasion de procéder à une critique pratique d’un paysage urbain dont le seul but était de la circulation des marchandises – y compris la marchandise qui crée tous les autres, le travail. Cette critique, né de l’ennui et l’occasion, semble être l’explication la plus raisonnable d’une situation où les camions de livraison étaient essence bombardé par des jeunes qui n’ont pas de lien avec les chauffeurs de taxi ou de leurs intérêts immédiats, et où les «gangs de jeunes ont été vus … lapidation les voitures. “(Le Port Elizabeth Herald) en temps de crise illusions sont dispersées comme des gaz lacrymogènes dans une rafale de vent. Disposition de l’Etat des transports publics a été ainsi révélé ne pas être un service social pour une communauté humaine, mais un service économique à la communauté du capital, tout comme la police ont été révélés pas en tant que gardiens des êtres humains, mais les gardes du corps (anticorps) de l’économie marchande, ses veines (routes), ses cellules sanguines (voitures), et son coeur (la production capitaliste).

Cela a été beaucoup admise par le porte-parole de la sécurité et de la sécurité provinciale Bobby Stevenson quand il a révélé que, à l’état, “la sécurité” ne signifie rien de plus que la prestation de conditions qui garantissent la libre circulation de la marchandise. Le suivant était tout ce qu’il avait à dire; nous voyons ici le sens de «la loi et l’ordre» dans cette société; voici sa justice, sa démocratie, sa liberté, sa morale:

“Une situation de non-droit ne peut pas être toléré dans une démocratie, et notre économie ne peut pas être pris en otage.” [Il] a dit qu’il avait écrit au commissaire provincial demandant que les membres de la police voyagent avec les navetteurs à bord des autobus équipés de radios. Les véhicules de police doit escorter les bus et les unités d’intervention rapide [devraient] être situés à des endroits stratégiques pour assurer la libre circulation des autobus et d’autres véhicules que veulent transmettre les travailleurs au travail ».

Les lecteurs attentifs remarqueront comment de plus en plus totalitaire de la «liberté» de cette démocratie tend à devenir (flics sur les autobus équipés de radios élevage travailleurs dans leurs enclos).

Quel est l’intérêt de la grève des taxis de cette année, plus particulièrement d’un incident impliquant celle-ci un camion de livraison, est la difficulté les autorités avaient en réprimant ceux dont les actions ont été marquées par l’audace et la colère. Le camion livrait des produits laitiers à Shoprite supermarché dans le canton de Mfuleni quand il a été attaqué. Selon des témoins oculaires du camion approchait un rond-point quand il a été lapidé, apparemment par des exploitants de taxis.

Les patrouilles de police de la zone rapidement dispersé la foule et a conseillé à l’opérateur de camion à garer le véhicule à proximité d’un poste de police par satellite dans le voisinage, sortant de la gare, avec seulement les deux officiers qui y sont stationnées sur une base régulière. Selon des témoins, la foule est revenu après le départ des policiers et ont enlevé la batterie du camion, couper ses fils et mettre le feu.

«Ils ont cassé l’ouvrir et les gens ont commencé à piller les yaourts, le lait et autres produits laitiers», a déclaré un témoin. La police de la station ne pouvaient rien faire pour arrêter le pillage comme ils étaient en infériorité numérique.(groundup.org.za; 2 Septembre 2014) 

Looted truck Mfuleni

Camion de livraison lors de la grève de chauffeur de taxi, Mfuleni 2014.

“Levez-vous, comme des lions après sommeil en nombre invanquisable!

  Secouez vos chaînes à la terre comme la rosée

qui dans le sommeil était tombé sur vous:

Vous êtes nombreux, ils sont peu  ! “

(Percy Bysshe Shelley)

*************** 

Ces moments, aussi importantes qu’elles soient, n’en sont pas moins à leurs propres contradictions, par exemple la foule mentalité de la foule qui a tenté d’attaquer le chauffeur de camion, un collaborateur qui les a fait aucun mal, même après qu’il a abandonné le véhicule. Le point est de ne pas ignorer la pauvreté continue de ces moments pour les éloge, mais d’identifier les tendances exprimées par ceux qui illustrent les ouvertures et les avenues possibles pour les étapes à venir le long de la route vers une vie sans cesse enrichi pour tous.

Lorsque les réseaux de circulation capital-marchandise sont perturbés, ils ouvrent l’espace pour de nouvelles formes d’action et de relation. Les rues sont transformées de les convoyeurs et meurtrières dans merveilleux salons de dialogue, de fête, festival, l’expression de soi, la protestation, l’organisation, la récupération. Le changement climatique rapide transforme ce qui est normalement un désert de béton dominé par des objets morts dans une prolifération fertile de possibilités grouillantes et les personnes ludique prenant leurs chances avec brio et gut-rage, poignées à la fois. Ainsi, un participant de mobilisations massives de l’an dernier au Brésil pourrait descendre dans la rue normalement réservés pour les machines et danser sur la musique des étrangers maintenant camaraderie normalement réservés et silencieux portant un signe que dit «Les villes sont pour les gens, pas les voitures.”

Il ya aussi des tactiques qui détournent des réseaux vers les extrémités radicales, avec une interruption produite comme un avantage secondaire. Par exemple, quand les enfants des townships autobus réquisitionnés pendant les soulèvements des années 1970/80 afin de transporter les gens à des assemblées de quartier et des réunions de masse, ou à les conduire dans les côtés des écoles et des usines. Comme pour les trains, que la révolution mexicaine était bien sûr célèbre pour, un exemple plus récent, c’est quand les membres de la Campagne Anti-Eviction parc Mandela ont pénétré dans des trains pour rejoindre les manifestations dans le centre-ville.

Le ci-dessus en aucun cas représente une sorte de stratagème ultime pour être universellement appliquée, une fois pour toutes, par des masses confier la tâche de mettre en œuvre les directives des autres. Ils sont tout simplement un aperçu destiné à démontrer quelques pistes d’action collective n’est pas encore prise, inspiré par ce qui a déjà été fait par ceux qui sont déterminés à changer leur propre vie. Les possibilités de subversion sont limitées par un peu plus de votre imagination, de l’audace, et la capacité organisationnelle “

20/9/14:

South Africa, Gauteng: Tshwane University of Technology campus closed down after 18 cars burnt in ongoing dispute between students and authorities (see also this and this )

Chile, Los Lagos: cops and security evict familes, then use water cannon to disperse protesters, who fought back with stones and other projectiles

19/9/14:

UK, Blackpool: 500 youths pelt cops with cans

France, Morlaix: agricultural farmer and workers burn down tax office, preventing firemen reaching it (video)

Kenya: most university students on strike over delays in government loans “Students in most public universities have gone on strike to protest the delay in the release of their loans by the government.   At the University of Nairobi, students have blocked University Way and adjacent roads, demanding the immediate release of the funds by the Higher Education Loans Board. Their counterparts from the Technical University of Kenya have also blocked Haille Sellasie Avenue over similar grievances. In Mombasa students from the Technical University are also on the rampage and have blocked roads in Tudor area.”clashes with cops, barricades, banks and shops closed for fear of looting

Bulgaria: miners in sit-in strike over unpaid wages

18/9/14:

Brazil, Sao Paulo: Homeless Workers’ Movement protest blocks main road with burning tyres etc. (videos and article in Portuguese)cops kill an illegal street seller in clash “…during the operation the officers were surrounded and some vendors tried to remove the bullet proof vest of one of the agents”

Sao Paulo HWM occupation

Homeless Workers Movement land occupation, which has been going since 6th September

Ecuador, Quito: clashes with cops on demo against labour laws and rising transport costs (video) More here, showing that the President (Correa) is trying to do what the representative of the Left wing of capital, Maduro, the  Chavista President of Venezuela, has tried to do with the movement in his country, namely make out that  all opposition is a manipulation of the Right wing of capital: “Correa stated that the current demands   opponents are trying to promote are destabilization processes such as occurred in Venezuela, and said he would not take it. During the protest march there were several disturbances in which 15 policemen were injured… Interior Minister Jose Serrano said. … hooded individuals who were part of the demonstration  attacked soldiers with Molotov cocktails, stones and burning trees… In other cities such as coastal Guayaquil there were also demonstrations”

Greece, Athens: molotovs thrown, banks attacked on anniversary of fascist murder of rapper “… extreme left protesters threw Molotov cocktails and rocks on the sidelines of an event marking the first anniversary of the murder of a rapper by a fascist sympathizer of the Golden Dawn. Thousands of protesters gathered in Keratsini, a town in the nearby suburbs of Athens, where Pavlos Fyssas, known by the stage name of P Killah, was killed a year ago by a militant nationalist formation. Brief scenes of violence erupted when dozens of hooded protesters   left the ranks of the event before being chased through the streets by law enforcement. According to a police official, at least four banks, two shops and a kiosk were attacked.”

South Africa, Western Cape: 2 houses burn on 4th day of Grabouw service delivery protests as politicians blame opposing politicans for being the “third force” behind the movementreport on criminalisation of dissent

Eire, Dublin: 100s of anti-water meter protesters stop workers installing themCork:  entrance   to waste site blockaded… as pigs add to stench “Sergeant Brian Murphy from Gurranabraher garda station stepped in when the Churchfield protest, which continues to divide the community, became heated.
“People are entitled to protest and we will protect that right to protest but a solution needs to be reached by means of a political approach,” he told protestors.
“The last thing anybody wants is for this to become confrontational. Diplomacy is the first step to resolving any difficult situation and matters should not be escalated to the extent that decent working people are having their livelihoods affected. Some of the businesses disrupted have nothing to do with the waste facility, yet their workers can’t carry on with their normal working day. Blocking a public road is not the answer,””

Papua New Guinea: 3rd day of major highway blockade due to killing of tribal member

US, Chicago: pathetic piece of artistic recuperation of Ferguson (and other) riots

17/9/14:

Bolivia: riot and massive rooftop and courtyard protest at prison against screws’ theft of money and other belongings (video) More here

Turkey, Hakkari: more schools burnt down in protest against outlawing of Kurdish-speaking schools This might well have been committed by a section of the PKK. Whilst the  PKK is clearly a nationalist organisation prepared to do deals with other Statist gangs (see the comment by mikail firtinaci Sep 11 2014 14:26 on this thread), groupings of individuals within the organisation may well have other ideas and methods, though if they don’t oppose their own heirarchy eventually they’ll merely  become fodder for it &/or become disillusioned.

Spain, Barcelona: protests against tourism

India, Kolkata: crossing in front of police station blocked by students after cops break up and beat up students in protest 

France, Lille: cops use tear gas as about 50 youths surround cops dealing with moped accident and insult themParis: firefighters putting out  burning car attacked with “projectiles” by youths; speculation that car was burnt deliberately to attract cops into an ambush

UK, Lewes: a tear-jerking story

South Africa, Western Cape: fire station set alight in 3rd day of Grabouw service delivery protest ”Protesters set a fire station alight on Wednesday after they damaged a Home Affairs office by pelting it with stones on Tuesday night.  While a stretch of the N2 was opened for traffic at the foot of Sir Lowry’s Pass by 8am, a 2km stretch remained closed for three hours…. “According to information received, residents have been throwing stones at motorists on the N2 since Monday. They put rocks and burning wood on the road to show their dissatisfaction with response from authorities.” On Monday night, spaza shops and seven wendy houses belonging to the municipality were destroyed. “Police are investigating housebreaking, theft, malicious damage to property, public violence and intimidation cases after these shops were broken into….  On Wednesday, protesters used sheets of corrugated iron as shields as they advanced towards police on the N2. Police used stun grenades, water cannons and rubber bullets to disperse crowds that continued to march towards the blue line. Angry residents yelled at police and media to leave the area. Two passing motorists were pelted with stones, but drove on without serious damage to their vehicles…. Protesters continued to hurl stones at police after 3.30pm. Cape Argus photographer Willem Law was hit on the shoulder while capturing the drama. Meanwhile, thousands of school pupils stayed at home, amid reports of threats and intimidation. ….“The bus services were cancelled as they were being attacked en route.” (more here , here, and here)“…Community Safety MEC Dan Plato described the rioting, stone-throwing and violence in Grabouw as “organised guerrilla-type tactics”…. “According to our information there are three large groups responsible for the violence in Grabouw and moving in different directions to cause problems,”.

service delivery protest sa

dancing against the state – a service delivery protest

Rustengerg: 16 illegal aliens escape from jailKwaZulu Natal: arson destroys opposition party’s offices

Phillipines, Manila: activists chuck coins, jostle and heckle Budget Secretary

US, St Louis: protesters disrupt council meeting again “no more business as usual”(though one suspects this is the pacifist “correct” opposition reforming its formerly discredited methods…but maybe not)… California: vandals damage over 90 doors and 90 windows of juvenile miseducation centre

Fortunately, in the US the abolition of the cane for these savage miscreants has been replaced with this:School Police Militarization

An MRAP mine-resistant armoured vehicle of the type acquired by US school districts under a Pentagon giveaway of military equipment and weaponry…that’ll teach ‘em

16/9/14:

Bolivia: riot and massive rooftop and courtyard protest at prison (video) – no context to this video at all

Brazil, Sao Paulo: violent resistance to violent  eviction seems to succeed “Military Police confronted a group known as the “homeless” who  set fire to a bus … An eviction in the city of Sao Paulo, Brazil, generated a confrontation between the military police of the city and a group of occupants of an abandoned hotel, which housed over 200 families. …Military Police tried to access the hotel via  shields, making use of tear gas and rubber bullets; the  occupants’ response was swift and they clashed with officers with sticks and stones, some reports suggesting that even sofas were thrown through the windows of the building.…At the same time, a demonstration of support for the occupation cut off Avenida Sao Paulo with barricades and setting fire to piles of rubbish caused disruption to traffic in the city center. There’ve  now been three… eviction attempts, the other two … conducted in July and August, respectively, ended in failure due to lack of resources such as trucks to transport the belongings of occupants.Notably, during clashes at least one  Military Police officer was wounded   and has been taken to hospital… “

sao paulo sept 14

sao paulo, september 16th

Mali: violent clashes between cops and informal traders as the State, supported by shopkeepers,  forces them off   highroad

France, Tarn: eviction of those resisting dam construction – and a video (both in French; in English, see this)

South Africa, Gauteng: report saying there’ve been 229 illegal protests in this region over last 3 monthsDurban: informal settlers block roads with boulders and burning tyres in service delivery protest

15/9/14:

South Africa, Western Cape: main road blocked with fires; cops and cars stoned; shops looted – during a night and day of service delivery protests “The N2 was closed to traffic, with police directing motorists around the area via alternative routes. However, protesters under the cover of darkness had begun throwing stones at cars on the alternative routes as well….Police moved into the area to restore order, with protesters throwing stones at them in response…..“Protesters are using the darkness to evade police, as they keep switching positions.”…It had been reported to police that a number of shops in Melrose Place and Xola Naledi owned by foreign nationals had been looted by protesters on Monday evening….Earlier, police fired rubber bullets and used teargas to disperse more than 1000 people protesting over service delivery at the Grabouw municipal offices. The rubber bullets were fired when protesters marching in Ou Kaapse Weg started throwing stones at police….Oil was poured on the highway and later rocks and burning tyres were used to block access to the town….Grievances included in the memorandum were lack of housing, poor and expensive electricity supply and bad road conditions.”…More here “…protesters threw stones and set oil alight on the highway. But a Grabouw community organisation has criticised the violence – distancing itself from “criminals who are not part of our protests…I know nothing about the N2. That’s wrong, unacceptable, and we condemn it in strongest possible terms. The police must act against those responsible.”...Tshwane: university suspends student council after violent protests.Cape Town: taxi drivers go on illegal strike against heavy fines “They put tyres in the road to stop other drivers from working and hammered on the sides of passing minibuses…A heavy police presence, including a Nyala [cop vehicle – see below], was stationed at the Nyanga taxi terminus early on Monday morning….Earlier in September a taxi driver was shot dead and 11 buses burnt or damaged near the Nyanga bus terminus….Msinga Mbemba, another taxi driver, said on Monday morning they were regularly arrested and, as a result, lost their jobs. “We can’t afford these fines and when we are arrested we can’t apply for our professional driving permit.” Taxi drivers chanted and danced at the station, stopping minibuses from leaving.” (more here)

Nyala2

A “Nyala” –  a sweet South African cop vehicle,                                                 named after this brutal animal:

nyala antelope

a “Nyala” – a  vicious South African antelope

France, Paris: vehicle belonging to prison collaborator company burnt out….Picardie: partial blockade of newly developed 1000-cow factory farm (French video here)

vachusine_non 080112

Unfortunately “NOVISION” would be a more appropriate name for these Good Citizens, blind to anything other than a narrow single issue. Still their poster (above) is quite good. Of course, factory farming, or factories for humans, should be opposed, but not with ideologies that even the Mini-star of Ecology can support. In fact, officially these people are willing to accept a 500-cow factory farm, thus belying even their own single issue ideology (see also entry for 12/9/14, on a cows attempt to liberate itself from the forces of the state and market system reducing it to a commodity).

In  France the eradication of the small peasantry and their replacement with agro-business, battery farms, factory farming  – ie the transformation of agriculture into big business and monopolies – has been vastly helped by the propaganda machine. In 2006 the media went into overdrive with their panicky catastrophist brainwashing about bird flu. For over a month it was the main item of  TV news on every single channel. How many people in France died from this potential plague? Not one. How many people died in Europe? Just 5 – in Azerbaijan, a very poor country on the edge of Asia. How many globally? 359, all in what might be called “Third World ” countries ( though this term is rather dubious) – ie  159 in Indonesia, 61 in Vietnam, 60 in Egypt, 19 in Cambodia….etc. In other words, poor countries, where lots of people die from lack of proper sanitation of which bird flu was merely one of the symptoms.  The 2009 swine fever epidemic was far worse, of course, but even here there were no deaths in Europe or North America, and virtually none in South America or Oceania. Again – poor countries in Africa and Asia. After 3 years the estimate was 284,500 deaths worldwide. A hell of a lot, you might say. But then each year, between 250,00 and half a million people die of “ordinary” flu. And in 2012 1.3 million died from TB, an illness which is very cheap to cure. And yet , because it has no manipulative value – in particular as a method for justifying the increasing destruction of  the small peasantry (and of vastly boosting the profits of the pharmaceutical industry: over 1bn euros worth of State subsidies in France for medication that was never used, in the case of  swine flu ) –  you don’t get constant terrorising by Big Brother of the dangers of flu or TB. And even less about the even more potentially dangerous  looming catastrophes produced by the commodification of everything: fracking, nuclear power, pollution, destruction of flora and fauna, etc. In 2006, at the height of the Black Death bird flu terror campaign that was going to lay half the population of France to waste, a large  free range chicken farm just up the road from me had repeated daily visits from the gendarmes, ordering them to clean up the farm or face being closed down. The enormity of the cost, not to mention the virtual impossibility,  of sterilising an environment filled with chicken shit inevitably meant that they had to close down. The farm had been going for well over 100 years.

Spain, Madrid: “fierce resistance” to nazi squat

14/9/14:

US: detailed legalistic unravelling of how Feguson and St.Louis cops are breaking their own laws to protect Michael Brown’s killer

Bangladesh, Dhaka: slum dwellers resist eviction ““The clash erupted as some evicted people instigated the slum dwellers that we will demolish the slum and shops behind the rail tracks and they attacked us with sticks, stones and brickbats forcing police to retaliate and police charge batons to bring the situation under control leaving 10 people injured.””

Soudan, Khartoum: route principale bloqué avec des pneus brûlants en protestation contre des coupures d’électricité et d’eau; flics répondent par des gaz lacrymogènes, les manifestants répondent aux gaz lacrymogènes avec des pierresDarfour:   rapport confus des étudiants manifestations – contre la grève des enseignants ou la solidarité avec elle? “La police anti-émeutes dans le capital du Nord Darfour El-Fasher utilisé des gaz lacrymogènes et des balles réelles pour disperser les manifestants étudiants qui sont descendus dans les rues pour protester contre la grève des enseignants, qui est entré dans sa deuxième semaine. La semaine dernière, plus de 1000 enseignants se sont mis en grève pour protester contre les arriérés de salaires impayés depuis 2005 … Les manifestants ont fermé toutes les écoles privées à El Fasher, en disant qu’ils doivent faire preuve de solidarité avec les écoles publiques.”  

France, Vallé de la Lys: 7 cars burn; mayor claims to be scared of urban guerilla warfare and uses it as a pretext to  write to President for extra cop powers

13/9/14:

Chine, Guangdong: 1000 dans manif spontanée contre l’incinérateur; affrontements avec les flics

12/9/14:

France, Seine-et-Marne: over 1m euros worth of damage as Veolia trucks (obnoxious company) are burnt in arson attackMontauban: cow liberates itself from slaughterhouse but the forces of oppression shoot it with 6 bullets … “Liberty or death!”...Doubtless wishing to escape certain doom, a cow took the key to the fields on Friday morning in Montauban (Tarn-et-Garonne) by escaping an enclosure of the slaughterhouse. Speeding along the Tarn, this young blonde limousine then caused panic around the station. According to La Depeche du Midi, the beast, in its mad race,  wreaked havoc among motorists at Gasseras roundabout before entering the railway track and heading for the station. To prevent accidents, rail traffic was disrupted on Friday, for about twenty minutes on the Paris-Toulouse line. The cow was  then chased by a large collection  of firefighters, municipal and national police, and also slaughterhouse  and SNCF staff. Those pursuing her managed to isolate the animal at the storage area for SNCF equipment . A veterinarian from theTarn-et-Garonne  county fire and rescue service  tried to anesthetize the animal by means of a hypodermic syringe fired by rifle. But far from asleep, the cow remained agitated, threatening to leave the track and the road.  Potentially dangerous to public order, the decision to shoot it was then taken by the national police. Six bullets were fired into the animal.”

Indonésie, Makassar: lutte lourde entre les squatters résistants expulsion et les flics

États-Unis, New York: rapport d’une sorte de grève des chauffeurs Uber Un curieux développement, en particulier compte tenu du  mouvement contre Uber par les chauffeurs de taxi non-Uber

11/9/14: 

Chili: des émeutes et des affrontements à travers le pays sur 41e anniversaire du coup (vidéo) 

Colombie, Cesar:  chauffeurs de taxi-moto font  émeute après immobilisation vélo “… ils ont commencé à causer des ennuis, de passer au siège de l’Institut municipal de circulation et des transports, de détruire la papeterie, des ordinateurs et des chaises et gravure d’une moto. Les manifestants s’en est pris à des magasins, des pierres ont été utilisés pour attaquer la maison du maire, détruire les réseaux d’assainissement dans le bâtiment et brûlant des pneus pour bloquer les routes .” [traduction automatique]

Afrique du Sud, Tshwane: les étudiants vont “sur saccage”, l’université ferme les portesGauteng:  premier ministre provincial développe stratégie de lutte contre les protestations de prestation de services……rapport de pillages de magasins appartenant à des étrangers suite aux protestations de prestation de services Une fois de plus, il n’est pas clair si étrangère magasins appartenant étaient les seuls magasins dans la région (et donc les seules à butin) ou bien si ce n’est que des magasins appartenant à des étrangers qui ont été volées…Une histoire déchirante tragique

France, Paris: van belonging to prison building and management firm burnt

Australia, Adelaide: truck drivers and families block roads against bosses forcing them to cut corners and endanger lives… Melbourne: protesters clash with copsreport of riot cops kidnapping aboriginal kids at gunpoint

Japan, Tokyo: 3rd anniversary of anti-nuclear tents in front of ministry

UK, Slough: for once, the rich get burnt

Come, friendly fires, and fall on Slough!                                                                                 It’s only fit for cars now,                                                                                                           There isn’t grass to graze a cow….

And get that man with double chin
Who’ll always cheat and always win,
Who washes his repulsive skin
In women’s tears…

10/9/14:

US, St.Louis: cops pelted with bricks etc. at protest about cop murder of Mike Brown “police were pelted with bricks, rocks, concrete chunks, filled water bottles and glass bottles during the nearly three-hour stand-off with demonstrators….someone threw a brick at St. Louis County police officers. Someone else threw a bottle, then outran police who tried to capture him. ”… professional activist denounces “professional agitators” (video)

Chile, Santiago: on eve of anniversary of Pinochet’s coup, several small incidents in different areas “ San Bernardo:…The policeman was traveling in a police van when an unknown group fired makeshift weapons at the vehicle. Splinters of the shot caused injuries in one eye. The policeman was taken to hospital and his condition is stable….Peñalolen….traffic was stopped with barricades and bonfires and clashes with police from Special Forces. In addition, a group of ten people stopped a Transantiago bus , forcing out the driver and a passenger. With the machine at their  disposal, it was burned in the street….Quilicura, meanwhile, there were incidents in close proximity to a police station. In the square barricades were put up and… a team from TVN Press was threatened with a gun that was fired on more than one occasion. No injuries were reported.”

Turquie, Istanbul: les travailleurs de la construction gagnent (voir 7/9/14) “travailleurs sur un chantier de construction … ont réussi à faire avancer leurs demandes. Des dizaines de travailleurs ont bloqué une route dans le quartier Halkalı le 8 septembre, deux jours après une chute d’ascenseur a tué 10 camarades de travail … Les travailleurs au projet complexe résidentiel Tema Parc dénoncé leurs conditions de travail comme «inhumain», montrant comment même les repas fournies par l’entreprise de construction contenues parasites et les vers. Après deux jours de négociations au milieu d’un tollé public plus large sur la sécurité et les conditions de vie des travailleurs de la construction, les   14 points exigés par les travailleurs en grève et transmises par des avocats ont été acceptée par la société. Plus important encore, l’accord donne aux travailleurs le droit d’arrêter leur travail quand ils pensent un dysfonctionnement constitue une menace pour leur vie. La société de constructeur s’est également engagé à surveiller les sous-traitants et leur demandant de ne pas réduire les dépenses concernant le matériel pour maintenir la sécurité du travail sur les salaires des travailleurs, ce qui aurait été une pratique courante jusqu’à maintenant  . La société va également veiller à ce que les salaires des travailleurs et la sécurité sociale sont régulièrement payés, tandis que les ascenseurs et ascenseurs seront contrôlés plus souvent pour la sécurité. L’entente comprend également une série de mesures visant à améliorer les conditions de vie dans les quartiers de vie des travailleurs, avec la société s’engageant à améliorer les conditions des dortoirs et la qualité des repas. Les travailleurs seront fournis dans les 24 heures d’eau chaude, deux ordinateurs, armoires et les réfrigérateurs à usage collectif, que tous s’est manqué jusqu’à maintenant “. (Voir les articles du 3/9/14 et 9/7/14 ci-dessous)

Afrique du Sud: 134 violentes protestations de prestation de services à l’échelle nationale entre Janvier et Août 

9/9/14:

États-Unis, Saint-Louis:   réunion du conseil du Ferguson  conspué

Afrique du Sud, Tshwane: “. Dans la zone” manifestants brûlent des pneus, des bouteilles de jet et de pierres “des  résidents de l’extension 11 à Mamelodi Est avait “leur colère à propos de l’absence de prestation de services et d’autres problèmes sociaux” …  étudiants brûlent bus en signe de protestation sur le financement

8/9/14:

Afrique du Sud, Rustenburg:   tête de la commission d’enquête sur le massacre en Marikana annule visite de la mine en raison de “problèmes de sécurité” après des accusations d’association avec syndique jaune “Alors que nous partions, nous avons été étiquetés comme des gens du NUM. Il a également été dit que nous étions là pour perdre du temps … .Président d’enquête, Ian Farlam, a brusquement annulé une inspection in loco à Marikana, près de Rustenburg, le lundi en raison de problèmes de sécurité.” 

France, Lisle sur Tarn:  nouveaux affrontements entre opposants de barrage & de la déforestation et les forces de la marchandise

Soudan, Darfour: flics tuent au moins un manifestant dans un camp des personnes déplacées  policée par l’ONU 

Turquie: les fans de football face à la réclusion à perpétuité pour leur participation au mouvement anti-gouvernement

Espagne: l’austérité et les compressions terribles frappent les pauvres flics espagnols  

Royaume-Uni, Londres: victoire importante (mais peut-être que temporaire) contre la criminalisation des squats

7/9/14:

Egypte: arrestations massives de “militants d’extrême gauche” et “anarchistes” 

Turquie, Istanbul: flics attaquent, avec du gaz lacrymogène, la manif de travailleurs   contre le mort de 10 travailleurs de la construction  (voir aussi ceci, de la derniere semaine)… émeute

istanbul construction wrokers riot

travailleurs du déconstruction, Istanbul

France, Calais: les antifascistes s’affrontent avec les fascistes

6/9/14:

France, Nancy: graffitis anti-nucléaires de banques, McDonalds et EDFYvelines: environ 20 attaque l’équipage de flic avec des “mortiers”   et des pierres ; flics répondent par des gaz lacrymogènes

Ouganda, Mbale: résidents armés de machettes et houes bloquent les routes avec des pierres etc pour protester contre développeur qui a bloqué puit de l’eau 

Nouvelle-Zélande, Hamilton: fête de rue se transforme en mini-émeute (plus ici)

5/9/14:

Italie, Naples: 2 voitures de police detruit lors d’une manifestation contre le  meurtre d’un jeune de 17 ans par un flic 

Royaume-Uni, Lincolnshire: émeute 12 heures au centre de détention des immigrants (rapport pas du tout informative, mais  cela  fournit un contexte)

États-Unis, Oakland: Broadway bloqué par des manifestants contre la militarisation de la loi

Ouganda, Kampala:  Vie-Intelligente-Découverte-en-Parlement Choc!!!

4/9/14:

Colombie, Atlantico:  des pneus brulants en réponse quand un  flic a tué un jeune homme pendant une manifestation contre les coupures d’électricité 

Nigeria, Otuoke:  flics anti-émeute sont appelés pour démanteler la barricade de l’Université monté par des étudiants

République dominicaine: des émeutes éclatent à Bonao et Santiago sur le soutien du gouvernement pour l’exploitation minière de vaste parc national  (pour des informations générales, voir  ceci“Les manifestants ont bloqué les routes avec des pneus enflammés, des troncs d’arbres et autres débris et de véhicules défoncés sur le site … il y avait également émeutes devant le siège du Centre Universitaire centrale Cibao régional de l’Université Autonome de Santo Domingo (CURCE-UASD) dans l’ancienne autoroute Duarte et près de la multicentrique la Sirena. enseignement a été interrompu dans cette université … dans le quartier de Las Mercedes jeunes cagoulés ont rapporté que les protestations et les manifestations de jeudi se déroulera sur d’autres zones urbaines de la municipalité, entre les Los Transformadores et Las Amapolas, sans doute pour que la volonté du peuple dominicain est respectée “.

Inde, Manipur: 2 grandes grandes routes bloqué indéfiniment en signe de protestation contre le meurtre de flic 2 manifestants

Afrique du Sud, Johannesburg: rapport sur la grève des travailleurs de la poste.KwaZulu Natal: campus de l’université fermée après que les étudiants cassent les vitres etc

3/9/14:

États-Unis, Nashville: émeute dans la prison pour mineurs, 6 fuite (vidéo)  “des jeunes délinquants, armés de bâtons et perches, fait sortir de leurs dortoirs. Six adolescents sont devenus une foule de deux douzaines d’équipes de Swat affichés à l’extérieur regardé de dehors certains émeutiers tirent des extincteurs, d’autres chassés et ont attaqué les gardes non armés. Deux membres du personnel ont été blessés …. James Henry est le commissaire du département du Tennessee des services à l’enfance. Selon lui, pour la deuxième fois cette semaine, les adolescents se sont défaits à coups de pied sur des panneaux d’aluminium sous les fenêtres …. “Quand ils sortirent de leurs chambres ont cassé  la porte et ils sont sortis. Ils étaient capables de frapper les portes de nouveau parce qu’ils l’avaient fait la veille très rapidement. “Lundi soir, trente-deux adolescents échappés du même établissementIls ont échappé hors de leurs dortoirs, tiré vers le haut une partie du grillage , et a couru pour une autoroute à proximité. Six de ces évadés sont toujours en fuite”

Royaume-Uni, Londres, Newham: critique du cœur d’un monde sans cœur (voir aussi celui-ci)…Keynsham: camion de caméra de sécurité de flic et minibus de soutien des flics sont brûlés dans un incendie criminel 

France, Poissy (Yvelines):  voiture de service pour les flics, avec 6 autres véhicules, brûlé 

Nigeria,  l’Etat d’Edo: étudiants bloquent l’autoroute pour protester contre les pauvres infrastructures et à l’appui des demandes  pour salaires impayés

Inde, Calcutta: 40.000 chauffeurs de taxi en grève officielle contre de lourdes amendes (cela vient après des grèves sauvages massives du mois d’août

Afrique du Sud, Cape Town: bus se escortes arméesGauteng: flics tirent des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes lors de logements protestation(more here)…Johannesburg: conflit lourd entre gardiennage dirigeants du syndicat contre ceux plus bas dans l’hiérarchie méfiants qu’ils ont volé R136 millions en «opérations douteuses»   (voir aussi celui-ci)….KwaZulu Natal:  les manifestants gagnent (voir aussi celui-ci)rapport que le nombre de manifestations violentes a doublé au cours de la dernière 2-3 ans “protestations de prestation de services   sont restés à peu près constant au cours des trois dernières années, le nombre qui ont tourné à la violence a plus que doublé, le comité de la police du Parlement a été dit mercredi … le commissaire de police Riah Phiyega et la tête de l’ordre public maintien de l’ordre (POP), Gen Elias Mawela, a dit au comité que de 12 651 incidents en 2010-11 le nombre est resté à peu près constant, avec 12 399 enregistré en 2012-13. Mais ce que craint eux était que des manifestations violentes ont doublé, passant de 971 en 2010 -11 à 1882 en 2012-13. ”…flics demandent plus de 3 milliards de rands pour l’armement, etc pour réprimer les manifestations … et nous espérons qu’ils vont utiliser de la même manière que ce  flic a utilisé sa grenade assourdissante

2/9/14:

Afrique du Sud, Durban: les étudiants, en augmentation des frais de protestation, ont mis le feu à des bacs, des pneus, jettent des pierres, etc; flics utilisent des canons à eau 

1/9/14

Royaume-Uni, Brighton: désirs brûlants

Malaisie, Bornéo: les villageois mis en place le blocus contre la compagnie d’huile de palme 

Afrique du Sud, Cape Town: la prestation de services de protestation se mélange avec les chauffeurs de taxi lutter; balles tirées à vivre flics; De nombreux bus incendiés ou gravement endommagés par des roches; chauffeur de taxi tué un autre bus attaqué ….au moins 15 million de rands de dégâtsJohannesburg:  flics lancent gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc contre manifestants qui protestent contre l’absence de réseau d’assainissement et l’eau courante “…il a été frappé sur la genou par une balle en caoutchouc tirée par la police lors de ce qu’il décrit comme une manifestation pacifique. “Ils ont juste ouvert le feu sans même parler de nous”, a déclaré Big. pare-brise de une voiture a été brisée par une pierre lancée par un manifestant. …  les policiers ont quitté leurs Nyala blindés et se sont cachés derrière la voiture alors qu’ils ont tiré des balles en caoutchouc, et les rochers accidentellement frappé la voiture à la place des véhicules de police, … les autres résidents avaient rencontré plusieurs membres de Joburg du comité du maire le 5 mai dans le bâtiment des élections et ont promis un système d’assainissement temporaire parce que les toilettes sèches qu’ils utilisaient étaient insalubres …. “Nous les avons mis au pouvoir et ils ne livrent pas,” un autre manifestant a dit … la police a dispersé la foule en utilisant des balles en caoutchouc après avoir été la cible de jets de pierres …. “Deux véhicules de police ont été bombardés métro Joburg avec des pierres. Un policier a subi une blessure au cou et a été transporté à l’hôpital … …”….Kimberley: ambulance brûlé en signe de protestation sur le logement et le manque de toilettes

États-Unis, Chicago: manif contre un autre flic assassination d’un autre jeune homme noir

CHICAGO CHANGE COMING

manifesteur, Chicago: “un changement viens”

Il a été plus de 50 ans depuis   ”A Change Is Gonna Come” (“un changement viendra” de Sam Cooke (et “Le feu la prochaine fois” de James Baldwin). Et tandis que le mouvement des années 1960 certainement contestées rapports sociaux capitalistes dans certaines façons, les faiblesses et la défaite finale de cette époque en partie révolutionnaire a fait que les seuls changements qui sont venus étaient ceux qui a gardé tout les mêmes (c.-à-réformes cosmétiques – par exemple, la police plus noirs chefs, plus de Noirs parmi les exploiteurs, un président noir, etc). Alors qu’il est très peu probable que le monde ne va pas voir quelques tentatives pour changer les choses encore plus important que d’avoir éclaté au cours des 4 dernières années, il va me falloir une réflexion approfondie et expérience pratique de réduire la possibilité de répéter les mêmes erreurs fatigués à le strict minimum. Tout en espérant que le changement viendra, cependant, est une autre façon inutile d’éviter l’immensité d’une telle tâche. L’immensité de cette tâche implique, entre autres choses, en reconnaissant que la crise environnementale et la crise de l’accumulation du capital qui limite considérablement les choix non-génocidaires du capitalisme signifie qu’il y a beaucoup moins de temps à faire le saut vers un tel changement révolutionnaire que il y avait il y a 50 ans. Chaque nouvelle génération face à ce futur effrayant va avoir à se demander sérieusement à démêler les forces et les faiblesses non seulement des mouvements présents, mais de ces mouvements passés la recherche d’une certaine sortie de la folie.

[traduction automatique]

France, Tarn: une fois de plus, des cocktails Molotov, des pavés et des pétards utilisé contre la déchirure de flics de gaz dans la lutte contre le projet de barrage, impliquant des militants et des agriculteurs locaux ensemble (vidéo ici, et un autre vidéo ici)

République d’Irlande, le comté de Mayo: des agriculteurs permettent des béliers d’améliorer l’odeur du bureau du  Premier ministre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*